Les meilleurs boosters de NO contiennent de la L-Arginine et de la L-Citrulline

Aucun commentaire

Les suppléments destinés aux athlètes contenant des acides aminés destinés à stimuler la concentration de monoxyde d’azote [NO] fonctionnent mieux s’ils contiennent non seulement de la L-Arginine ou de la L-Citrulline, mais plutôt une combinaison des deux. Les chercheurs des fabricants japonais de l’entreprise Kyowa Hakko Bio l’on découvert en faisant une expérience sur des lapins.

Cycle de la L-arginine & L-citrulline

La L-Arginine

La L-Arginine est un acide aminé non essentiel constituant un des éléments de fabrication de l’oxyde nitrique de l’organisme. Le NO (oxyde nitrique) élargit les vaisseaux sanguins de manière à ce que plus d’oxygène, de glucose et d’acides aminés puissent être transportés vers les cellules musculaires. Il semblerait également que les cellules musculaires croissent plus rapidement lorsque la concentration d’oxyde nitrique est plus élevée.

L-Arginine

L-Arginine

Malgré cela, une supplémentation en arginine ne produit pas d’effets spectaculaires chez les athlètes, probablement parce que le foie décompose l’arginine rapidement. Certains fabricants de suppléments contournent ce problème en utilisant un métabolite de l’arginine, la L-Citrulline. Le foie ne peut pas décomposer la L-Citrulline mais les enzymes présentes dans notre organisme peuvent convertir la citrulline en arginine.

L’expérience sur la L-Arginine avec L-Citrulline

En 2005, les Japonais ont publié une étude sur des animaux dans lesquels ils ont montré que la combinaison de L-Arginine et de L-Citrulline a permis d’offrir aux vaisseaux sanguins de l’animal une meilleure protection contre l’athérosclérose, en comparaison à de la L-Arginine ou L-Citrulline prises seules. [Proc Natl Acad Sci US A. 2005 20 septembre; 102 (38):. 13681-6] Au cours de l’étude sur des animaux rapportée par cet article, les chercheurs sont allés un peu plus loin. Ils ont donné à des lapins une eau contenant une dose massive de L-Arginine. L’équivalent humain serait d’environ 12 grammes.

De la L-Citrulline fut donné en dose identique à un second groupe de lapins alors qu’un troisième groupe recevra un mélange contenant autant d’arginine que de citrulline, soit 6 grammes pour chaque acide aminé. Une dose extrêmement élevée mais les japonais étaient à la recherche d’une preuve concluante.

Les résultats

45 minutes après avoir reçu les suppléments, la circulation des animaux s’était amélioré. Les effets du mélange se sont avérés plus élevés que ceux des acides aminés donnés séparément.

L-Arginine + L-Citrulline

Le mélange de L-Citrulline et de L-Arginine a abouti à une plus grande augmentation de la concentration de NO dans le sang des animaux que celle des acides aminés pris séparément. L’effet d’élargissement des artères par le NO est dû à l’activation de l’enzyme cGMP. La concentration de cette enzyme a également augmenté en plus grande quantité lorsque les rats ont reçu les acides aminés combinés que quand on leur a donné séparément.

Cercles = L-Arginine Carrés = L-Citrulline Triangles = mélange

L-arginine + L-citrulline

Conclusion

« Nos données suggèrent un bénéfice clinique sur la fonction vasculaire par la supplémentation en L-Citrulline et en L-Arginine« , écrivent les chercheurs. « Cependant, nous croyons que d’autres études chez l’homme seront nécessaires pour être en mesure de présenter une option thérapeutique avec utilité clinique.« 

Source de l’article: Better NO boosters contain a combination of L-Arginine and L-Citrulline

Source Ergo-log: Biochem Biophys Res Commun. 2014 Oct 14;454(1):53-57.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *