FIBO 2012, Dernier salon à Essen pour un succès total !

FIBO-2012Tout est dans le titre, le FIBO 2012 s’est tenu à Essen, en Westphalie, pour la dernière fois avant de rejoindre Cologne, en Rhénanie du Nord. Le succès du salon est tel qu’un besoin urgent de déménagement s’est fait sentir. Le centre d’exposition de Köln accueillera donc l’édition 2013 du FIBO, du 11 au 14 avril. En toute apparté et pour ceux qui voudraient y passer le week-end, ça devient vraiment difficile, plus de la moitié des chambres d’hôtels sont déjà réservées à 10 mois du salon. Tout ceci est de bonne augure et laisse entrevoir un FIBO 2013 (et suivants) tout à fait exceptionnels. Pour l’instant, revenons sur les chiffres…

USN-FIBO-2012Essen accueille le plus grand salon du fitness, des sports de la forme et du bien être depuis 1991. Selon les chiffres officiels du FIBO, l’année 2011 avait enregistré 58100 personnes et le chiffre des 60000 fut dépassé en 2012 avec 65800 visiteurs. 612 exposants en provenance de 35 pays différents auront eu l’occasion de présenter leurs produits, leurs services et leurs athlètes, dépassant les prévisions les plus optimistes de l’organisateur Reed Exhibitions.

Hans Joachim Erbel, directeur exécutif de l’entreprise précitée confirme le succès exceptionnel du salon par ces mots: “Il y a de cela 21 ans, nous sommes arrivés à Essen en créant un événement sans véritable prétention et aujourd’hui, nous quittons Essen en tant que représentant du salon commercial international leader pour le fitness, le bien être et la santé: ce développement est dû à la coopération et au partenariat exceptionnel avec l’équipe du centre d’exposition d’Essen“. FIBO-2012-complements-alimentairesExprimant d’inévitables regrets, le déménagement sur Cologne est désormais inévitable, la demande d’espace augmente et continuera d’augmenter dans un proche avenir. Depuis 2005, le nombre d’exposants a augmenté de 70% et de 60% pour le nombre de visiteurs. Pour inaugurer le centre d’exposition de Cologne, l’espace augmentera déjà de 15000 m². Quant aux visiteurs, 65% d’entre eux visitent le salon à titre professionnel et un tiers d’entre eux viennent de l’étranger. Évidemment, l’évolution du FIBO reflète surtout l’explosion du marché, tant au niveau de l’Allemagne qu’à l’international, domaines de santé et médicaux inclus. FIBO-2012-complements-alimentairesCette tendance s’était déjà confirmé cette année avec une augmentation sensible des exposants des professionnels de santé avec le FIBO Med. En 2012, le FIBO a également permis le bon déroulement d’un certain nombre de conférences médicales en anglais. Le public comme les professionnels étaient également au rendez-vous sur le plan de la participation, cours de bike, body pump, démonstrations de fitness, d’appareils et bodybuilding se laissaient apprécier durant toute la durée du salon. Voilà pour les principaux chiffres…

Pour ce FIBO 2012, j’avais donc loué une petite voiture pour me rendre en Allemagne, je ne conduis plus depuis que je travaille de chez moi. J’ai pris le Mike au passage, lequel a heureusement pris son GPS, sans lequel nous aurions eu un peu de difficulté à trouver l’hôtel au soir. VPX-une-marque-americaine-de-complements-alimentaires-au-FIBO-2012Sur la route, rien de particulier mais nous étions parti un peu trop tard cette année. Il était déjà 7 heures du matin alors qu’il aurait fallu partir une heure avant. Pour la route, c’est toujours tout droit, sauf bifurcation à droite au niveau d’Anvers. Comme l’année dernière, nous sommes arrivés assez tardivement et nous avons dû aller nous garer au niveau d’un immense parking placé à l’extérieur de la ville; des navettes de bus parfaitement organisées faisaient l’aller et retour gratuitement entre le parking et le salon.

Materiel-et-appareils-de-musculation-prennent-une-grande-place-au-FIBOArrivés par la porte qui donnaient sur les exposants d’appareils, Mike étaient vraiment impressionné par la taille des halls d’exposition, une impression tout à fait justifiée, on se demande vraiment à quel point ça pourra encore s’agrandir l’année prochaine. Sur le stand Technogym, j’en profite pour prendre leur dernier catalogue en prévision de ce qui serait achetable pour le club puisque cette année, la commission n’a pas fait le déplacement, à cause des frais de location de bus, un peu trop importants pour un club municipal comme le nôtre. J’ai eu droit à mon T shirt, ce qui fit la déception de Mike au passage. L’animal finira par me seriner tout le week-end, à la recherche d’un T shirt sponsorisé. Mike ne se tenait plus, il fallait qu’il essaie les machines, les vélos stationnaires et qu’il se fasse prendre en photo par toutes ces demoiselles, fort avenantes d’ailleurs. Ronnie-Coleman-au-FIBOLa découverte étaient vraiment riche en émotions pour Mike, moins pour ma part, les emplacements n’avaient pas changé par rapport au FIBO 2011. Le principe de cycle stationnaire vibrant aura d’ailleurs beaucoup impressionné Mike durant l’essai, d’ailleurs ponctué par une interprétation par mes soins de l’anglais au français d’un démonstrateur de la marque. Mike avait décidé de me faire travailler durant le week-end sacré du FIBO… rendez-vous compte !

Appareil-de-cardio-training-fibo-2012La journée se passe dans la bonne humeur et c’est vers midi que je me suis décidé à retrouver la cafétéria, forcément située à l’autre bout du salon ! Étant arrivé tard, nous étions quelques peu affamés. L’ambiance du restaurant n’a pas grand chose à voir avec celle d’un Flunch ou d’une cafétéria Carrefour. Le nombre de musclés d’Europe et des USA réunit en un seul endroit est toujours aussi impressionnant. Des gars comme Jay Cutler, Ronnie Coleman, Lionel Béyéké, Flex Wheeler ou Phil Heath s’y retrouvent mais il ont beaucoup de mal à y rester incognito. Heureusement, les visiteurs restent courtois et les laissent, eux aussi, manger tranquillement. appareils-materiel-musculation-fibo-2012Après une blague de potaches où j’avais simplement planqué la barre fixe que Mike venait d’acheter, nous décidions de nous replonger dans l’ambiance du FIBO côté compléments alimentaires.

En plein début d’après midi, l’ambiance commençait vraiment à se réchauffer. la plupart des grandes marques étaient présentes, USP Labs, Gaspari Nutrition, Muscletech, Tested Nutrition, VPX, Olimp Sport Nutrition, Ronnie Coleman, Biotech USA et beaucoup d’autres que nous connaissons moins en France. Le marché du supplément nutritionnel continue sa course vers l’avant, quelques nouvelles marques étaient également présentes au salon cette année. Certaines marques occupent moins d’espaces, notamment pour Gaspari Nutrition où le stand était devenu tout petit en comparaison au FIBO 2010 où la marque américaine avait réservée un stand étendu en largeur.

Première journée de découverte du salon pour le FIBO 2012

materiel-cardiotraining-fibo-2012Notre samedi de FIBO s’est donc déroulé sous le signe d’une première journée de découverte, il nous restait encore le dimanche pour prendre de belles photos et profiter au mieux du salon européen du fitness en étant bien mieux reposé. Vers 17 heures, nous sommes retournés au parking avec le bus pour prendre la chambre d’hôtel rapidement. L’hôtel en question étant divisé en deux bâtiments, dont l’hôtel lui-même et des chambres appartement placés ailleurs, nous ne pouvions prendre le luxe de nous attarder trop longtemps au salon. Aidé du GPS de Mike, nous avons fini par trouver l’hôtel et la jeune demoiselle m’expliqua où se trouvait la chambre. machines-appareils-fibo-2012Croyant que celle-ci se trouvait en face d’un Lidl, en réalité, il y avait deux bâtiments et deux Lidl, ce qui n’arrangeait rien. Au bout de nos errements en pays germanique, nous étions très contents de trouver enfin de quoi nous reposer. Après deux heures de repos et un feuilleton en allemand, histoire de vérifier si je n’avais pas tout perdu de la langue de Goethe, nous étions à nouveau d’attaque pour passer une bonne soirée, ce qui fut d’ailleurs le cas. Petite grillade et café sympa en plein centre nous ont remis d’aplomb pour le lendemain.

