L’effet myogénique et bloqueur de la myostatine de l’épicathéchine: le Cacao et le thé contiennent un anabolisant bien connu mais négligé

Aucun commentaire

Cet article de la SuppVersity revient sur l’effet anti myostatine désormais acquis du cacao et du thé grâce à un flavone nommé épicatéchine. Je vous propose de lire cet article très intéressant et qui, de surcroît, relativise sagement le fossé qui se creuse entre la théorie et la pratique…

Eric Mallet

————————

épicatéchine et myostatine

Un flavonol extrait du « vrai » chocolat pourra t-il vous aider à construire du muscle tout en réduisant votre taux de graisse ?

Si vous êtes comme moi, vous utilisez probablement le cacao pour construire du muscle. Si les effets de la barre de chocolat noire occasionnelle sont si profonds que vous puissiez le voir quand vous l’oubliez, ceci est toutefois discutable. Même s’il faudra manquer de respect envers les derniers résultats d’expérience obtenus par Gabriela GutierrezSalmean et ses collègues de lUniversité de Californie, VA San Diego Health Systems et de lEscuela Superior de Medicina del Instituto Politécnico Nacional à la Seccion de Posgrado de Mexico. Ces résultats sont présentés dans un document publié dans Le Journal of Nutrition Biochemistry (GutierrezSalmean. 2013), dautre part

« Epi » comme « Epistane » c’était hier…

« epi » comme dans l’épicatéchine du chocolat représente lavenir (*Epistane étant la marque dun « prostéroïde« ). Il pourrait sagir du message à suivre quant à de futures études sur les êtres humains, si les résultats de GutierrezSalmean & al. observés sur des rongeurs isolés et des cellules musculaires humaines peuvent être traduits dans le monde réel.

aLe lait au chocolat est un remarquable bâtisseur de muscles, mais comme vous vous souvenez des  précédents articles de la SuppVersity articles et de la News Facebook, le lait au chocolat doit ses prouesses de construction musculaire à la combinaison de protéines de lait et du sucre qui en font un excellent aliment de récupération (Saunders. 2011; Spaccarotella. 2011; Pritchett. 2012) et qui pourrait facilement concurrencer les boissons commerciales de récupération (Lunn. 2012)

Autre chose que les effets bénéfiques du lait au chocolat produits non pas par le chocolat mais par les acides aminés et les sucres (du lait) d’un chocolat chaud sucré, les effets d’inhibition du chocolat semblent dépendre exclusivement du flavanol épicatéchine comme cela a étémontré dans des études antérieures:

  • Il produit une augmentation de +50% de la capacité dexercice chez les souris (Nogueira. 2011)
  • Améliore la structure du muscle squelettique et la capacité mitochondriale chez les patients plus âgés atteints dinsuffisance cardiaque et le diabète de type 2 (Taub. 2012)

Malheureusement, la quantité totale de ce flavonol dans le chocolat est non seulement relativement faible mais elle varie également selon le type et lorigine de votre cacao (en supposant que quel que soit le produit à base de chocolat que vous puissiez utiliser contienne même un vrai cacao).

épicathéchine et myostatine

Tableau 1: Variation relative des niveaux de myostatine, myf 5, MyoD et Myogénine après incubation des cellules du muscle squelettique de rongeurs jeunes vs. rongeurs âgés avec épicatéchine (Gutierrez-Salmean)

Il nest donc nullement garanti que vous fassiez l’expérience d’une réduction significative de la myostatine, lorsque vous augmentez votre consommation de chocolat. Et soyons honnêtes (!) le poids que vous avez gagné sur votre dernière «prise de chocolat» nétait pas vraiment faite que de muscle, nétaitce pas ?

Myostatine et épicatéchine

Myostatine et croissance musculairePour ce qui est de la suppression de la myostatine, on peut même dire que cest une bonne chose que les effets d’inhibition dune barre de chocolat cacao à 90% sont négligeables. Pourquoi ? Eh bien, nous savons tous ce qui arrive quand vous supprimez trop fortement la myostatine, non ? En réalité, vos muscles « gonflent » jusquà ce quils finissent par perdre leur fonctionnalité et vous tout comme les souris négatives en myostatine, ne peuvent plus supporter leur propre poids.

Ok,  il serait donc préférable que la « prochaine révolution de l’anabolisme« , appelonsla Chocobolic ne vous fasse pas ressembler au taureau bleu belge présent sur limage en haut à droite Si cest vraiment une bonne chose, ce qui nest pas si bon, cest que les effets des MyoD, de la myogénine et des Myf 5 seront manquant et avec eux, la capacité de recruter des cellules satellites et de créer nouveaux myonuclei (en savoir plus) car ce sont ces processus qui éviteront la perte de la fonction musculaire squelettique.

Quel est le verdict sur l’épicatéchine ? Sil nétait pas question de posologie et de problèmes d’assimilation, létude en question serait plutôt excitante. Elle fournit sommes toutes, des preuves que la plupart dentre nous consommons de minuscules quantités dinhibiteurs de la myostatine dénués d’effets potentiellement indésirables pendant des années.

Il reste cependant encore beaucoup de chemin à parcourir depuis les rongeurs jusqu’aux myocytes humains en passant par le consommateur moyen de suppléments et je ne sais pas si les épicatechines traverserons un jour la ligne darrivée quels que soient les résultats prometteurs obtenus par Noguiera & al. et Taub & al., des résultats déjà observés dans le muscle cardiaque de rongeurs en réponse à la mise à disposition de 2 x 1.0 mg/kg de pure épicatechine (Nogueira. 2011) ou de chocolat noir et d’une boisson contenant 100 mg d‘épicatéchine par jour pendant 3 mois (Taub. 2012).

Source de l’article: The Myostatine Inhibiting & Myogenic Effects of Epicatechin: Cacao & Tea Contain Well-known but Overlooked Anabolic

NdT: Les références scientifiques sont à consulter à partir de l’article source pour des raisons évidentes de duplicate content. Et pour autant, n’oublions pas que le cacao renferme également d’autres molécules très intéressantes, notamment de la théobromine, l’allié parfait de la caféine, à prendre avant l’entraînement par exemple.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *