EMIQ, un composant anabolisant basé sur la quercétine

quercetine-modifiee-enzymes-EMIQDes suppléments contenant un analogue de la quercétine nommé “EMIQ” sont disponibles dans les boutiques en ligne depuis quelques années. Selon une étude sur les animaux publiée par des chercheurs de la confiserie japonaise Morinaga, ce supplément pourrait accélérer la croissance musculaire stimulée par la musculation ou un programme d’exercices de rééducation. [morinaga.co.jp] L’étude a été publiée dans l’International Society of Sports Nutrition.

EMIQ, un analogue de la quercétine

EMIQ est une abréviation mise pour Iso-Quercétine à Modification Enzymatique. Les fabricants fabriquent l’EMIQ en coupant la molécule de rhamnose de la rutine en utilisant des enzymes et en la remplaçant par 1 à 8 molécules de glucose (voir ci-desous).

quercetine-rutine-emiq

 

La quercétine de l’EMIQ est absorbée 17 fois mieux que la quercétine libre. [Biol Pharm Bull. 2009 Dec;32(12):2034-40.]

L’étude scientifique sur cette molécule enzymatiquement modifiée

Les chercheurs ont désactivé chirurgicalement deux muscles du mollet (soléaire et gastrocnémien) chez des souris mâles. Cela signifiait que le muscle plantaire devait assumer la tâche des deux muscles désactivés [Overload]. Certaines souris ont reçu de l’EMIQ dans leur nourriture. L’équivalent humain de la dose utilisée – basé sur une personne pesant 70 à 90 kg – serait d’environ 21 à 36 mg d’EMIQ par jour.

Les souris des groupes témoins ont subi une opération fictive dans laquelle aucun muscle n’a été désactivé [Sham], Note EM: “In control groups, a sham operation was performed by making the skin incision only“. L’expérience a duré 3 semaines.

Résultats de l’expérience

Après l’opération, le muscle plantaire avait gagné du poids…

isoquercetine-emiq

isoquercetine

Cependant, la circonférence musculaire avait augmenté davantage chez les souris ayant reçu de l’EMIQ, comme le montre le tableau ci-dessus.

Les Japonais ont donné aux souris des aliments composés de 20% de protéines, dont la plupart étaient à base de soja. Les chercheurs ont répété leurs expériences, mais ont ensuite donné aux souris des aliments contenant 20% de protéines de lactosérum. Lorsque ce type de protéine a été utilisé, la dose à laquelle EMIQ est devenu efficace était dix fois supérieure.

emiq-proteine

Cela s’explique probablement parce que les acides aminés contenus dans le lactosérum permettent au corps d’éliminer plus rapidement la quercétine. EMIQ fonctionne probablement mieux sur un estomac vide, pris dans un laps de temps où vous ne consommez pas de protéines.

Conclusion de l’expérience

“La supplémentation en EMIQ a intensifié l’hypertrophie des fibres du muscle plantaire chez des souris soumises à une surcharge compensatoire”, ont écrit les Japonais.

“Étant donné que l’hypertrophie des fibres musculaires est bénéfique non seulement aux athlètes mais aussi aux personnes âgées atteintes d’un syndrome locomoteur, EMIQ pourrait être considéré comme un complément efficace pour diverses sous-populations nécessitant une hypertrophie et un maintien des fibres musculaires.”

Source de l’article: EMIQ, an anabolic compound based on quercetin

Source Ergo-log: J Int Soc Sports Nutr. 2017 Sep 2;14:32.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le Co Q10 protège t-il le système cardiovasculaire des athlètes de force ?

Ubiquinone-ubiquinol-co-q10Parmi mes éternelles interrogations sur les compléments alimentaires, j’ai toujours tendance à placer certains d’entre eux comme le magnésium, la vitamine D, la vitamine C, les polyphénols ou le resvératrol en première position. Cependant, quand vous vous donnez à 200% dans des entraînements de musculation intenses depuis plus de 20 ans, d’autres molécules moins connues en France mais pourtant très basiques comme le Coenzyme Q10 (ubiquinone ou ubiquinole selon qu’il soit oxydé ou réduit) me viennent rapidement à l’esprit. Cet article rédigé sur Ergo-log aurait tendance à corroborer mes interrogations à ce sujet, du moins en ce qui concerne le système cardiovasculaire.

Eric Mallet

——————–

Co-Q10Les athlètes qui pratiquent des sports de force pourraient développer un cœur hypertrophié. Ce n’est pas un problème en soi mais lorsqu’il est combiné avec des substances anabolisantes, cet élargissement entraînerait une anomalie fatale. Prendre un supplément de coenzyme Q10 pourrait offrir une protection, si les résultats d’études publiées par des cardiologues américains dans les années 1990 présentent un réel intérêt.

L’hypertrophie du muscle cardiaque

En fonction de certaines conditions, pratiquer un sport de force peut provoquer une hypertrophie du ventricule gauche. Les muscles de ce ventricule – ceux de la paroi septale et de la paroi postérieure pour être précis – conduisent à une réduction de la quantité de sang que le ventricule peut pomper dans l’organisme.

Les cardiologues observent principalement ce phénomène chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle mais parfois les athlètes de force chimiquement aidés développent également une forme dangereuse d’hypertrophie ventriculaire gauche. Selon une étude finlandaise de 2003, les utilisateurs de stéroïdes qui feraient également usage à long terme de l’hormone de croissance devraient s’inquiéter. [Int J Sports Med 2003; 24: 337-343.] La quantité de sang que le cœur est capable de pomper dans l’organisme serait dangereusement basse dans ce groupe.

L’étude scientifique sur le Co Q10

Le cardiologue américain Per Langsjoen publie régulièrement depuis les années 1980 des articles sur les effets du coenzyme Q10 sur le muscle cardiaque. Dans les années 1990, Langsjoen s’est focalisé sur des personnes lambda – et non pas des athlètes de force – qui présentaient un ventricule gauche élargi. De là, nous avons un peu creusé une étude qu’il avait réalisé en 1997. Au cours de cette étude scientifique, il a demandé à 7 patients de prendre une moyenne de 200 mg de Co Q10 tous les jours, sur une durée de 3 à 48 mois.

Le Co Q10 [structure moléculaire en haut de l’article] s’apparente à une “punaise” moléculaire qui fonctionne comme un centre de distribution pour les électrons. Si la cellule en “pousse” suffisamment dans les membranes des mitochondries, elles pourront produire de l’énergie plus rapidement. De là, les cellules mettront plus de temps à atteindre leur point d’épuisement.

D’autre part, nous savons que l’hypertrophie ventriculaire gauche est causée par la fatigue chronique des cellules cardiaques. Langsjoen a estimé que la vitalité des cellules du myocarde pouvait être restaurée par une supplémentation visant à réduire les effets négatifs de l’hypertrophie ventriculaire gauche.

Les résultats de l’étude scientifique sur le Co Q10

Le tableau ci-dessous montre que l’épaisseur de la paroi septale des sujets [SWT] et l’épaisseur de la paroi postérieure [PWT] ont diminué.

ventricule-gauche-co-Q10Co-Q10-ventricule-gauche

La pente EF, LVEDD et FS sont des variables cardiologiques qui indiquent à quel point le cœur pompe le sang avec efficacité. Les résultats montrent une amélioration mais ils ne sont pas statistiquement significatif. Néanmoins, les patients présentaient moins de douleurs thoraciques, étaient moins fatigués et moins essoufflés.

Conclusion sur le Co Q10 et le myocarde

“Ces résultats cliniques et échocardiographiques très encourageants dans le cadre de la cardiomyopathie hypertrophique sont conformes à l’hypothèse de travail selon laquelle le Co Q10 présenterait un effet bénéfique sur la production bioénergétique myocardique et d’ATP“, concluent les chercheurs.

En 1999, des cardiologues australiens ont publié les résultats d’une étude qui a montré que la supplémentation en Q10 n’avait aucun effet sur le ventricule gauche des patients. [J Am Coll Cardiol. 1999 May; 33(6): 1549-52.] Les chercheurs australiens avaient utilisées une dose plus faible que celle qui fut utilisée par les américains.

Source de l’article: Does Q10 offer strength athletes cardiac protection?

Source Ergo-log: Mol Aspects Med. 1997;18 Suppl:S145-51.

 

Éléments de bibliographie

Langsjoen H, Langsjoen P, Langsjoen P, Willis R, Folkers K., Usefulness of coenzyme Q10 in clinical cardiology: a long-term study, Mol Aspects Med. 1994;15 Suppl:s165-75.
Davini A, Cellerini F, Topi PL. Coenzyme Q10: contractile dysfunction of the myocardial cell and metabolic therapy, Minerva Cardioangiol. 1992 Nov; 40(11):449-53.
Langsjoen PH, Langsjoen AM. Overview of the use of CoQ10 in cardiovascular disease. Biofactors. 1999; 9(2-4):273-84.
Shukla S, Dubey KK, CoQ10 a super-vitamin: review on application and biosynthesis, 3Biotech 2018 May;8(5):249.

 

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’hydroxytyrosol de l’huile d’olive réduirait le pourcentage de graisses corporelles

Note: Voici un article qui devrait faire plaisir à notre physiologiste de l’exercice ! Disons simplement que l’oleuropéine de l’huile d’olive ne serait pas la seule molécule en cause dans la réduction du pourcentage des graisses corporelles dans ce contexte précis.

————————-

Hydroxytyrosol de l'huile d'oliveLes olives et l’huile d’olive contiennent probablement plus de composés potentiels de recomposition corporelle que l’oleuropéine, à propos duquel nous avions écrit récemment. L’hydroxytyrosol, une autre substance présente dans l’huile d’olive, a aussi des effets biologiques intéressants. Dans une étude humaine publiée dans Oxidative Medicine and Cellular Longevity par des chercheurs italiens, la supplémentation quotidienne avec 15 milligrammes d’hydroxytyrosol réduirait le pourcentage de graisse corporelle.

L’étude sur l’extrait d’huile d’olive

Les chercheurs ont donné 2 gélules par jour de l’extrait d’olive elaVida produit par DSM à 28 sujets sains et non obèses âgés de 18 à 65 ans. Chaque capsule contenait de 7,5 milligrammes d’hydroxytyrosol, de sorte que les sujets consommaient 15 milligrammes d’hydroxytyrosol par jour. À une autre occasion, les sujets ont pris un placebo pendant 3 semaines.

Extrait de feuilles d'olivier et d'huile d'oliveLe supplément utilisé par les chercheurs provenait de Fenolia. [fenolia.it] Fenolia et DSM n’ont pas financé les recherches. Les chercheurs ont obtenu des subventions du gouvernement italien.

Un groupe a combiné cette approche avec une supplémentation: il prenait chaque jour 40 grammes de protéines sous forme d’un shake, 2 grammes de phytostérols, 2 grammes d’huile de poisson riche en EPA, probiotiques et 1 gramme de berbérine. Tous les suppléments étaient fabriqués par Nature’s Sunshine. [naturessunshine.com]. Les chercheurs travaillaient dans cette entreprise.

Résultats de l’expérience

Les chercheurs s’attendaient à ce que la supplémentation en hydroxytyrosol réduise la concentration en LDL oxydé. L’agence européenne EFSA a approuvé cette allégation [EFSA Journal 2011;9(4):2033.] et a exprimé une opinion positive sur la sécurité alimentaire de l’hydroxytyrosol. [EFSA Journal 2017;15(3):4728.] Cependant, les chercheurs n’ont pas constaté de réduction de quantité de LDL oxydé avec la supplémentation.

La supplémentation a augmenté la production de l’enzyme antioxydante superoxyde dismutase-1 [SOD1] par les cellules. Le SOD-1 neutralise les radicaux libres. Des souris génétiquement modifiées qui ne peuvent synthétiser cette enzyme vieillissent plus rapidement et seraient plus susceptibles à la dégénérescence musculaire liée à l’âge. [Free Radic Biol Med. 2006 Jun 1;40(11):1993-2004.]

SOD

supplement_hydroxytyrosolEn même temps, le supplément avait réduit le pourcentage de graisse corporelle des sujets testés, bien qu’ils n’aient pas changé leur mode de vie. Les chercheurs ont mesuré le pourcentage de graisse à l’ancienne en utilisant des bons vieux clippers.

hydroxytyrosol pourcentage de graisse

Conclusion sur l’hydroxytyrosol

“Dans ce travail, nous avons observé comment 15 mg/jour de consommation d’hydroxytyrosol pourraient avoir des effets positifs sur la santé humaine en réduisant le stress oxydatif et le risque cardiovasculaire, […] bien que cette quantité quotidienne d’hydroxytyrosol ne semble pas avoir d’effets positifs sur le cholestérol LDL oxydé“, écrivent les chercheurs.

“Ces résultats suggèrent une personnalisation nécessaire des doses d’hydroxytyrosol à administrer dans le but d’exercer des bienfaits sur la santé, la prévention des maladies cardiovasculaires et la protection des particules de LDL-C contre les dommages oxydatifs.”

“Cependant, d’autres essais cliniques sont nécessaires sur une plus grande population et une plus longue période afin d’améliorer nos connaissances sur les mécanismes thérapeutiques, assurer son efficacité et sa sécurité.”

Source de l’article: Olive oil compound hydroxytyrosol lowers fat percentage

Source Ergo-log: Oxid Med Cell Longev. 2017;2017:2473495.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le picéatannol fait de la L-Arginine un meilleur donneur de monoxyde d’azote

Nous avions déjà discuté du picéatannol, le proche cousin du resvératrol et de son nom imprononçable. Nous savons qu’il représente un agent de recomposition efficace comme nous en avions déjà discuté, au même titre que l’acide ursolique. Cet article d’Ergo-log nous en dit un peu plus sur ce cousin hydroxylé du resvératrol avec le monoxyde d’azote (ou oxyde nitrique) et de son rapport potentiel avec l’arginine.

Eric Mallet

——————–

picéatannol

Le picéatannol

La littérature scientifique traitant de l’effet d’amélioration des performances des boosters de NO est assez confuse (et source de confusions… NdT). Certaines études indiquent que les suppléments contenant des acides aminés tels que la L-Arginine, la L-Ornithine ou la L-Citrulline améliorent les performances sportives. D’autres disent qu’ils ne le font pas. Des chercheurs japonais des fabricants de l’entreprise Morinaga and Company ont publié les résultats d’une étude in vitro qui suggère que certains facteurs nutritionnels déterminent et influencent probablement la façon dont vous réagissez aux boosters de NO. Ils pourraient mieux fonctionner si vous prenez certains nutriments tels que le piceatannol via votre nourriture.

Le monoxyde d’azote fait partie des facteurs clé de la croissance musculaire, de la récupération post-exercice, de l’apport sanguin et de la performance sexuelle. Dans l’organisme, les enzymes vont extraire le monoxyde d’azote de certains acides aminés – et l’industrie des suppléments chercherait des moyens d’utiliser celles-ci dans leurs boosters.

 

Le NO Synthase

L’Oxyde Nitrique Synthase (NOS) est une enzyme dépendante du NADPH. Elle catalyse la conversion de l’oxygène pour aboutir à l’arginine et à la citrulline, précurseurs du NO (Oxyde Nitrique)

 

Cependant, certains chercheurs se sont demandés si ces suppléments fonctionnent réellement. Ils fondent leur raisonnement sur des études similaires à celles d’une recherche brésilienne publiée en 2012 dans Nutrition & Metabolism comme le montre le tableau ci-dessous.

L-Arginine Oxyde Nitrique

Le tableau ci-dessus montre les effets de 6 grammes de L-Arginine prise par des sujets inactifs sur leur concentration d’oxyde nitrique dans leur sang. [Nutr Metab (Lond). 2012 Jun 12;9(1):54.] Les chercheurs ont surveillé le sang des sujets pendant deux heures et n’ont observé aucun effet significatif.

L’enzyme qui convertit l’arginine en monoxyde d’azote est appelée Oxyde Nitrique Synthase (NOS). On la retrouve dans les cellules des vaisseaux sanguins [eNOS], les cellules musculaires et nerveuses [nNOS] ainsi que dans les cellules du système immunitaire [iNOS]. Les Japonais ont alors étudié l’effet du resvératrol et du piceatannol, un métabolite du resvératrol, sur la synthèse et l’activité de l’eNOS dans les cellules EA.hy926. Ce sont les cellules des parois des vaisseaux sanguins chez l’homme.

Les deux substances ont amélioré l’activité enzymatique de l’eNOS mais le picéatannol a légèrement mieux fonctionné que le resvératrol. La synthèse effective de l’enzyme a également augmenté – et encore une fois, le picéatannol a fait mieux que le resvératrol.

Enzyme NOS et picéatannolpicéatannol en enzymes de l'oxyde nitrique

Dans d’autres expériences, les Japonais ont démontré que l’effet du picéatannol devient d’autant plus fort que l’exposition à celui-ci est longue. Ils ont également montré que l’enzyme NOS induite par le picéatannol était active.

Le picéatannol est rapidement métabolisé dans le corps. Les enzymes y attachent des groupes de sucre. Mais il existe également des études qui suggèrent que les molécules de picéatannol métabolisées peuvent encore être actives.

Les fabricants de suppléments sexuels ont découvert et exploité cette combinaison de composants à base de plantes avec la L-Arginine il y a de cela quelques années – et l’ont utilisée dans des produits. Un de ces exemples est le Prelox de Horphag, qui contient une combinaison de L-Arginine et de Pycnogénol.

Les Japonais n’ont pas pris la peine de spéculer sur les combinaisons de L-Arginine et de boosters de NO améliorés. Ils se bornent à remarquer qu’une alimentation riche en picéatannol et en composants végétaux apparentés aiderait probablement à maintenir les vaisseaux sanguins en bonne santé.

Source de l’article: Piceatannol makes L-Arginine a more effective nitrogen monoxide donor

Source Ergo-log: Biochem Biophys Res Commun. 2013 Jan 18;430(3):1164-8.

——————————

A nouveau, nous constatons qu’il ne suffit pas dire “prendre de l’arginine” fonctionne ou ne fonctionne pas sur l’hyperémie active. Cette expérience nous prouve que la biochimie du corps humain est extrêmement complexe et qu’il faut savoir prendre en compte de nombreux éléments (parfois absents pour certains d’entre eux en fonction de certaines études) avant de tirer des conclusions trop hâtives.

Prenez le temps, ici comme pour d’autres sources d’informations scientifiques, d’analyser et de comparer en réalisant une synthèse de toutes les données présentées avant de conclure sur des faits ou d’en déduire des règles généralisantes.

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire