Le Fenugrec pourrait aussi booster la libération de l’hormone de de croissance

Aucun commentaire

Vous connaissez sans doute le Fenugrec de son nom scientifique Trigonella foenum-graecum en tant que végétal qui influencerait les niveaux de testostérone à la hausse et qui pourrait améliorer le rapport muscle/masse grasse. A vrai dire, il se pourrait que vous puissiez trouver du fenugrec dans des suppléments censés augmenter les niveaux d’hormone de croissance. Les chercheurs coréens de l’Université de Yeungnam ont découvert cet effet quand ils ont fait des expériences avec des cellules de rats.

L’hormone de croissance et le Fenugrec

Les chercheurs sont tombés sur cet effet stimulant de l’hormone de croissance par le Fenugrec quand ils ont étudié un extrait de fenugrec sur une base de méthanol en utilisant des cellules de l’hypophyse de rats. L’hypophyse est une glande présente dans le cerveau qui, en dehors de sécréter les hormones LH et FSH qui stimulent la sécrétion de testostérone, sécrète également l’hormone de croissance. L’activité de la glande pituitaire augmente si l’hypothalamus un autre glande du cerveau synthétise plus de LHRH et de GHRH.

Les Coréens étaient à la recherche de substances qui stimulent la production de l’hormone de croissance comme remèdes contre l’ostéoporose, le déclin musculaire et d’autres signes de vieillesse. En 2007, 2003 et 2004, ils avaient publié plusieurs études qui ont montré que la production de l’hormone de croissance était stimulée par la glycyrrhizine et l’acide glycyrrétique du Glycyrrhizae radix, par les 1monopalmitine et 1monlionleine de  l’Astragalus membranaceus (Astragale) et la puérarine du Pueraria thunbergiana.

L’étude en question

Dans l’article que nous écrivons à ce propos et publié en 2008 dans Chemistry & Biodiversity, l’extrait complet de méthanol a stimulé la production de l’hormone de croissance à près de 2200%, comme indiqué dans le tableau ci-dessous. La concentration atteinte était exceptionnellement élevée: 1 mg par millilitre.

Lorsque les chercheurs ont isolé des composés de l’extrait pour les étudier individuellement, il s’est avéré que deux composantes étaient actives: Fenugreek Saponin I (composé 1) et la dioscine (composé 9). Ceux-ci ont stimulé la sécrétion de Hgh par un facteur de 13 et de 18 respectivement, à une concentration de 20 microgrammes par millilitre.

Fenugrec et hormone de croissance

Saponines du Fenugrec

La dioscine du Fenugrec

Le mécanisme reste inconnu

Un nombre croissant d’études presque toutes financées par les fabricants sont révélateurs du fait que les extraits de Fenugrec font preuves de propriétés intéressantes pour les athlètes. Ils améliorent la masse musculaire et la force, ils stimulent la capacité à brûler la graisse, l’endurance et stimulent la libido des hommes. La théorie la plus courante à ce sujet est que les extraits de Fenugrec stimulent la production de testostérone. Le Fenugrec le fait en effet, mais pas au point que vous puissiez vous attendre à en voir les effets mesurés.

L’étude coréenne contribue à expliquer le paradoxe: le Fenugrec fonctionne, mais d’une manière différente.

Source de l’article: Fenugreek may boost growth hormone emission too

Source Ergo-log: Chem Biodivers. 2008 Sep;5(9):1753-61.

Traduction par Eric Mallet pour Espace Corps Esprit Forme

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *