12 semaines d’entraînement avec HMB libre: 7 kg de masse sèche et 5 kilos de perte de graisse

NdT: Même si on se place un peu dans le pur délire, il est presque impossible de concevoir que le HMB FA (libre) puisse donner un tel résultat. J’ai vraiment beaucoup de mal à y croire. Voici cependant le compte-rendu du site Ergo-log sur les résultats de cette expérience. Eux non plus n’y croient pas; ça me rassure un peu.

———————————-

Perdre 5 kg de graisse, gagner 7 kg la masse maigre et ajouter 13 kg à votre développé couché: c’est ce à quoi les culturistes peuvent s’attendre s’ils s’entraînent dur pendant 12 semaines et qu’ils prennent 3 g de HMB libre par jour. Si l’on en croit l’article que les scientifiques sportifs américains sont sur ​​le point de publier dans l’European Journal of Applied Physiology, le HMB libre (sans calcium) fonctionnerait mieux que n’importe quel stéroïde anabolisant. (!)

Une étude américaine sur le HMB libre avec 24 étudiants a été financée par Metabolic Technologies

Des chercheurs de l’Université de Tampa en Floride, ont testé le HMB libre – différent du HMB de calcium retrouvé dans les suppléments, mais une variété indépendante qui sera bientôt disponible sur le marché – sur 24 étudiants de sexe masculin, entraînés aux exercices de résistance. L’étude avait été présentée à l’affiche de la neuvième Conférence et Exposition Internationale de la Society of Sports Nutrition (ISSN) en 2012.

Il a fallu un an aux chercheurs pour présenter leur étude à l’European Journal of Applied Physiology, en Novembre 2013. C’est inhabituel. Rien ne cloche avec l’European Journal of Applied Physiology, mais vous vous attendez quand même à ce qu’une étude avec des résultats aussi impressionnants soit publiée dans un journal au moins aussi prestigieux que l’American Journal of Clinical Nutrition. Ce dernier aurait un impact supérieur à l’European Journal of Applied Physiology. Il est également étrange que la personne qui a présenté l’article en 2012 n’ait pas été répertoriée comme un auteur de la publication dans le Journal Européen de Physiologie Appliquée. Pas même en tant que co-auteur; ce qui est aussi un peu inhabituel.

L’étude a été financée par Metabolic Technologies, l’entreprise qui se trouve derrière le HMB et le HMB libre (ou FA pour Free Acid). Un certain nombre d’employés de Metabolic Technologies a également pris part à l’étude.

Les chercheurs ont réalisé une expérience avec 24 étudiants, avec une moyenne  d’âge de 21 ans. Les étudiants ont tous suivi le même programme d’entraînement pendant 12 semaines:. Durant les huit premières semaines, ils se sont entraînés trois fois par semaine, au cours des semaines 9 et 10, ils se sont entraînés cinq fois par semaine, et durant les semaines 11 et 12, ils ont levé le pied afin de récupérer plus facilement. Chaque jour, la moitié des étudiants ont pris 1 g de HMB libre à trois reprises. L’autre moitié a pris un placebo.

Le HMB libre a permis un accroissement plus rapide de la force

La supplémentation a accéléré la vitesse à laquelle la force a augmenté. La figure ci-dessous montre que les sujets qui ont pris du HMB  libre pendant les 12 semaines de l’expérience sont devenus plus forts tout au long de cette période, mais que ceux qui avaient pris un placebo ont perdu de la force entre les semaines 8 et 12. La première figure ci-dessous montre la force maximale lors de l’exécution des squats ; la deuxième montre la force maximale lors de l’exécution du développé couché.

HMB contre placebo

étude sur le HMBLes scans DXA ont montré que la supplémentation en HMB libre a permis aux sujets de l’expérience d’acquérir 7,4 kg de masse maigre (!). Les sujets du groupe placebo ont gagné 2,1 kg de masse maigre.

Etude sur le HMB contre placebo

Les sujets qui ont pris du HMB libre ont également perdu 5,4 kg durant l’expérience. Ceux qui avaient pris un placebo ont perdus 1,7 kg de graisse.

Etude scientifique sur le HMB

Nous allons être honnête: nous ne pouvons pas croire ces résultats. Les athlètes des sports de force expérimentés ne peuvent tout simplement pas gagner 7 kg de muscle maigre en trois mois d’entraînement tout en prenant un supplément. Et avec ceci, perdre 5 kg de graisse en même temps ?? Ce n’est même pas possible si vous prenez des stéroïdes anabolisants. Alors, comment un supplément pourrait-il produire un tel miracle ?

Source de l’article: 12 weeks’ training with HMB Free Acid: 7 kg lean body mass gain, 5 kg fat loss

Source Ergo-log: Eur J Appl Physiol. 2014 Mar 6. [Epub ahead of print].

————————————–

NdT: Comme je vous le disais en début d’article, et comme le font les rapporteurs d’Ergo-log, je n’arrive même pas à comprendre ce que j’écris. Les résultats donnés par cette étude sont impossibles en regard du métabolisme normal d’un être humain; c’est proprement incompréhensible. C’est douteux car l’article a été financé par l’entreprise qui a étudié et mis le HMB sur le marché. Mais de faire publier des résultats qui doivent très certainement être biaisés quelque part (sans forcément y chercher une malhonnêteté non plus), relève sans doute d’un excès de légèreté ou d’une mauvaise fois évidente. Chacun en pensera ce qu’il veut. Tout ceci ne m’empêche pas non plus de penser que le HMB est un bon supplément pour la récupération mais que son intérêt ne dépasse pas celui de la Leucine prise sur du long terme.

Mais d’ici-là, n’oubliez pas de développer votre culture physique…

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire