Le bêta alanine serait encore plus efficace avec du bicarbonate de sodium

Vous savez probablement que des pratiquants de l’aviron bien entraînés sont plus rapides sur une distance de 2 kilomètres s’ils prennent un acide aminé, le bêta-alanine. [J Appl Physiol (1985). 2010 Oct;109(4):1096-101.]

Ce que vous ne savez peut-être pas déjà, c’est que la bêta alanine améliore encore plus la performance des athlètes de l’aviron si elle est combinée avec du bicarbonate de sodium. Des scientifiques sportifs britanniques de l’Université Nottingham Trent ont écrit à ce sujet dans l’International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism en octobre 2013.

Disons que les cellules de nos muscles ne sont pas très efficaces à être actives et à brûler des glucides pendant une longue période à un niveau élevé d’intensité. Les processus métaboliques ne font pas de cycles complets au cours d’exercices à haute intensité, ce qui se traduit alors par la libération de plus grandes quantités d’acide lactique. Et c’est l’acide lactique qui oblige à cesser la contraction des cellules musculaires au bout d’un certain point.

Le bicarbonate de sodium pourrait-il être associé au bêta-alanine ?

Les suppléments nutritionnels qui aident à maintenir l’acidité des cellules musculaires à un niveau stable pourraient contribuer à améliorer la performance des sports de haute intensité. Un des meilleurs candidats à ce poste est la bêta alanine; le bicarbonate de sodium l’est aussi. L’efficacité des deux a été prouvée mais jusqu’à présent, il y avait peu d’études sur l’effet combiné des deux. C’est alors que des chercheurs britanniques ont décidé de réaliser quelques expériences scientifiques.

Les chercheurs ont effectué leur expérience avec 20 rameurs. La moitié d’entre eux ont pris un placebo pendant quatre semaines [PLA]. L’autre moitié a pris 1600 mg de bêta-alanine [BA] quatre fois par jour.

À la fin de la période, la moitié des deux groupes ont pris un seul placebo contenant de la maltodextrine [MD], et l’autre moitié a pris 0,3 g de bicarbonate de sodium par kilo de poids corporel [SD]. Deux heures après l’arrivée, les chercheurs ont chronométré les rameurs sur une distance de 2000 mètres avec un ergomètre.

Le tableau ci-dessous donne les temps des rameurs avant que la supplémentation ne commence [Baseline] et à la fin de l’expérience. La bêta-alanine avait réduit le temps de près de 2 secondes. Lorsque le bicarbonate de sodium a été ajouté, une seconde supplémentaire a été gagnée.

 

bêta alanine et bicarbonate de sodiumbêta alanine bicarbonate de sodium

« Il est très probable que l’effet de la bêta-alanine sur les performances d’aviron sur 2 000 mètres soit bénéfique. Et il y a eu un effet faible mais sensible lorsque l’ingestion aiguë de bicarbonate de sodium a été ajoutée à la supplémentation chronique en bêta-alanine « , ont écrit les chercheurs. « Cela suggère un avantage légèrement plus élevé de la cosuplémentation sur celle de la beta-alanine seule ».

Source de l’article: Beta-alanine works even better when combined with sodium bicarbonate

Source Ergo-log: Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2013 Oct;23(5):480-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Note: Donc, si vous êtes un peu malin, vous savez que vous pouvez associer la bêta-alanine avec le bicarbonate de sodium et la créatine pour constituer une bonne base d’entraînement en anaérobie. Ajoutez ensuite une molécule qui optimise l’assimilation de la créatine comme l’acide alpha lipoïque, le fenugrec ou le HMB et vous avez déjà une très bonne formule si vous faites de la force.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bêta alanine pourrait augmenter votre espérance de vie

Le bêta alanine est non seulement un supplément ergogène respecté pour les athlètes mais il commence aussi à ressembler à un supplément de longévité. Les biologistes moléculaires de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles ont rassemblé des indices indiquant que le bêta alanine pourrait atténuer les effets négatifs du glucose.

Le glucose produit indirectement des produits terminaux de glycation avancée

Le corps humain n’est pas fait pour supporter de grandes quantités de glucose. Plus votre niveau de glucose est élevé, plus les produits terminaux de glycation avancée [AGEs] seront produits par votre corps. Les AGEs sont des composants qui accélèrent le processus du vieillissement.

L’une des premières étapes de ce processus est l’accumulation de composants comme le méthylglyoxal [formule développée ci-dessous à gauche]. Le méthylglyoxal est libéré lorsque les cellules convertissent le glucose en énergie. Il est toxique de toute façon mais il provoque aussi une synthèse augmentée de carboxyméthyllysine, autrement dit, le produit final de glycation avancée [CML – formule développée ci-dessous à droite]. Les AGEs se fixent aux acides aminés dans les tissus et forment des structures dont le corps ne peut pas se débarrasser. En conséquence de cela, les organes commencent progressivement à perdre leur capacité de fonctionnement.

Les AGEs méthylglyoxal et carboxyméthyllysine

 

Les chercheurs ont voulu savoir si la carnosine, un dipeptide que les cellules fabriquent à partir du bêta-alanine, pouvait ralentir ce processus. Ils ont alors réalisé des expériences sur des bactéries Escherichia coli qu’ils ont exposés à une concentration suffisamment élevée de glucose [GLU] pour stimuler la formation des AGEs et induire la mort des bactéries. Les E. coli qui avaient pris de la carnosine étaient moins susceptibles de mourir.

Expérience avec le bêta alanine sur des bactéries e. coli

Concentration des AGE en fonction d'un apport en bêta alanine

Protection de la carnosine contre le méthylglyoxal

 

L’ajout de carnosine [CAR] pour les bactéries a réduit la production de l’AGE carboxyméthyllysine [LMC]. Lorsque les chercheurs ont exposé les bactéries E. coli au méthylglyoxal, la carnosine a rendue la molécule moins toxique.

Des chercheurs britanniques et russes, qui ont démontré il y a une dizaine d’années avec des expériences sur les animaux que la carnosine prolongeait l’espérance de vie, ont appelé la carnosine un «geroprotector». Ils ne savaient pas comment fonctionnait la carnosine, mais les Américains croient que leur étude a au moins contribué à élucider une partie du mécanisme.

Source de l’article: How Beta-alanine can extend your life expectancy

Source Ergo-log: Appl Environ Microbiol. 2010 Dec;76(24):7925-30.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le bêta alanine serait efficace plusieurs semaines après l’arrêt de la prise

Sur une durée de deux mois après la prise de votre dernière prise de bêta alanine, vous pourriez encore ressentir les effets de l’acide aminé, selon ce que des scientifiques du sport à Gand en Belgique ont mis en évidence. Et au mieux vous réagissez au bêta-alanine, au plus le supplément restera actif.

Le Bêta alanine

Dans une certaine mesure, les effets du bêta-alanine sont semblables à ceux de la créatine. Les utilisateurs remarquent qu’ils sont capables de poursuivre un exercice à haute intensité pendant plus longtemps. Contrairement à la supplémentation en créatine, prendre du bêta-alanine ne conduit pas à une augmentation de poids, mais des études ontmontré qu’il pouvait conduire à une augmentation de la masse maigre si la masse grasse diminue.

De plus en plus d’athlètes d’endurance, de pratiquants des arts martiaux et de sports d‘équipe utilisent le bêta-alanine. Ils bénéficient généralement d’une augmentation de puissance et de force, tout en maintenant le même poids ou avec une faible augmentation.

L’étude scientifique sur le bêta alanine

Les Belges voulaient savoir combien de temps les effets auraient duré après la fin de la prise du supplément, de sorte qu’ils ont réalisé une expérience scientifique avec 20 étudiants de sexe masculin. Les étudiants ont pris 4,8 grammes de bêta-alanine ou un placebo chaque jour pendant 5 à 6 semaines. Avant, pendant et après l’entraînement, les chercheurs ont mesuré la concentration de carnosine dans leurs muscles en utilisant la spectroscopie à résonance magnétique.

Dans l’organisme, les cellules fixent le bêta-alanine à l’acide aminé histidine, créant ainsi le dipeptide appelé carnosine. La carnosine neutralise les ions hydrogène libérés lorsque les muscles se contractent de manière intensive. La carnosine stabilise l’acidité elle agit comme un tampon et permet aux cellules musculaires de travailler plus longtemps à un niveau élevé.

Les résultats de l’étude

Comme le montre les tableaux ci-dessous, les chercheurs ont divisé les sujets du groupe de bêta-alanine en personnes à haute réponse et en basse réponse au composant. Pour les sujets les plus sensibles (réponse haute), la concentration en carnosine a augmenté en moyenne de 55%. Concernant les athlètes les moins sensibles, elle a augmenté de 15%. Le niveau de carnosine dans les cellules musculaires des hauts répondants était encore élevée neuf semaines après l’arrêt de la supplémentation. Pour les faibles répondants, le niveau de carnosine était revenu à la normale au bout de six semaines.

Réaction à la prise Beta-alanine par 20 sujets d'une expérience scientifique

Lorsque les belges ont comparé les résultats avec ceux de leurs collègues qui avaient réalisés des expériences similaires avec la créatine, ils en sont arrivés au tableau ci-dessous. En finalité, ils en ont conclu que la carnosine est une molécule plus stable que la créatine.

Comparaison de stabilité moléculaire entre le Beta alanine et la créatine

Source de l’article: Beta alanine effective for weeks after end of course

Source Ergo-log: J Appl Physiol. 2009 Mar;106(3):837-42.

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire