Le HMB ne fonctionne bien qu’après une période de charge

Aucun commentaire

Le supplément anabolisant HMB aurait un effet, même si une seule dose est prise avant une séance d’entraînement de la force, mais l’effet serait assez faible. Comme la créatine, le HMB  ne fonctionne apparemment que très bien après une période de charge. C’est ce que les nutritionnistes de l’Université d’État de Floride concluent.

Une expérience américaine sur le HMB et ses effets supposés

Les chercheurs ont fait une expérience avec 22 étudiants de sexe masculin qui n’avaient jamais fait de musculation avant. Les hommes ont entraîné leurs cuisses sur une machine d’extension de jambes d’une manière à ce qu’ils subissent des dommages musculaires notables et des courbatures.

À une occasion, les sujets ont reçu un placebo avant et après la séance d’entraînement. A une autre occasion, ils ont pris 3 grammes de HMB 60 minutes avant l’entraînement de leurs jambes [HMB-Pre], et encore à une autre occasion, ils en ont pris 3 grammes juste après avoir terminé une séance [HMB-Post]. Le niveau de HMB dans le sang culmine environ 60 minutes après l’ingestion.

Les chercheurs ont découvert que de prendre du HMB avant l’entraînement produisait un effet positif. Dans les jours qui suivaient l’entraînement, les sujets {HMB-Pre} souffraient moins de courbatures que les autres sujets, comme le montre le tableau ci-dessous.

Taux de HMB en pré et post-exercice contre placebo

Modification du taux de créatine kinase selon une supplémentation en HMB

Augmentation du taux sanguin de LDH après la prise de HMB

Ce dérivé de la Leucine avait moins d’effet sur les marqueurs des lésions musculaires . Il n’avait aucun effet évident sur la concentration de créatine kinase [CK], mais il avait produit un effet sur la concentration de lactate déshydrogénase [LDH]. La concentration de la LDH n’avait pas augmenté après que les sujets eurent pris du HMB une heure avant leur séance d’entraînement. Pour les autres occasions, l’augmentation avait eu lieu.

CK et LDH sont des enzymes actives dans les cellules musculaires. Si les cellules musculaires sont endommagées, les enzymes fuient dans le sang. Au plus de CK et de LDH sont retrouvés dans le sang, au plus les dommages musculaires seront importants.

Les doses uniques de HMB pré et post n’ont eu aucun effet sur la récupération de la force dans les jours qui suivirent la séance d’entraînement lourd.

« Il semble que le HMB puisse avoir besoin d’une période de charge avant l’exercice afin d’atténuer significativement la progression des indices de dommages musculaires par rapport au placebo et conditions Post-HMB« , écrivent les chercheurs. « Comme pour les études réalisées sur la créatine, nous suggérons que les futurs chercheurs examinent comment les effets de charge, de concentration en HMB dans le tissu musculaire squelettique et différentes variables, y compris la durée de la période de chargement, et de dosage jouent sur la saturation des muscles squelettiques. »

Source de l’article: HMB only works well after a loading periodLe métabolisme

Source Ergo-log: Nutr Metab (Lond). 2009 Feb 4;6:6.

Traduction Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *