Le thé vert inhibe la synthèse du cortisol

Le thé vert est un inhibiteur de cortisol, et il pourrait bien en être des plus efficaces. Les pharmacologues de l’Université médicale scolaire de Schleswig-Holstein en Allemagne l’ont découvert quand ils ont réalisé une étude in vitro. Malheureusement, il est encore trop tôt pour en estimer le dosage idéal.

L’enzyme 11-bêta-HSD-1

L’enzyme 11-bêta-HSD-1 convertit l‘hormone inactive cortisone en cortisol, l’hormone du stress et du catabolisme de notre organisme. Une autre enzyme, la 11-bêta-HSD-2 à l’inverse, convertit le cortisol en cortisone.

Le-the-vert-inhibe-la-liberation-de-cortisol

Si vous réduisez l’action de l’enzyme 11-bêta-HSD-1 chez les animaux de laboratoire, ils perdent leur graisse abdominale. Leurs cellules deviennent plus sensibles à l’insuline, leur taux de cholestérol est amélioré et leur tension artérielle descend. Les bloqueurs de 11bêtaHSD-1 pourraient être intéressants pour la médecine afin de traiter le diabète de type 2 par exemple.

Le thé vert, le thé noir et le thé blanc

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le thé est utilisé pour traiter le diabètes de type 2. Dans ces conditions, le thé pourrait-il être un inhibiteur des enzymes 11-bêta-HD-1 ?

Pour essayer de répondre à cette question, les chercheurs allemands ont exposé des cellules du foie à des extraits de thé vert, noir et blanc avec de la cortisone à des cellules du foie et ils ont mesuré la quantité de cortisol produite. Les trois types de thé inhibent la fabrication de cortisol de manière conséquente mais le thé vert est plus performant.

The-vert-the-blanc-the-noir-et-inhibition-du-cortisol

Cependant, le thé contient de très nombreuses substances. Les chercheurs ont exposé des cellules du foie aux substances majeures du thé vert et ils y ont mesuré à quel point elles inhibaient la conversion de la cortisone en cortisol.  Deux substances, l’épigallocatéchine gallate [EGCG] et la gallocatéchine [GC] se sont révélés être les inhibiteurs de cortisol.

Les-antioxydants-du-the-vert-inhibe-le-cortisolEGCG-antioxydants-du-the-vert

Les chercheurs ont utilisé des modèles spatiaux du 11-bêta-HSD-1 afin de déterminer la manière dont les EGCG désactivent les enzymes. Ils ont découvert que l’EGCG prenait la place des enzymes destinée à la cortisone. En conséquence, la conversion de la cortisone en cortisol ne peut pas avoir lieu.

Conclusion

Nos résultats ont déchiffré le mécanisme par lequel les catéchines EGCG ou le thé vert en général, ont été consommés avec succès depuis des milliers d’années pour ses bienfaits sur la santé écrivent les chercheurs. Ces composés polyphénoliques pourraient servir de modèle pour le développement de nouveaux agents afin de servir au traitement du syndrome métabolique et des maladies apparentées.

Source de l’article: Green tea inhibits cortisol synthesis

Source Ergo-log: PLoS One. 2014 Jan 3;9(1):e84468.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire