Les effets anti-âge de la gelée royale boostent la testostérone

Nous parlions récemment de l’effet de stimulation de la testostérone par la gelée royale sur des lapins et des rats. Des chercheurs de la société japonaise Hayashibara ont découvert que la gelée royale avait le même effet chez des hamsters dorés – et ils ont découvert quelque chose qui ressemble à un mécanisme.

L’effet androgène de la gelée royale

Les effets androgéniques de la gelée royale ne sont pas une nouveauté scientifique. Déjà, en 1962, des chercheurs japonais avaient découvert que lorsqu’ils injectaient des extraits de gelée royale, des rats et des souris commençaient à produire plus de sperme. En 1988, d’autres chercheurs japonais ont répété ces expériences et ont observé qu’à la suite des injections « le poids des testicules, l’épididyme, les vésicules séminales et les glandes de la prostate de souris mâles avaient augmentés ». [Vet Tokyo. Anim. Sci. 1 988 35, 1-4.]

L’étude scientifique

En 2004, des chercheurs de Hayashibara voulaient savoir si la gelée royale avait les mêmes effets quand elle était administrée par voie orale. Ils ont donné à de vieux hamsters dorés de 32 semaines de la gelée royale mélangée dans leur alimentation pendant 12 semaines. Pour un groupe d’animaux, un kilogramme d’aliments en contenait 50 mg; un autre groupe avait reçu 10 fois cette quantité. Un groupe de contrôle a été nourri sans additifs. Le tableau ci-dessous montre que les hamsters dorés ont obtenu 2,3 ​​et 24,2 mg de gelée royale par kilogramme de poids corporel et par jour. Cela fait assez peu.

Etude sur le rapport entre la gelée royale et la testostérone

Les résultats

La concentration de testostérone libre des animaux de laboratoire a doublée en résultat de la supplémentation en gelée royale.

Gelée royale et testostérone libre

Radicaux libres et gelée royale

Les chercheurs ont trouvé moins de lipides hydroperoxydes [LPO] dans le sang des animaux. Le LPO est libéré à la suite de l’activité des radicaux libres. C’est un double marqueur des processus de vieillissement: plus le sang de l’organisme contient de LPO, au plus vite l’organisme vieillit et montre qu’il a déjà vieilli.

Les chercheurs pensent que cette supplémentation augmente non seulement  le niveau de testostérone des hamsters dorés mais aussi, qu’elle empêche la baisse de la testostérone en raison du vieillissement. Les animaux étaient arrivés à un âge où leur propre production de testostérone commençait à décliner.

Conclusion

« La découverte de l’apport quotidien à long terme de la gelée royale sur l’inhibition de la génération de LPO laisse penser que la gelée royale pourrait protéger les organes de dommages cellulaires induits par les radicaux libres », comme l’écrivent les japonais dans leur conclusion. « Ces résultats nous amènent ensuite à spéculer que la gelée royale pourrait présenter une fonction de piège des radicaux libres en plus de sa fonction hormonale gonadotrope et de ce fait, pourrait inhiber le déclin de la fonction testiculaire ».

Source de l’article: Anti-ageing effect of Royal Jelly boosts testosterone

Source Ergo-log: Food Sci. Technol. Res., 10 (4), 420-423, 2004.

Traduction par Eric Mallet pour Espace Corps Esprit Forme

En savoir plus »
Aucun commentaire