la Tyrosine augmenterait l’endurance en été

L-TyrosineLes suppléments qui stimulent la concentration de dopamine du cerveau seraient intéressants pour les athlètes d’endurance. C’est au moins le cas si les athlètes ont à s’entraîner par temps chaud, comme des scientifiques du sport de l’Université d’Aberystwyth au Pays de Galles l’ont découvert.

Les Britanniques ont publié les résultats d’une expérience qu’ils ont réalisé avec huit hommes athlétiques, dans l’European Journal of Applied Physiology. Les sujets devaient faire du vélo jusqu’à l’épuisement, à deux reprises. À une occasion, les hommes ont reçu un placebo, l’autre de la tyrosine.

Des études antérieures avaient montré que la supplémentation en tyrosine n’avait pas d’effet sur les performances d’endurance. [J Appl Physiol. 2002 Nov; 93(5): 1590-7.] Mais il semblerait bien que la tyrosine donne des résultats. L’acide aminé est d’abord converti en L-Dopa dans l’organisme, et ensuite, intervient la conversion en hormones peptidiques comme l’adrénaline et la noradréanaline.

La Tyrosine pourrait être efficace par temps chaud

Ces chercheurs ont abordé la question sous un angle différent, cependant. Ils ont suggéré que la tyrosine pourrait avoir un effet à une température élevée. À des températures chaudes, les athlètes se fatiguent plus rapidement. Dans le cerveau, la tyrosine est convertie – aussi via la L-dopa – en dopamine. La dopamine est un neurotransmetteur qui motive les sportifs à poursuivre et supprime la sensation de fatigue.

Les chercheurs ont alors donné à leur sujets d’essai de l’eau ne contenant aucun ingrédient actif, ou de l’eau contenant 150 mg de tyrosine par kg de poids corporel. Donc, si vous pesez 80 kg, vous en aurez besoin de 12 g. Une heure plus tard, les sujets devaient faire du cyclisme aussi longtemps qu’il le pouvait à une température de 30 degrés.

Après avoir pris de la tyrosine, les athlètes ont pédalé 16% plus longtemps: 80 minutes au lieu de 69 minutes. 

Temps de course en fonction d'un apport en tyrosine contre placebo

Temps de course et épuisement en fonction d'un apport en tyrosine contre placebo

Pendant l’effort test, les hommes se sentaient moins fatigués et moins troublés par la chaleur. Les chercheurs n’ont constaté aucun effet de la supplémentation sur la fréquence cardiaque ou la température du corps.

Cependant, tout le monde ne réagit pas bien à une supplémentation en tyrosine. Si vous envisagez d’expérimenter cet acide aminé, il serait plus sage d’essayer des doses plus faibles de 1 à 2 gramme(s) d’abord. En outre, des suppléments contenant de la L-Dopa, comme le Maca ou le Mucuna pruriens pourraient être plus efficaces.

Source de l’article: Tyrosine boosts endurance performance in the summer

Source Ergo-log: Eur J Appl Physiol. 2011 Dec;111(12):2941-50.

Traduction Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire