Finalement, la vitamine E prolongerait la durée de vie

Aucun commentaire

Depuis que de grandes études scientifiques ont affirmé que des suppléments de vitamine E augmenteraient le risque de mourir de quelques pourcents, la vitamine E a perdu son statut de prolongateur de la vie. [JAMA. 2007; 297:. 842-857] Pas si sûr, disent les biologistes de l’Université d’Aberdeen. La vitamine E prolonge l’espérance de vie vous avez juste à en prendre durant une longue période de temps.

La vitamine E, tocophérols et tocotriénols

En 2008, les chercheurs ont publié les résultats d’une étude dans laquelle ils ont donné à des souris C57BL/6, 25 fois plus d’alpha-tocophérol [la vitamine E générique retrouvée dans la plupart des suppléments] que la quantité recommandée dès l’âge de 4 mois. [Rejuvenation Res. Fév 2008; 11 (1): 83-96] Les souris ont reçu 550 mg d’alpha-tocophérol par kilo de nourriture.

Un supplément de vitamine E a été donné à des souris

Les souris du groupe qui avait reçu un supplément de vitamine E a vécu 15% plus longtemps que les souris du groupe témoin. Ce dernier avait reçu 22 mg d’alpha-tocophérol par kilo de nourriture.

Vitamine E et longévité

Pendant les 18 premiers mois, le supplément de vitamine E a activé des enzymes de détoxification dans le foie, comme les Britanniques l’ont découvert. Apparemment, le corps de la souris avait considéré la vitamine comme une substance étrangère (des xénobiotiques) et a commencé à produire plus d’enzymes pour extraire la vitamine du corps. Après 18 mois, cet effet a disparu et le complément a commencé à augmenter l’activité du gène p21, un commutateur moléculaire qui active une série de gènes qui protègent contre le cancer.

Les chercheurs ont ensuite fait une étude des écrits rédigés à ce sujet à partir de laquelle ils en ont conclu que la vitamine E prolonge la vie des souris et des rats sous deux conditions: les doses ne sont pas trop élevées et la supplémentation est prise à long terme.

Vitamine E et durée de vie

« Nous pensons que lorsque la vitamine E est administrée sur de courtes périodes, l’amélioration de la réponse du métabolisme contre les xénobiotiques peut annuler les effets bénéfiques«  concluent les chercheurs. « En effet, l’administration à court terme de la vitamine E chez l’homme peut réellement avoir un impact négatif sur la mortalité lorsqu’elle est administré à des doses élevées.« 

Source de l’article: So vitamin E does extend life expectancy

Source Ergo-log: Mol Nutr Food Res. 2010 May; 54(5): 719-25.

Traduction par Eric Mallet pour Espace Corps Esprit Forme

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *