De la Leucine après l’entraînement pourrait-elle augmenter la concentration d’IGF-1 dans les cellules musculaires ?

Aucun commentaire

Prendre quelques capsules de Leucine ou d’acide ursolique après une séance d’entraînement et rien d’autre ne changera sans doute pas grand chose pour les bodybuilders et autres athlètes de force. Du moins, c’est ce que les scientifiques du sport américains ont écrit dans le Journal of American College of Nutrition. Leurs études chez l’homme suggèrent que ces stratégies de supplémentation ne conduisent pas à une plus grande croissance musculaire, même si l’administration de leucine conduit à une augmentation spectaculaire de l’IGF-1 intramusculaire dans les cellules musculaires.

L’expérience scientifique sur la Leucine et l’acide ursolique

Les chercheurs ont demandé à neuf hommes, qui avaient tous de l’expérience en musculation, d’entraîner leurs jambes à trois occasions différentes. Immédiatement après la séance d’entraînement, les hommes ont pris un placebo, un supplément contenant 3 grammes de leucine ou un supplément contenant 3 grammes d’acide ursolique.

Les hommes n’ont pas mangé avant l’entraînement. Une heure après la séance d’entraînement, les hommes ont reçu une barre Atkins contenant 13 g de matières grasses, 8 g de protéines et 3 g de glucides. C’est le seul aliment que les participants de l’expérience ont mangé. Les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang et de muscle, plusieurs fois au cours des six premières heures après l’entraînement.

Les résultats de l’étude, ses effets sur l’IGF-1 et l’insuline

La supplémentation n’a eu aucun effet sur la concentration d’insuline ou d’IGF-1 dans le sang des participants. Les chercheurs ont observé une légère augmentation de l’activité de la protéine mTOR dans les cellules musculaires des hommes pour le groupe placebo mais les différences n’étaient pas statistiquement significatives.

Leucine et IGF1

Leucine IGF-1

L’acide ursolique a stimulé l’activité du récepteur de l’IGF-1 dans les cellules musculaires six heures après l’ingestion mais cet effet n’était pas significatif non plus. Nous nous demandons toutefois si cela pouvait être le cas si les chercheurs avaient eu plus de participants pour leur expérience. Donc, ce qui était recherché ici concernait l’effet de la supplémentation en Leucine sur la concentration d’IGF-1 dans les cellules musculaires.

IGF 1 LeucineConclusion

Ces découvertes ne sont pas une surprise complète. Nous savions déjà que la supplémentation en Leucine n’était efficace que combinée aux autres acides aminés.

Quelques suggestions et pistes de réflexion

Le récepteur de l’IGF-1 des cellules musculaires devient plus actif six heures après la consommation d’acide ursolique. Deux heures après la consommation de Leucine, la concentration d’IGF-1 dans les cellules musculaires augmente. Que se passerait-il si les athlètes de force prenaient de l’acide ursolique trois heures avant de commencer une séance d’entraînement et de la Leucine après avoir terminé l’entraînement ? Et cela en combinaison avec d’autres acides aminés ?

Source de l’article: Taking Leucine after strength training boost IGF-1 concentration in muscle cells

Source Ergo-log: J Am Coll Nutr. 2016 Sep-Oct;35(7):627-38.

———————-

Note: J’ajouterais que l’apport nutritionnel, même si jugé comme significatif par les chercheurs pour la bonne conduite de leur expérience, aurait pu être augmenté, ce qui aurait certainement conduit à d’autres résultats, peut-être plus parlants. Cependant, la réflexion des rédacteurs d’Ergo-log représente peut-être une stratégie alimentaire intéressante sur la croissance musculaire. Toujours est-il que cette expérience ne prouve pas grand chose et me laisse un peu sur ma faim…

Eric Mallet

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *