Le bêta alanine serait efficace plusieurs semaines après l’arrêt de la prise

Aucun commentaire

Sur une durée de deux mois après la prise de votre dernière prise de bêta alanine, vous pourriez encore ressentir les effets de l’acide aminé, selon ce que des scientifiques du sport à Gand en Belgique ont mis en évidence. Et au mieux vous réagissez au bêta-alanine, au plus le supplément restera actif.

Le Bêta alanine

Dans une certaine mesure, les effets du bêta-alanine sont semblables à ceux de la créatine. Les utilisateurs remarquent qu’ils sont capables de poursuivre un exercice à haute intensité pendant plus longtemps. Contrairement à la supplémentation en créatine, prendre du bêta-alanine ne conduit pas à une augmentation de poids, mais des études ontmontré qu’il pouvait conduire à une augmentation de la masse maigre si la masse grasse diminue.

De plus en plus d’athlètes d’endurance, de pratiquants des arts martiaux et de sports d‘équipe utilisent le bêta-alanine. Ils bénéficient généralement d’une augmentation de puissance et de force, tout en maintenant le même poids ou avec une faible augmentation.

L’étude scientifique sur le bêta alanine

Les Belges voulaient savoir combien de temps les effets auraient duré après la fin de la prise du supplément, de sorte qu’ils ont réalisé une expérience scientifique avec 20 étudiants de sexe masculin. Les étudiants ont pris 4,8 grammes de bêta-alanine ou un placebo chaque jour pendant 5 à 6 semaines. Avant, pendant et après l’entraînement, les chercheurs ont mesuré la concentration de carnosine dans leurs muscles en utilisant la spectroscopie à résonance magnétique.

Dans l’organisme, les cellules fixent le bêta-alanine à l’acide aminé histidine, créant ainsi le dipeptide appelé carnosine. La carnosine neutralise les ions hydrogène libérés lorsque les muscles se contractent de manière intensive. La carnosine stabilise l’acidité elle agit comme un tampon et permet aux cellules musculaires de travailler plus longtemps à un niveau élevé.

Les résultats de l’étude

Comme le montre les tableaux ci-dessous, les chercheurs ont divisé les sujets du groupe de bêta-alanine en personnes à haute réponse et en basse réponse au composant. Pour les sujets les plus sensibles (réponse haute), la concentration en carnosine a augmenté en moyenne de 55%. Concernant les athlètes les moins sensibles, elle a augmenté de 15%. Le niveau de carnosine dans les cellules musculaires des hauts répondants était encore élevée neuf semaines après l’arrêt de la supplémentation. Pour les faibles répondants, le niveau de carnosine était revenu à la normale au bout de six semaines.

Réaction à la prise Beta-alanine par 20 sujets d'une expérience scientifique

Lorsque les belges ont comparé les résultats avec ceux de leurs collègues qui avaient réalisés des expériences similaires avec la créatine, ils en sont arrivés au tableau ci-dessous. En finalité, ils en ont conclu que la carnosine est une molécule plus stable que la créatine.

Comparaison de stabilité moléculaire entre le Beta alanine et la créatine

Source de l’article: Beta alanine effective for weeks after end of course

Source Ergo-log: J Appl Physiol. 2009 Mar;106(3):837-42.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *