Les acides gras Oméga 3 réduisent le déclin des performances physiques lié à l’âge

Aucun commentaire

Oméga 3Le vieillissement pourrait être inévitable mais il serait aussi accompagné de troubles potentiels moindres si vous aviez plus d’acides gras Oméga 3 dans votre sang. Les gérontologues de la deuxième université de Naples en sont arrivés à cette conclusion après avoir étudié 1300 Italiens âgés. Les acides gras Oméga 3 inhiberaient les processus du vieillissement au niveau des mécanismes moteur du corps.

L’étude scientifique sur les Oméga 3 en relation au vieillissement

Les chercheurs sont toujours à l’affût de nouvelles interventions nutritionnelles afin d’aider à maintenir la population vieillissante des pays occidentaux en meilleure santé et indépendante. Ils se sont alors demandés si les acides gras Oméga 3 pourraient  avoir un effet sur la longévité. Pour le savoir, ils ont mesuré la concentration d’une série d’acides gras présents dans le sang de leur groupe d’Italiens âgés. L’âge moyen du groupe était de 69 ans alors que le sujet le plus âgé avait 104 ans.

Les gériatres ont également mesuré la forme relative de leurs sujets de test.

Résultats de l’expérience

Durant la première série de mesures, les chercheurs ont noté que les sujets qui étaient en meilleure condition physique (>9) présentaient plus d’acides gras Oméga 3 dans leur sang que ceux dont la condition physique était moins bonne (<9). Le tableau ci-dessous fait montre des résultats.

Oméga 3 et vieillissement

Les chercheurs ont surveillé leurs sujets âgés pendant trois ans, notant l’apparition de tout déclin physique. Après avoir effectué un travail statistique intensif, ils ont produit les données observables dans le tableau ci-dessous. Plus le ratio odds était faible, plus l’effet de l’acide gras particulier sur le fonctionnement physique était bénéfique. Plus la valeur p est faible, plus l’effet était significatif.

Oméga 3 et statistique sur le vieillisement

Au plus les chercheurs ont trouvés d’acides gras Oméga 3 dans le sang de leurs sujets âgés, au moins ils faisaient montre de déclin physique. Ils ont également constaté que les acides gras Oméga 6 à base d’aliments végétaux n’avaient pas d’effets négatifs tant que des quantités suffisantes d’acides gras Oméga 3 circulaient dans les corps âgés.

Toujours est-il que la consommation de poisson est assez faible dans la région où les Italiens ont recruté leurs sujets de recherche. Les acides gras Oméga 3 que les chercheurs ont mesuré ne proviennent donc probablement pas de poissons mais de sources végétales d’acides gras Oméga 3 comme les graines de lin et les noix. Ceux-ci contiennent des acide gras Oméga 3 ALA. Les enzymes du corps transforment l’ALA en «vrais» acides gras Oméga 3 EPA et le DHA.

Questions suite aux résultats de l’expérience

De quelle manière les acides gras Oméga 3 retardent le processus du vieillissement de l’organisme, les chercheurs ne le savent pas encore. Ils supposent que les Oméga 3 réduisent le catabolisme induit par les réactions inflammatoires qui s’intensifient avec l’âge.

Source de l’article: N-3 fatty acids reduce age related physical performance decline

Source Ergo-log: Rejuvenation Res. 2009 Feb;12(1):25-32.

Note: Avec le temps et les années d’entraînement, j’ai moi-même fini par me rendre compte que mes progrès en termes de croissance musculaire et de force n’étaient jamais aussi bon que lorsque mes apports en Oméga 3 étaient optimum. Ensuite, comme le souligne le dernier paragraphe de l’article, il manque encore des éléments à la recherche scientifique pour pouvoir expliquer en détails l’influence de ces acides gras bienfaisants. N’oublions pas que les Oméga 3 participent à la fabrication des membranes cellulaires et à leur solidité; un élément qui contribuerait à expliquer leur influence sur le vieillissement.

Je vous donne rendez-vous sur Espace Corps Esprit Forme dès dimanche pour le prochain article mais également sur Fitness Nations très rapidement pour un autre article sur l’entraînement du dos. Mais d’ici là, prenez soin de développer votre culture physique !

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *