Étude clinique: L’Ashwagandha augmenterait le taux de testostérone

2 Commentaires

Lorsque des hommes infertiles prennent trois capsules contenant de l’Ashwagandha – de son nom latin Withania somnifera – tous les jours pendant quelques mois, leur taux de testostérone augmente de 17% alors que leur concentration de spermatozoïdes augmente de 167%. Les médecins de la clinique Mahalaxmi à Mumbai, en Inde, ont rédigé un article à ce sujet dans le magazine scientifique Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine.

L’Ashwagandha

Ces rapports d’étude provenant de l’Inde ne seront pas vraiment une surprise complète pour les lecteurs fidèles de ce modeste magazine Web qu’est Ergo-Log. Vous saviez déjà que 5 grammes d’Ashwagandha par jour augmentent les niveaux de testostérone de 40% selon les études cliniques déjà effectuées et que les études sur les animaux ont montré que l’Ashwaganda aurait même un effet anabolisant. [J Ethnopharmacol. 1994 Dec;44(3):131-5.]

 

withanolides et flavonoïdes de l'Ashwagandha

Les nutriments actifs les plus importants de l’Ashwagandha sont appelés withanolides, certains d’entre eux sont représentés ci-dessus.

L’étude clinique sur l’Ashwagandha KSM-66

L’extrait que les chercheurs ont utilisé était de l’Ashwagandha KSM-66, produit par la compagnie indienne Ixoreal Biomed. L’Ashwagandha KSM-66 contient 5% de withanolides. Les 25 hommes du groupe expérimental ont pris 3 capsules par jour pendant une période de 90 jours. Chaque gélule contenait 225 mg de cet extrait végétal. De même, un groupe témoin de 21 hommes a pris un placebo.

Résultats de l’étude

Au cours des 90 jours de l’expérience, la quantité de spermatozoïdes par ml a augmenté de 167% dans le groupe expérimental. La quantité de spermatozoïdes a augmenté de moitié, et la motilité du sperme a augmenté de 60%. Le taux de testostérone du groupe expérimental a augmenté de 17% et le niveau de LH de 34% au cours de la même période.

La qualité du sperme et des hormones ont également été améliorés dans le groupe de contrôle mais pas autant que dans le groupe expérimental.

Ashwagandha et testostérone

Conclusion de l’expérience

« L’Ashwagandha amplifie la capacité du corps à « autoréguler » ses systèmes clés, ce qui permet d’obtenir des effets d’une manière plus naturelle et plus sûre », déclara Kartikeya Baldwa, directrice d’Ixoreal Biomed dans une interview à NutraIngredients-USA.com. [nutraingredients-usa.com 23-May-2014]

« L’effet de l’ashwagandha sur la production de testostérone est également à considérer comme « intégratif » et organique. Il ne faut pas s’attendre à ce que le KSM-66 produise des augmentations substantielles de testostérone chez les hommes ayant des taux de testostérone déjà très élevés ou chez les femmes car ces augmentations seraient contraires à l’équilibre naturel. En effet, les données pilotes d’une autre étude clinique en cours indiquent que l’effet du KSM-66 sur la testostérone chez les femmes n’est pas substantiel.

Source de l’article: Human study: Ashwagandha boosts testosterone level

Source Ergo-log: Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:571420.

———————————

Plus d’informations scientifiques sur l’Ashwagandha (en anglais) : An overview on Ashwagandha

NdT: Cette autorégulation « intégrative » et « organique » répond précisément à la notion d’adaptogène dont l’Ashwagandha fait partie. Par définition, un adaptogène délivrera des nutriments à l’organisme afin qu’il s’adapte à un stress ou à une situation stressante afin de fonctionner au mieux de ses capacités. En ce sens, l’Ashwagandha ou d’autres adaptogènes comme le Ginseng, le Rhodiola rosea, l’Astragale, le Cordyceps ou même le Tribulus terrestris vont travailler en faveur d’une adaptation positive de l’organisme ou d’une « meilleure » régulation organique ou métabolique et non pas d’un désordre physiologique. Cependant, la majorité des substances et des effets produits par les végétaux (ou minéraux comme le Shilajit) adaptogènes sont encore assez mal connus par la recherche scientifique. En même temps, il est probable que vous disiez comme moi, que 40% d’augmentation des androgènes, ça fait vraiment pas lourd…

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. Lanols -  13 janvier 2017 - 8 h 53 min

    Salut Eric , ou peux ton en trouver

    • Eric -  13 janvier 2017 - 10 h 45 min

      Bonjour Guillaume,

      Je ne donne pas d’adresses de revendeurs car je travaille avec certains d’entre eux depuis longtemps. Pour l’Ashwagandha, assure-toi qu’il s’agit bien de KSM-66, c’est un extrait breveté de cette plante.

      Merci à toi.
      @ bientôt,
      Eric

      http://www.espacecorps-espritforme.fr/

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *