Francis Benfatto, interview de la légende française du bodybuilding

Aucun commentaire

francis benfattoDans le monde très fermé du bodybuilding – mais qui commence heureusement à s’ouvrir un peu plus actuellement – certaines légendes de notre sport sont encore bien présentes sur le devant de la scène même si elles préfèrent aujourd’hui, rester en coulisses pour distiller leurs précieux conseils.

Pour ceux qui ont mon âge et qui auront connu l’âge d’or du bodybuilding, avec des athlètes hors du commun comme Lee Labrada, Rich Gaspari, Arnold Schwarzeneger, Dorian Yates, Gary Strydom, Lee Haney, Achim Albrecht, Gustavo Badell, Samir Bannout, Mohamed Benaziza et bien d’autres, vous savez qu’ils ont côtoyé un champion français faisant aujourd’hui figure de légende du bodybuilding. C’est un champion qui a connu une carrière de professionnel IFBB exceptionnelle et qui bien souvent, pesait beaucoup moins lourd sur la balance que ceux que je viens de citer, tout en présentant une condition physique hors norme, cet athlète d’exception, c’est Francis Benfatto.

Avec une symétrie physique exceptionnelle, Francis Benfatto fait honneur au bodybuilding français

Francis BenfattoCertainement gratifié d’une génétique hors du commun mais qui n’exclut pas un travail acharné, Francis Benfatto a toujours su inquiéter ses concurrents par une symétrie et des proportions que peu d’entre eux pouvaient présenter sur scène, sans pour autant manquer de masse ou de volume musculaire. Un peu comme de très nombreux jeunes pratiquants de la musculation, j’ai toujours considéré Francis Benfatto comme un modèle d’esthétique à atteindre, non seulement pour l’équilibre stupéfiant de son physique mais aussi pour ses principes d’entraînement parfois à contre-courant de la majorité des compétiteurs de l’époque. Aujourd’hui, Francis Benfatto se consacre à de nombreux séminaires et coachings professionnels tout en poursuivant plusieurs objectifs dont celui de développer une méthode d’entraînement répondant au nom de Progressive Performance Stratégie ou PPM. Ces trois lettres témoignent surtout de l’intelligence innée d’un champion focalisé sur l’obtention du meilleur rapport performance physique/rendement musculaire et hypertrophie.

Une méthode d’entraînement qui cherche l’efficacité musculaire, une gamme de compléments bien pensée

J’ai donc eu la chance d’interviewer Francis Benfatto et de lui poser quelques questions à propos de sa carrière, de sa méthode d’entraînement et de sa ligne de compléments alimentaires. Ce dernier m’a fait le plaisir de répondre à mes questions avec la gentillesse et l’esprit positif qui le caractérise si bien. Francis est réellement intarissable. J’ai passé 2 heures en sa compagnie et je n’ai pas vu le temps passer.

  • Première question: Quels ont été les points forts de ta carrière ? Pourrais-tu citer quelques personnalités dans le monde du bodybuilding ou en dehors du monde du sport qui t’ont marquées et pour quelles raisons ?

Francis BenfattoFrancis Benfatto: « Ce qui m’a marqué a certainement été ma rencontre avec Lucien Demeilles, avec une interview en 1978/79, une compétition à Montpellier avec ses encouragements. Mon entraineur René Meme m’a également beaucoup marqué. Ensuite, il y eut mon premier championnat de France en 1980, en 1982, ma victoire aux championnats de France, mon championnat du Monde en 1985 (5ème) en -80 kg. En 1987, je suis passé professionnel. En 1988, la nuit des champions (9ème place), ma 1er compétition professionnelle puis en 1989 où je me place 12ème à Olympia. En 1990, j’obtiens la 8ème place à la Nuit des Champions et je me placerai 6ème à Olympia ! »

  • Tu as développé ta méthode d’entraînement. Est-ce par rapport à ta propre expérience personnelle du sport ou as-tu voulu échanger avec d’autres personnes ? As-tu pris en compte certaines méthodes ou théories sur l’entraînement de résistance ?

Francis Benfatto: « Oui, j’ai développé ma méthode d’entraînement par rapport à ma propre expérience et à ma déception par rapport aux méthodes traditionnelles: lourd ou intensité. Après le Grand Prix d’Australie, je me suis posé la question du maintien du volume musculaire après la compétition. Pour moi, il s’agissait de revenir à un entraînement raisonnable et adapté au métabolisme du bodybuilder; de développer une méthode qui vise à créer un meilleur équilibre entre le corps (le muscle) et le métabolisme, de réduire la fatigue du système nerveux. Il s’agit surtout de s’entraîner le plus correctement possible tout en étant efficace. Aujourd’hui, j’accorde beaucoup d’importance à la progressivité du degré de stimulation musculaire. Les facteurs importants sont l’amplitude, la posture, l’exécution et la précision du mouvement. Il s’agit de pouvoir travailler vers la perfection du mouvement et de sa répétition, de pouvoir revenir sur l’acquis musculaire de la dernière séance à un niveau raisonnable pour trouver de nouveaux moyens d’aller plus loin. »

Francis BenfattoE. Mallet: La Progressive Performance Stratégie aura donc pour objectif d’amener le pratiquant de musculation vers de meilleures performances en fin de séances, à partir d’un travail musculaire très progressif. Selon moi, l’originalité et la force de la méthode PPM me conduit à penser qu’il s’agit d’une pratique visant à améliorer sans cesse le rapport neuromusculaire, un facteur clé de la progression en bodybuilding, pourtant trop peu pris en considération à mon avis. C’est comme le souligne très bien Francis de « (…) terminer les séances au maximum de son intensité (…) » avec « la capacité à produire des efforts physiques et mentaux (…) » qui ne cessent de progresser. Au niveau des compléments alimentaires – pour parler de mon domaine de travail – cette notion est également assez peu prise en considération jusqu’à maintenant. A part pour la L-Tyrosine et la caféine, seule la citicoline a été récemment ajoutée dans certaines formules.

  • Quelles ont été tes principales motivations, tes idées pour créer ta marque de compléments alimentaires ?

Francis Benfatto: « A vrai dire, cela fait très longtemps que je poursuis ce projet car cette idée me taraude depuis l’époque où j’ai connu Joe Weider, avec l’image de Victory où j’apparaissais sur un de ses compléments. La marque Nubret’s Foods de Serge Nubret m’avait également donné cette idée. J’ai ensuite créé ma première marque: Francis Benfatto Line, discrètement et modestement  lancée par mail order. La création d’une nouvelle gamme a vu le jour avec des partenaires sud-africains, une marque sud-africaine a donc été créée. En 2006, ce fut le lancement de ma gamme de suppléments avec une présentation au FIBO en 2009 de Benfatto Nutrition. »

  • Quels sont selon toi les points forts de ta marque ?

Francis Benfatto: « Pour moi, la charte graphique est très réussie, avec une belle mise en valeur des produits, ce qui est essentiel. L’originalité des formules, établie par la recherche scientifique est également au centre de mes préoccupations, notamment pour l’emploi de la créatine Kre Alkalyn, une forme de créatine monohydrate sous brevet. Il s’agit de proposer un produit de qualité qui améliore les performances physiques des athlètes. L’évolution de ma ligne de produits est également importante pour la suite. »

A4 Recovery2Eric Mallet: Comme vous l’avez compris, Francis Benfatto ne va pas en rester là. Attaché au développement de sa gamme de compléments, je vais prendre plaisir à vous présenter sa gamme de produits dans un prochain article, ne pouvant tout écrire en une seule fois. A ce sujet, Francis préfère d’abord être présent en boutiques en France et dans le reste de l’Europe plutôt que se retrouver vendu partout sur Internet. De mon point de vue, c’est sans doute être trop prudent car il devient très difficile, à l’heure actuelle, de faire connaître une gamme de compléments alimentaires sans être activement présent sur le Web. C’est d’autant plus vrai que Francis Benfatto m’a affirmé vouloir perdurer dans le métier et de développer sa gamme. Travaillant moi-même dans le milieu du complément alimentaire depuis 10 ans, je ne pense pas que l’on doive se méfier excessivement des revendeurs, bien au contraire. La plupart d’entre eux sont honnêtes, ils ont du savoir-faire et connaissent bien leur métier. C’est d’autant plus vrai que Francis Benfatto a l’avantage indiscutable d’une réputation mondiale dans le milieu du bodybuilding dont il pourrait facilement tirer parti, et avec fruits ! A l’heure actuelle, c’est sans doute le seul français reconnu du bodybuilding qui puisse en dire autant.

Pour l’instant, ce que je peux ajouter, c’est que sa gamme semble cohérente, qu’elle comprend pour l’instant cinq produits présentés en ligne avec Pure Whey Protein, Performance Booster, 12/1/1 Recovery, Protein Pancake et Lipocuts. Quant à moi, je vous donne rendez-vous très prochainement pour la seconde partie de cet article consacré à notre légende française du bodybuilding qu’est Francis Benfatto…

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *