Le taux d’œstrogène baisse avec l’activité physique

Au plus vous bougez, au moins d’œstrogènes circulent dans votre corps. Les statisticiens de l’Université du Maryland vont bientôt publier les résultats d’une étude qu’ils ont réalisés dans Medicine & Science in Sports & Exercise et selon laquelle ils existe une relation entre les œstrogènes et l’activité physique, découverte réalisée après avoir étudié 452 femmes âgées de 40 à 72  ans.

Une étude sur le rapport entre les œstrogènes et l’activité physique

Les chercheurs ont équipé les participants d’un accéléromètre qu’ils ont dû porter pendant sept jours. Cela a permis aux chercheurs d’estimer combien de minutes par jour, les femmes avaient été en mouvement ou étaient restées assises. Les femmes étaient ménopausées et ne prenaient pas d’hormones de synthèse.

A la fin des sept jours, les chercheurs ont mesuré la quantité d’estradiol et de ses métabolites dans l’urine des femmes. Les concentrations urinaires étaient en corrélation avec les concentrations sanguines.

Résultats de l’étude scientifique

Au plus les femmes avaient fait de mouvements (au plus le nombre de coups par minute avaient été enregistrés par les accéléromètres), au moins d’estradiol et d’estrone avait été constaté par les chercheurs. Donc, l’activité physique abaisse la concentration des œstrogènes dans l’organisme.

Quantité des oestrogènes (estrone, estradiol) en fonction de l'activité physique

Quantité des oestrogènes (estrone, estradiol) en fonction de l'activité physique (temps)

Être sédentaire a l’effet inverse. Au plus les femmes avaient passé de temps assise chaque jour, au plus leur urine contenant d’estradiol et d’oestrogènes, comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus.

La manière dont l’exercice réduit la quantité d’estradiol et d’œstrogènes est indiqué dans le tableau ci-dessous. L’activité physique augmente le rapport entre la quantité des analogues d’estradiol et œstrone métabolisées (moins actifs) et la quantité de ces hormones non métabolisées dans l’urine.

Mesure de la quantité d'oestrogènes

Apparemment, l‘activité physique  active les enzymes qui métabolisent et neutralisent estradiol et œstrogènes. La figure ci-dessous montre les principaux processus impliqués dans le métabolisme de l’estradiol et des œstrogènes.

Métabolisme des œstrogènes

Conclusion

Les chercheurs pensent que leurs résultats sont intéressants pour les femmes qui veulent réduire leur risque de développer un cancer du sein, mais ces nouvelles données scientifiques sont probablement aussi pertinente pour les hommes qui veulent réduire la présence d’œstrogènes présents dans leur organisme.

Source de l’article: Physical activity lowers oestrogen levels

Source Ergo-log: Med Sci Sports Exerc. 2015 Oct 12.

Traduction Eric Mallet pour Espace Corps Esprit Forme

En savoir plus »
Aucun commentaire