L’acide chlorogénique précipite le glucose vers les cellules musculaires

3 Commentaires

Acide chlorogéniqueL’acide chlorogénique (structure ci-contre) est une molécule présente en abondance dans le café et les suppléments à base de graines de café vert. Cette molécule pourrait être utile dans le cadre du bodybuilding, de la perte de poids et des compléments alimentaires des sports d’endurance selon une étude réalisée par l’université nationale de Singapour. En effet, l’acide chlorogénique augmente la sensibilité des cellules musculaires à l’insuline et précipite le glucose dans ces mêmes cellules.

L’acide chlorogénique

L’acide cholorogénique est retrouvé dans la plupart des aliments que nous mangeons. En réalité, il s’agit probablement du phénol que nous consommons le plus. Une tasse de café renferme facilement plus de 100 mg d’acide chlorogénique. Théoriquement, la consommation journalière d’un bon buveur de café se compte en grammes. Nous savons d’ailleurs que le café exerce des effets protecteurs contre le diabète de type 2, les nutritionnistes pensent que les effets de protection sont en partie dus à l’acide chlorogénique.

L’étude scientifique

Les pharmacologistes de l’université nationale de Singapour s’étaient mis en tête de mieux comprendre les effets de l’acide chlorogénique sur le travail de l’insuline, ils ont donc réalisés une série d’expérience à partir de cellules musculaires provenant de souris en surpoids et atteintes de diabète de type 2.

Résultats de l’expérience sur l’acide chlorogénique

Le tableau ci-dessous montre que pour les souris en surpoids du groupe de contrôle [DC], une quantité moindre de glucose avait atteint le muscle soléaire par rapport aux souris les plus minces  [Lean]. Administrer de l’acide chlorogénique avait augmenté la prise de glucose, certainement en combinaison avec l’insuline. L’acide chlorogénique n’est devenu toxique pour les cellules musculaires qu’à partir d’une concentration supérieure à 2 millimoles.

Acide chlorogénique et glucose

acide chlorogénique et glucose musculaire

Prise du glucose sanguin avec l'acide chlorogéniqueActivité AMPK et acide chlorogénique

Le mécanisme

Lorsque les chercheurs ont saboté l’enzyme AMPK en agissant sur l’AMPK-siRNAs, les effets ont cessé. Lorsqu’il ne le faisait pas, l’activité de l’AMPK augmentait alors que la concentration en acide chlorogénique augmentait. Les chercheurs étaient en mesure de montrer que l’acide chlorogénique activait le transporteur de glucose GLUT4 via l’AMPK. En effet, l’activation des GLUT4 a généralement lieu après l’exercice physique.

Conclusion

Les chercheurs pensent que l’acide chlorogénique – qu’il proviennent de l’alimentation classique ou des aliments – pourrait être utile aux personnes qui souffrent de diabète de type 2. Cependant, de plus amples études seront nécessaires afin de soutenir l’hypothèse selon laquelle l’acide chlorogénique augmente l’élimination du glucose périphérique dans le muscle squelettique et donc diminue la glycémie ».

Nous pourrions pousser l’hypothèse un peu plus loin et envisager que l’acide chlorogénique soit utilisé prochainement dans les suppléments glucidiques pour les athlètes d’endurance, des produits post-entraînement riches en calories et en sucres rapides pour les athlètes de la force ou des produits diététiques pour les personnes qui veulent perdre du poids d’une manière intelligente.

Source de l’article:  Chlorogenic acid chases glucose into muscles cells

Source Ergo-log: PLoS One. 2012;7(3):e32718.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

3 Commentaires

  1. Thibaut -  12 juin 2017 - 20 h 59 min

    On parle ici du cas des diabétiques mais ce serait intéressant d’avoir une étude sur des non diabétiques pour voir si cela augmente chez les sportifs le stockage du glycogène.

  2. Thibaut -  14 juin 2017 - 11 h 34 min

    Merci

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *