Le cacao allègerait la charge de l’exercice pour le cœur

Aucun commentaire

cacao pression artérielleLes athlètes qui prennent du cacao deux heures avant l’entraînement ou une compétition pourraient réduire l’impact de l’exercice sur leur cœur et leurs vaisseaux sanguins. Du moins, c’est le message qu’il faudrait lire entre les lignes d’une étude humaine réalisée par des nutritionnistes de l’Université de l’Australie du Sud et qui a été publiée dans le British Journal of Nutrition. Les phénols du cacao rendraient les vaisseaux sanguins plus souples et réduiraient l’augmentation de la pression artérielle qui se produit avec l’exercice physique.

Mars, le cacao et votre santé !

Le fabricant de barres chocolatées Mars a essayé pendant des années de renforcer l’image du chocolat et à cette fin, ils ont travaillé sur des produits plus «sains» et plus chers dont la quantité en phénols de cacao était plus élevée. C’est avec cette idée que Mars a entrepris de faire des recherches partout dans le monde sur les effets positifs du cacao. A vrai dire, c’est à la fois une bénédiction et une malédiction: sans Mars nous connaîtrions assez peu l’effet protecteur du cacao sur le cœur et les vaisseaux sanguins, mais en même temps toutes ces preuves positives nous véhiculent peut-être une idée exagérée sur l’importance du cacao. Mars a également financé cette étude.

L’étude scientifique sur le cacao et la pression artérielle

Les chercheurs ont donc réalisé une expérience avec 21 personnes en surpoids et qui avaient dépassé les 50 ans. Les médecins pensaient que ce groupe de personnes devrait bouger davantage mais ils craignaient qu’un exercice trop intensif puisse faire monter la pression artérielle excessivement.

Les chercheurs ont voulu savoir s’ils pouvaient réduire l’élévation de la pression artérielle en donnant aux sujets du lait chocolaté contenant un supplément de polyphénols du cacao. Ils ont ensuite demandé aux sujets de rouler sur un vélo pendant 15 minutes à 75% de leur VO2max. Deux heures avant de prendre leur vélo, les sujets en surpoids ont bu un shake au chocolat de 200 ml contenant 139 mg d’épicatéchine, 39 mg de catéchine et 523 mg de procyanidines. [Les courbes joignant les cercles blancs ci-dessous] A une autre occasion, les sujets testés ont bu un shake au chocolat contenant très peu de polyphénols. [Les courbes rejoignant les cercles noirs]

cacao et polyphénols

Résultats de l’étude sur le cacao

Concernant la légende: SBP = Tension artérielle pendant le battement du cœur, pression systolique. MAP = Tension artérielle moyenne pendant un cycle complet de contraction/relaxation du muscle cardiaque. DBP = tension artérielle entre deux battements cardiaques, pression diastolique. Le tableau montre la différence entre les valeurs pendant l’exercice et le repos.

L’augmentation de la MAP a été mesurée à 14% inférieure avec les phénols de cacao. L’augmentation de la DBP (pression diastolique) était inférieure de 68% dans ce cas.

La quantité de phénols ajoutée par les chercheurs est équivalente à celle que l’on retrouve dans 163 grammes de chocolat noir. Cependant, cette quantité de chocolat contient également 28 grammes de graisses saturées et 52 kcal. Les chercheurs ont utilisé un produit dont les graisses avaient été retirées. Cela pourrait être plus sain – certainement pour les personnes qui sont déjà en surpoids, disent les chercheurs.

Hmmm… ?

Ne pourriez-vous pas obtenir le même effet avec des fruits ou du thé vert ? Et si vous combinez le cacao avec l’huile de poisson, peut-être aurait-on besoin de moins de cacao pour obtenir le même effet ? Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune recherche répondant à ces questions. Et il est peu probable que Mars finance de telles études…

Source de l’article: Cocoa lightens exercise load for the heart

Source Ergo-log: Br J Nutr. 2010 May;103(10):1480-4.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *