Plus de vitamine D, plus de masse musculaire

Aucun commentaire

Si vous avez une quantité optimale de vitamine D dans le sang alors que peu de gens en ont réellement assez vous pourriez avoir plus de masse musculaire que si votre taux de vitamine D est trop faible. Les nutritionnistes de l’Université Mahidol en Thaïlande en sont arrivés à cette conclusion à partir d’une étude épidémiologique de faible ampleur qu’ils ont réalisé avec 163 hommes et femmes en surpoids, mais en bonne santé.

L’étude scientifique

Les chercheurs ont mesuré la concentration de la 25-hydroxyvitamine D dans le sang des sujets, ils ont également mesuré leur composition corporelle en utilisant une analyse d’impédance bioélectrique.

Les résultats de l’étude sur la vitamine D

Bien que la Thaïlande soit un pays tropical avec beaucoup de soleil, la plupart des participants à l’étude scientifique présentaient des niveaux relativement faibles de vitamine D dans le sang. Les chercheurs avaient prévu cela.

D’autres études épidémiologiques ont montré qu’une masse élevée de graisse est souvent accompagnée de faibles niveaux de vitamine D. [PLoS Med. 2013; 10 (2):. E1001383] Une des raisons qui expliquerait cela est que comme un corps devient plus gros, la surface de la peau augmente moins que la masse gagnée. La quantité de lumière que la peau peut absorber et avec elle la quantité de vitamine D que le corps peut synthétiser n’augmente pas autant que la prise de poids de la personne.

Et, comme on pouvait s’y attendre, les chercheurs ont constaté que les participants ayant des niveaux plus élevés de vitamine D dans leur sang étaient ceux qui avaient un plus faible pourcentage de graisse.

vitamine D et indice de masse corporelle

Un niveau élevé de vitamine D a également été associé avec une masse musculaire plus importante.

vitamine D et masse musculaire

Un niveau élevé de vitamine D facilite la prise de masse musculaire, comme les chercheurs le supposent. Dans des études in vitro où les chercheurs avaient exposés des cellules musculaires à de la vitamine D, les cellules produisent moins de myostatine en conséquence de l’ajout. [J Steroid Biochem Mol Biol. 2013 Jan; 133:. 1-11] En outre, les cellules musculaires qui retiennent trop peu de vitamine D décomposent les protéines musculaires plus rapidement. [Endocrinology. 2013 novembre; 154 (11): 4018-29].

Donc, pour autant que les chercheurs puissent s’appuyer sur leurs calculs statistiques, plus de vitamine D signifie plus de masse musculaire. Les calculs statistiques ont également montré qu’une grande masse de graisse a un effet négatif sur la masse musculaire.

Conclusion

Les résultats de cette recherche impliquent que les personnes en surpoids pourraient être en mesure d’augmenter leur masse musculaire en prenant un supplément en cholécalciférol (vitamine D3). Les chercheurs affirment également que d’autres recherches seront nécessaires même s’ils détiennent déjà des arguments probants pour affirmer leurs dires.

Source de l’article: More vitamin D, more muscle mass

Source Ergo-log: Nutrition 10.1016/j.nut.2014.11.011.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *