Les athlètes de force expérimentés perdent de la graisse avec le jeûne intermittent sans perdre de masse musculaire ni de force

Aucun commentaire

Les athlètes de force ne feraient pas de meilleures ou de moins bonnes performances s’ils ont une alimentation restreinte dans le temps, comme nous l’avions écrit dans un précédent article, sur la base d’une étude américaine où les participants avaient réalisés un entraînement de force pour la première fois de leur vie. En 2016, des scientifiques italiens du sport ont publié les résultats d’une étude similaire dans le Journal of Translational Medicine. Cette fois, les Italiens ont fait participer des bodybuilders qui avaient au moins cinq ans d’expérience en musculation. Et ces bodybuilders ont réagi un peu différemment à la combinaison du jeûne intermittent et de l’entraînement de force par rapport à des personnes non entrainées…

L’étude sur le jeûne intermittent d’athlètes de force expérimentés

Les chercheurs ont recruté 34 culturistes masculins dans les salles de musculation locales, tous ayant exercé un sport de force depuis au moins 5 ans. Ils ont divisé les 34 bodybuilders en deux groupes. Un groupe a pris ses repas tout au long de la journée [régime normal; ND]; L’autre groupe mangeait sur une période de 8 heures par jour [alimentation à restriction d’horaire; TRF]. Le groupe du jeûne intermittent mangeait entre 1 heure de l’après-midi et 8 heures du soir.

Les chercheurs ont demandé à tous les participants de réaliser un entraînement identique sur une période de huit semaines.

Résultats de l’expérience

Les deux groupes avaient pris approximativement la même quantité de calories, d’hydrates de carbone, de graisses et de protéines.

jeûne intermittent et croissance musculaire

Tout au long de l’expérience, les deux groupes ont construit pratiquement la même masse musculaire et ont gagné pratiquement la même force musculaire. Il existe quelques différences dans le tableau ci-dessous,mais celles-ci ne sont pas statistiquement significatives.

La différence d’effets du jeûne intermittent sur les graisses corporelles était statistiquement significative: le groupe du jeûne intermittent avait perdu de la graisse corporelle.

jeûne intermittent et perte de graisses corporelles

Le jeûne intermittent a fait baisser les taux de testostérone et d’IGF-1. Il a augmenté la concentration d’adiponectine. La concentration d’interleukine-1-bêta et de triglycérides dans le sang ont également diminué. Tous ces effets étaient statistiquement significatifs.

jeune intermittent, impact sur les triglycérides et cytokines

Conclusion de l’étude sur le jeûne intermittent en relation aux sports de force

« Nos résultats suggèrent que le jeûne intermittent modifié et utilisé dans cette étude, c’est à dire avec alimentation à horaire restreint dont 16 heures de jeûne et 8 heures d’alimentation pourrait être bénéfique aux athlètes des sports de résistance, notamment à des fins d’améliorer les biomarqueurs liés à la santé, de diminuer la masse grasse et au moins, dans le but de maintenir la masse musculaire« , ont conclu les chercheurs.

« Ce type de régime pourrait être adopté par les athlètes en phases de maintenance de l’entraînement lorsque l’objectif est de maintenir la masse musculaire tout en réduisant la masse des graisses corporelles ».

« Des études supplémentaires seront nécessaires afin de confirmer nos résultats et de mener une investigation sur le long terme quant aux effets du jeûne intermittent et des périodes de cessation du jeûne. »

Source de l’article: Experienced strength athletes lose fat by intermittent fasting, not muscle mass or strength

Source Ergo-log: J Transl Med. 2016 Oct 13;14(1):290.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *