Les effets de l’acide ursolique sur les bodybuilders

Aucun commentaire

l'acide ursoliqueSi des athlètes de force expérimentés prennent 450 mg d’acide ursolique tous les jours, ils perdent essentiellement de la graisse corporelle, comme l’écrivent les scientifiques coréens du sport dans le Korean Journal of Physiology & Pharmacology. Bien que les chercheurs n’aient pas observé d’effets remarquables sur la masse musculaire, leurs sujets ont gagné en force de manière notable.

L’acide ursolique

L’acide ursolique est retrouvé dans certains végétaux comme le romarin ainsi que dans la pelure des pommes. C’est un composant végétal de forme stéroïde qui inhiberait les cellules cancéreuses [J Agric Food Chem. 2007 Mai 30; 55 (11): 4366-70] alors que des études sur animaux ont montré qu’il améliore la composition corporelle. Les souris perdent de la graisse et gagnent du tissu musculaire si de l’acide ursolique est ajouté à leur nourriture. D’autres études sur des animaux ont montré que l’acide ursolique améliorait également la capacité d’endurance.

L’étude scientifique

Jusqu’à présent, il n’existe aucune étude humaine sur les effets de l’acide ursolique, de sorte que les Coréens ont entrepris des recherches. Ils ont utilisé 16 sujets, qui avaient tous déjà réalisé des entraînements de force depuis au moins 3 ans. Sept des sujets ont reçu un placebo [RT] pendant huit semaines, neuf ont reçu de l’acide ursolique [RT + UA].

Les Coréens ont supplémenté leurs athlètes avec un supplément d’acide ursolique fabriqué par Labrada Nutrition. Ils ont demandé à les sujets de prendre 3 capsules par jour, ce qui leur a fourni un total de 450 mg d’acide ursolique. Les sujets ont pris une capsule à chaque repas. Chacun des sujets a suivi un plan d’entraînement très élaboré, 6 fois par semaine. Précisons également que Labrada Nutrition n’a pas parrainé l’étude coréenne. Les chercheurs ont été financés par le gouvernement coréen.

Les résultats

La supplémentation en acide ursolique a abouti à une réduction significative de la graisse corporelle et à une augmentation faible mais non significative de la masse sèche.

acide ursolique et masse corporelle, masse maigre et pourcentage de graisse

acide ursolique et prise de force

 

La force que les sujets ont pu développer au niveau des cuisses avec les extensions de jambes et les leg curls a un peu diminué dans le groupe placebo. La force a augmenté de façon significative dans le groupe supplémenté.

Le mécanisme d’action de l’acide ursolique

La supplémentation en acide ursolique a stimulé la concentration de l’IGF1 et de l’irisine. L’irisine est une protéine sécrétée par des cellules musculaires quand ils sont actifs. Les oncologues croient que l’irisine contribue à expliquer pourquoi l’exercice physique protège contre le cancer.

Acide ursolique et IGF 1

acide ursolique et irisine

 

Les chercheurs s’attendaient à ce que la supplémentation se traduise par plus de croissance musculaire. Cependant, ils ne peuvent pas expliquer pourquoi l’acide ursolique a plutôt fonctionné comme une aide minceur qui retient la masse maigre. Les Coréens n’expriment pas leur opinion quant à savoir si le supplément stimule les effets anti-cancérigènes de l’exercice.

Conclusions

« Nos résultats montrent qu’un programme d’entraînement de résistance sur 8 semaines avec une supplémentation en acide ursolique peut diminuer le pourcentage de graisse corporelle, augmenter l’IGF-1, l’irisine et la force du muscle squelettique sans affecter la masse musculaire chez les hommes« , écrivent les chercheurs. « Ainsi, cette approche semble être une stratégie prometteuse pour améliorer la force musculaire squelettique chez les hommes. Cependant, les mécanismes moléculaires sous-jacents impliqués dans l’augmentation de l’IGF-1, de l’irisine et de la force musculaire permise par la supplémentation en acide ursolique exigent une enquête plus approfondie.« 

Source de l’article: The effect of ursolic acid on bodybuilders

Source Ergo-log: Korean J Physiol Pharmacol. 2014 Oct;18(5):441-6.

———————–

Note du traducteur: L’expérience réalisée par les coréens correspond à 9 capsules d’Ursobolic, un complément d’acide ursolique distribué par E-Pharm, soit la dose minimale recommandée par la marque. E-Pharm recommande d’ailleurs un dosage de 12 à 15 capsules maximum par jour. Les effets de l’acide ursolique sur la prise de muscle sec sont bien réels, surtout si l’on sait être patient. Les résultats n’arrivent pas du jour au lendemain mais sont vraiment étonnants à long terme, notamment sur la préservation de la force, la prise de muscle maigre et la perte de graisse abdominale. L’acide ursolique entre donc dans la catégorie des agents de recomposition, un des rares compléments dont je pourrais recommander la prise (avec tous les avantages santé que cela implique) avec les protéines multi-sources, la créatine et la caféine (à dose modérée).

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *