Les effets du nicotinamide riboside sur les cellules musculaires

Aucun commentaire
nicotinamide riboside

Le nicotinamide riboside

Les cellules musculaires dépensent plus dénergie et brûlent plus de graisse lorsquon leur donne du nicotinamide riboside, un analogue de la vitamine B3. Cette affirmation nous est suggérée par une étude animale que des chercheurs de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse ont publié dans Cell Metabolism. Selon cette étude, le nicotinamide riboside ne serait pas seulement une aide minceur potentielle, mais il s’avère qu’elle pourrait aussi être un complément sportif intéressant, un supplément qui pourrait protéger contre le diabète et peutêtre plus encore

Le nicotinamide riboside

NAD +

NAD +

Le nicotinamide riboside est retrouvé dans le lait mais il est aussi élaboré dans notre organisme lorsque des enzymes attachent un ribose à la vitamine B3. Le nicotinamide riboside est un précurseur du coenzyme cellulaire NAD +. [Formule structurelle présentée ici] Comme vous le savez, le NAD + joue un rôle crucial dans le fonctionnement des mitochondries, les moteurs des cellules de notre corps. Les recherches ont été effectuées par David Sinclair, un chercheur précédemment connu pour son travail sur le resveratrol. Léquipe de David Sinclair amontré que le vieillissement était partiellement à la diminution de la quantité de NAD + dans notre corps et que certaines substances qui inhibent cette diminution pourraient aider à retarder le vieillissement. [Cell. 2013 Dec 19;155(7):1624-38.] Depuis cette découverte, le nicotinamide riboside est presque devenu une légende parmi la communauté anti-âge.

Des fortes doses de nicotinamide riboside pourraient-elles améliorer le fonctionnement de vos cellules musculaires ? Pourriez-vous permettre à vos muscles de dépenser plus d’énergie avec cette molécule ? C’est ce que les chercheurs de Lausanne voulaient savoir.

Une expérience helvétique réalisée avec deux groupes de souris sous régimes alimentaires différents

Les chercheurs ont engraissé un groupe de souris en leur donnant un régime riche en calories [HFD] et ont donné à un autre groupe une alimentation normale [CD]. La moitié des souris dans les deux groupes ont reçu 400 mg de nicotinamide riboside par kg de poids corporel et par jour. L’équivalent humain de cette dose – pour quelqu’un qui pèserait 80 kg – serait d’environ 3,2 grammes de nicotinamide riboside par jour. C’est une quantité vraiment très élevée. Nous ne pouvons que vous conseiller de pas essayer ça à la maison…

Par contre, sur Internet, vous pourriez facilement retrouver des témoignages d’expériences des utilisateurs qui ont pris des doses allant jusqu’à 300 et 400 mg de nicotinamide riboside par jour.

Les résultats de l’expérience

La supplémentation a inhibé l’augmentation de la masse grasse chez les souris qui prenaient le régime hypercalorique alors qu’une prise accrue d’oxygène a été constatée. Barres noires = groupe de supplémentation.

 

Nicotinamide riboside

À la fin des 12 semaines les chercheurs ont fait courir les souris engraissées par un régime hypercaloriques sur un tapis roulant jusqu’à ce qu’elles aient atteint le point d’épuisement. La supplémentation a augmenté leur capacité d’endurance. La molécule a également augmenté la température du corps de la souris dans un environnement froid et augmenté la taille de leurs mitochondries.

 

nicotinamide riboside

Le mécanisme d’action du nicotinamide riboside

Le tableau ci-dessous résume la manière dont les chercheurs pensent que le nicotinamide ridoside travaille. L’analogue de la vitamine B3 augmente la concentration de NAD+ et le NAD+ en retour, active les enzymes de réparation cellulaire comme les SIRT1.

 

Nicotinamide riboside et SIRT1

Conclusion de l’étude

« Les données en notre possession, associées avec les preuves relatives aux faits que d’autres précurseurs du NAD+ peuvent améliorer la résistance à l’insuline liée à l’âge [Cell Metab. 2011 Oct 5;14(4):528-36.] et que le nicotinamide riboside augmente la durée de vie réplicative de la levure, [Cell. 2007 May 4;129(3):473-84.] justifient donc de futures études afin de constater si l’augmentation des niveaux de NAD+ par la supplémentation en nicotinamide riboside pourrait également améliorer la santé et la durée de vie des humains », concluent les chercheurs.

Source de l’article: Nicotinamide riboside transforms muscle cells into super muscle cells

Source Ergo-log: Cell Metab. 2012 Jun 6;15(6):838-47.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *