Étude clinique: L’Ashwagandha augmenterait le taux de testostérone

Lorsque des hommes infertiles prennent trois capsules contenant de l’Ashwagandha – de son nom latin Withania somnifera – tous les jours pendant quelques mois, leur taux de testostérone augmente de 17% alors que leur concentration de spermatozoïdes augmente de 167%. Les médecins de la clinique Mahalaxmi à Mumbai, en Inde, ont rédigé un article à ce sujet dans le magazine scientifique Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine.

L’Ashwagandha

Ces rapports d’étude provenant de l’Inde ne seront pas vraiment une surprise complète pour les lecteurs fidèles de ce modeste magazine Web qu’est Ergo-Log. Vous saviez déjà que 5 grammes d’Ashwagandha par jour augmentent les niveaux de testostérone de 40% selon les études cliniques déjà effectuées et que les études sur les animaux ont montré que l’Ashwaganda aurait même un effet anabolisant. [J Ethnopharmacol. 1994 Dec;44(3):131-5.]

 

withanolides et flavonoïdes de l'Ashwagandha

Les nutriments actifs les plus importants de l’Ashwagandha sont appelés withanolides, certains d’entre eux sont représentés ci-dessus.

L’étude clinique sur l’Ashwagandha KSM-66

L’extrait que les chercheurs ont utilisé était de l’Ashwagandha KSM-66, produit par la compagnie indienne Ixoreal Biomed. L’Ashwagandha KSM-66 contient 5% de withanolides. Les 25 hommes du groupe expérimental ont pris 3 capsules par jour pendant une période de 90 jours. Chaque gélule contenait 225 mg de cet extrait végétal. De même, un groupe témoin de 21 hommes a pris un placebo.

Résultats de l’étude

Au cours des 90 jours de l’expérience, la quantité de spermatozoïdes par ml a augmenté de 167% dans le groupe expérimental. La quantité de spermatozoïdes a augmenté de moitié, et la motilité du sperme a augmenté de 60%. Le taux de testostérone du groupe expérimental a augmenté de 17% et le niveau de LH de 34% au cours de la même période.

La qualité du sperme et des hormones ont également été améliorés dans le groupe de contrôle mais pas autant que dans le groupe expérimental.

Ashwagandha et testostérone

Conclusion de l’expérience

« L’Ashwagandha amplifie la capacité du corps à « autoréguler » ses systèmes clés, ce qui permet d’obtenir des effets d’une manière plus naturelle et plus sûre », déclara Kartikeya Baldwa, directrice d’Ixoreal Biomed dans une interview à NutraIngredients-USA.com. [nutraingredients-usa.com 23-May-2014]

« L’effet de l’ashwagandha sur la production de testostérone est également à considérer comme « intégratif » et organique. Il ne faut pas s’attendre à ce que le KSM-66 produise des augmentations substantielles de testostérone chez les hommes ayant des taux de testostérone déjà très élevés ou chez les femmes car ces augmentations seraient contraires à l’équilibre naturel. En effet, les données pilotes d’une autre étude clinique en cours indiquent que l’effet du KSM-66 sur la testostérone chez les femmes n’est pas substantiel.

Source de l’article: Human study: Ashwagandha boosts testosterone level

Source Ergo-log: Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:571420.

———————————

Plus d’informations scientifiques sur l’Ashwagandha (en anglais) : An overview on Ashwagandha

NdT: Cette autorégulation « intégrative » et « organique » répond précisément à la notion d’adaptogène dont l’Ashwagandha fait partie. Par définition, un adaptogène délivrera des nutriments à l’organisme afin qu’il s’adapte à un stress ou à une situation stressante afin de fonctionner au mieux de ses capacités. En ce sens, l’Ashwagandha ou d’autres adaptogènes comme le Ginseng, le Rhodiola rosea, l’Astragale, le Cordyceps ou même le Tribulus terrestris vont travailler en faveur d’une adaptation positive de l’organisme ou d’une « meilleure » régulation organique ou métabolique et non pas d’un désordre physiologique. Cependant, la majorité des substances et des effets produits par les végétaux (ou minéraux comme le Shilajit) adaptogènes sont encore assez mal connus par la recherche scientifique. En même temps, il est probable que vous disiez comme moi, que 40% d’augmentation des androgènes, ça fait vraiment pas lourd…

Eric Mallet

En savoir plus »
2 Commentaires

600 mg d’Ashwagandha aident les athlètes de résistance à gagner plus de muscle et à perdre plus de graisse

Si des culturistes ou d’autres athlètes de force prennent de l’ashwagandha, ils accumuleraient plus de muscle et perdraient de la graisse plus rapidement, écrivent des chercheurs indiens dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition. Les chercheurs ont testé une dose quotidienne de 600 mg d’extrait d’Ashwagandha sur des hommes qui exécutaient un entraînement de résistance pour la première fois de leur vie.

L’expérience sur l’Ashwagandha

Les chercheurs ont demandé à 57 hommes âgés entre 18 et 50 ans de réaliser un entraînement de musculation trois fois par semaine. Les hommes n’avaient jamais réalisé d’entraînement de résistance avant et ils ont tous suivi le même programme d’exercices. La moitié des hommes ont pris un placebo; l’autre moitié a pris de l’Ashwagandha. Les chercheurs leurs ont donné KSM-66, un extrait du végétal qui se composait de 5% de withanolides, sa substance active [ksm66ashwagandhaa.com] Les sujets ont pris une capsule contenant 300 mg de KSM-66 chaque jour au lever puis une autre capsule avant d’aller coucher. KSM-66 est produit par Shri Kartikeya Pharma & Ixoreal BioMed. Nous ne savons cependant pas clairement si ces entreprises ont financé cette étude.

Résultats de l’expérience

Les mesures à l’aide d’un ruban à mesurer ont montré que les sujets qui avaient pris de l’Ashwagandha avait construit plus de masse musculaire que les sujets du groupe placebo.

 

Expérience avec prise d'Ashwagandha en fonction d'un entraînement de musculation

 

Le pourcentage de matières grasses a diminué dans les deux groupes, mais les utilisateurs de l’Ashwagandha avaient perdu plus de graisse que les membres du groupe placebo. Les chercheurs ont utilisé la méthode d’impédance bioélectrique pour mesurer le pourcentage de graisse. [Nous avons cependant des doutes quant à la fiabilité de cette méthode, tout autant que pour la méthode utilisée par les chercheurs concernant l’évaluation de la masse musculaire.]

 

Ashwagandha contre placebo sur la prise de masse musculaire et la perte de graisse

Ashwagandha contre placebo sur la prise de muscle et la perte de graisse corporelle

 

Explications probables des effets liés à l’Ashwagandha

Le tableau ci-dessus montre comment l’Ashwagandha pourrait accroître l’efficacité de l’entraînement de musculation. Le niveau de testostérone des sujets qui avaient pris de l’Ashwagandha  était supérieur à celle des sujets du groupe placebo.

Une autre possibilité repose sur le fait que l’Ashwagandha protège les cellules contre la dégradation musculaire. La concentration post-entraînement de l’enzyme créatine kinase dans le sang avait diminué au cours de l’expérience dans les deux groupes, mais la diminution était plus grande chez les sujets qui avaient pris de l’Ashwagandha. Comme vous le savez, au plus on retrouve de créatinekinase dans le sang, au plus les cellules musculaires ont subi de dommages.

Taux de créatine kinase en fonction d'un supplément d'Ashwagandha

 

Conclusion de l’étude

« Cette étude confirme les données antérieures concernant les propriétés adaptogènes de l’Ashwagandha et suggère qu’il pourrait représenter un complément utile à l’entraînement de la force« , selon les conclusions des chercheurs. « Cette étude présente cependant des limitations qui devraient nous conduire à interpréter les résultats avec une certaine prudence: les sujets ne sont pas entraînés et sont modérément jeunes, la taille de l’échantillon des sujets de 50 personnes n’est pas assez élevée et la période d’étude ne s’étend que sur une durée de 8 semaines. »

« Les recherches scientifiques qui étudient les éventuels effets bénéfiques de l’Ashwagandha devraient être réalisées sur des périodes de temps plus longues et pour différentes populations, y compris les femmes et les personnes âgées des deux sexes. »

Selon l’étude, l’Ashwagandha n’avait pas généré d’effets secondaires.

Source de l’article: Daily 600 mg ashwagandha helps resistance trainers build more muscle and lose more fat

Source Ergo-log: J Int Soc Sports Nutr. 2015 Nov 25;12:43.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

———————————

Note: L’Ashawangandha est effectivement un bon adaptogène (sans doute assez similaire au Ginseng quant à ses effets). Vous pouvez également l’associer au Cordyceps et au Panax Ginseng, je le fais depuis des années, ou avec du Suma. C’est un plus appréciable pour la vitalité et l’énergie.

En savoir plus »
Aucun commentaire