tirage-dos-poulie-hauteDimanche matin, direction le FIBO où nous avions garé la voiture en ville, histoire de ne pas connaître le même scénario que la veille. Étant mieux reposés, nous pouvions prendre un peu plus de temps pour nous rendre compte de ce que nous avions raté la veille. La journée s’annonçait particulièrement agréable, au cœur du fitness et du bodybuilding. Nous avions pris notre temps, le samedi avait été fatiguant. Arrivé moins tardivement, le FIBO était encore peu fréquenté mais la fréquentation évolue assez vite le dimanche. En effet, beaucoup d’amateurs ne viennent que le dimanche pour profiter des meilleurs prix sur les compléments alimentaires, les T shirt, les baskets et autres accessoires de fitness et de tout ce qui peut servir à la pratique sportive. rameurs-en-boisPour ma part, je suis revenu du salon avec un superbe T shirt Gorilla Wear qui ne me quitte plus depuis. Vers midi, la foule commençait sérieusement à se presser autour des stands, l’atmosphère devenait étouffante. Après une rapide collation, vous avons suivi les shows, les présentations d’athlètes du bodybuilding, du fitness et d’autres activités comme le MMA qui y est de mieux en mieux représenté années après années.

Vers 15 h 30, nous avions à peu près fait le tour du salon et nous sommes ressortis très satisfaits de notre week-end de FIBO. En retournant vers le parking, nous n’avons pu résister à un bon café et à un chocolat pour Mike, accompagnés d’une bonne pâtisserie. Le retour vers la France fut tranquille, j’éprouvais quand même un peu d’amertume en retournant en France, constatant, une nouvelle fois, l’incroyable différence entre l’Allemagne et notre pays. Nos cousins germains me paraissent toujours faire montre d’une mentalité plus moderne, moins vieux-jeu et passéiste qu’en France. Chez nous, notre côté latin presque malsain et dépassé me laisse croire que l’idée du travail quotidien comme un accomplissement personnel et nécessaire à la société, sans parler d’une envie d’aller de l’avant et d’évolution ne fera jamais partie des français. A l’opposé de nos cousins d’outre-Rhin; c’est pitoyable, cynique et navrant.

NB: Ci dessous, quelques photos du salon !

A bientôt pour un prochain article et d’ici là, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

developpe-couche-chaines

La chaîne, un grand classique pour progresser au développé couché !

 

pole-dance-cardio-fibo-2012

 

 

 

 

kai-green-fibo-2012

eric-mallet-fibo-2012

P & S was there !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

optimum-nutrition-fibo

Le stand Optimum Nutrition a pris de l’importance !

fibo-2012-optimum-nutritiondemonstrations-fibo

 

 

 

 

 

 

 

 

posing-fibofibo-2012

 

 

 

 

 

 

 

phd-nutrition

biotech-fibo

Biotech USA revient sur le marché avec une nouvelle gamme de compléments alimentaires.

ronnie-coleman-fibo

L’unique Ronnie Coleman faisait la promotion de sa marque au FIBO !

demonstrations-posing-fibo-2012

Au FIBO, le show est permanent !

En savoir plus »
Aucun commentaire

FIBO 2011: le Matos

FIBO-2011-machine-adducteursVous l’avez compris, cet article est réservé au matériel exposé au FIBO, le premier salon en Europe des sports de la forme, du bodybuilding et des sports de loisirs. A vrai dire, si la partie réservée aux compléments alimentaires m’a énormément déçu, d’autant plus que je me passionne pour la biochimie depuis quelques années, la partie matériel et machines ne présente pas, à vrai dire non plus, de réelles nouveautés. FIBO-2011-rowing-machineEt pourtant, une majorité des hangars gigantesques du salon est toujours consacré au matériel, aux plus grandes marques d’appareils de musculation, de poids libres ou de loisirs (élastiques, trampolines, machines diverses et hétéroclites). Les grandes marques sont là, on pouvait compter sur Panatta, Technogym, Nautilus, X Force, Cybex, Life Fitness…

FIBO-presse-convergente-pectorauxMon samedi de FIBO 2011 s’est donc déroulé dans l’optique d’un tour d’horizon du salon afin de prendre quelques clichés ça et là. Malheureusement mon appareil était mal réglé, je l’avais laissé en mode luminosité +2, ce qui explique la lumière inhabituelle retrouvée sur les photos. Arrivé assez tard, j’ai perdu du temps à prendre le bus de navette à partir du parking et je n’ai pu commencer mon tour d’horizon que vers midi. FIBO 2011En bref, et pour revenir au matos du FIBO, j’ai quand même apprécié d’y retrouver les machines colorées de X Force qui présentait comme l’année dernière, des appareils fonctionnant sur le principe du travail en position négative, un bon moyen d’augmenter le stress sur le muscle. Même si l’esthétique de leurs machines est particulièrement réussie, cela ne leur enlève en rien une efficacité réelle, on sent bien le muscle travaillé (ou travailler), de manière bien isolée.

FIBO-2011-appareils-musculationUn peu fatigué, j’ai donc quitté le salon vers 18 heures en reprenant la navette afin d’y retrouver mon véhicule et rejoindre l’hôtel. Après une soirée très agréable et agrémentée d’une bonne cuisine mexicaine (voir l’article ici) dans un resto non loin de l’hôtel, j’ai profité d’une bonne nuit de sommeil et d’un vrai petit-déjeuner à l’allemande (je sais déjà quel hôtel réserver l’année prochaine). J’ai pris congé de mes hôtes pour garer mon véhicule en ville, non loin du salon. Banc-a-jambes-FIBO-2011L’ambiance du samedi n’avait guerre changée si ce n’est que pour quelques agitations produites par Olimp Sport et d’autres marques du complément alimentaire aux méthodes marketing un peu tapageuses. Je recevais enfin un SMS de Bruno qui m’invitait à venir le rejoindre; toute l’équipe de la salle d’Halluin était arrivée sur place. Accompagné de Julio et d’Eric, je souhaitais la bienvenue en Allemagne à mes coéquipiers (en Allemand comme il se doit) et nous étions fin prêt pour passer une bonne après midi de découvertes musclées. Il était midi, nous nous sommes donc précipités vers la cafétéria du FIBO, mes collègues venaient juste de faire trois heures de bus, ça creuse !

On mange rapidement avant de découvrir le stand Technogym de ce FIBO 2011

Appareil-de-cardioArrivés sur place, on découvre le menu, assez peu de choix mais des aliments sains et une salade taille XXL qui m’a bien fait plaisir. Les conversations s’enchaînent et on découvre parfois de drôle de jeunes filles dont les bras dépassent parfois la taille des miens et ceux de Bruno réunis, ça fait peur (sans parler du côté quelques peu castrateur sans doute). Bref… on a bien mangé et on a vraiment halluciné. Presse-a-cuisses-FIBO-2011Direction les halls de présentation du matos, Bruno avait revêtu son polo Technogym pour l’occasion (il faut dire que toute la salle est en Technogym pratiquement et qu’on leur prend généralement plus de 10000 euros de matériel par an selon les affirmations de Bruno). On s’attarde sur les bancs et surtout sur le banc à développé couché qu’on aime bien, celui qui comporte des chaînes et qui permet d’augmenter la charge sur la phase négative du mouvement. J’ai essayé ce genre d’accessoire dans le sud de la France à Beaune (dans la salle de Sylvain), c’est tout simplement redoutable comme système, il fallait vraiment y penser. FIBO-2011A part ceci, on découvre (ou on redécouvre) beaucoup de grands classiques dans les appareils et les machines. Panatta est assez bien placé, c’est sobre, bien construit et parfaitement fonctionnel. Life Fitness m’a beaucoup impressionné par la finition de leur peinture; leur matériel est bon également, ça fait pas seulement déco, heureusement. A vrai dire, on ne sait plus vraiment où donner de la tête tellement il y a à voir et je ne regrette pas d’être venu tout le week-end.  Arrivé sur le stand Technogym du FIBO, c’est le choc ! La taille, l’aspect de solidité et de masse imposante nous a laissé par terre. On essaie quelques machines à pectoraux, on s’essaient aux épaules, Bruno teste et forcément, il aime ! (j’aime aussi)

Presse-convergente-pectorauxLe seul vrai problème avec les machines haut de gamme, c’est que c’est imposant, ça prend vraiment une forte place au sol et ça coute un bras, sinon  les deux. Un jour peut-être, j’aurais les moyens de m’offrir une salle mais pour l’instant, je suis bien content d’être à Halluin. Sans vouloir en rajouter, notre salle est très bien équipée, avec du matériel solide et il ne manque vraiment rien. A mon avis, on est vraiment mieux que chez Domyos et je ne regrette pas vraiment leurs appareils à câbles ou leur air comprimé à deux balles qui tombent en panne toutes les deux semaines. Bref… à Halluin, on est bien et l’ambiance d’entraînement est bonne.

Technogym, un des meilleurs stands d’exposition d’appareils de musculation

Appareil-de-musculation-FIBO-2011Sur le stand Technogym, on finira finalement par discuter avec la représentante commerciale pour la France qui habite au Luxembourg. Elle nous propose un café que nous ne pouvions pas refuser. On sympathise et on découvre en même temps le matériel. Franchement, c’est le sans faute pour Technogym ! Bruno, Eric et Julio (que l’on voit sur les photos) continuent leur ballade en ma compagnie mais l’heure tourne et nous finissons par nous diriger par vers les expositions des marques de compléments alimentaires décidément bien tristes cette année. banc-de-musculation-FIBORencontre rapide avec d’autres membres du club, Ludo, Mike et d’autres étaient également de la partie.  Tous étaient satisfait de leur visite mais il s’agissait de leur premier FIBO. De mon côté, j’avais préféré celui de 2010. On sent quand même que les petites marques américaines de compléments alimentaires essaient de grandir (comme USP Labs ou Tested Nutrition) ou qu’elles n’ont pas encore les moyens de faire de grosses présentations de leurs produits. A vrai dire la qualité de leurs compléments alimentaires ne demande pas vraiment un gros budget pub à mon avis.

Un FIBO très intéressant avec les plus grandes marques d’appareils et bancs de musculation

Stand-Panatta-FIBO-2011Pour en revenir au matériel, on voit de plus en plus d’appareils de cardio équipés d’écrans qui diffusent des programmes de loisirs divers, des clips vidéo ou d’autres choses encore. Difficile de dire s’il s’agit d’une tendance ou si ce type d’appareil va perdurer. Cette année encore, on a pu assister à des démonstrations d’appareils de fitness vraiment originaux, certains travaillant à la fois la force et l’endurance par un système de cordes vraiment bien pensé. Les traditionnels élastiques étaient présents comme l’année dernière dans les travées du salon, entre deux hangars. materiel-de-musculation-FIBO-2011 Finalement, je n’étais pas déçu du voyage, lequel se déroule d’ailleurs sans gros changements; depuis chez moi, c’est toujours tout droit pendant 3 heures avec une seule bifurcation vers Gand. Finalement, vers 17 heures, je commençais un peu à m’ennuyer, j’ai donc décidé de plier bagage alors que le salon du FIBO lui-même était sur sa fin. J’ai repris la voiture, direction le centre de Essen histoire de boire un café en centre ville car le soleil était de la partie. Vous trouverez ci-dessous quelques autres photos du salon côté matériel. En Guest Star, on y retrouve Bruno, Julio et Eric en plein test d’appareils Technogym, comme il se doit. Quant à moi, j’attends l’année prochaine avec impatience, l’ambiance sportive et sympathique du FIBO me manque tout le reste de l’année.

En direct d’Essen,

Eric

Banc-Cybex-FIBO-2011appareil-de-musculation-Cybexappareils-de-musculation-FIBO-2011

 

 

 

 

FIBO-2011Banc-de-musculation FIBO-2011-banc-de-musculation

 

 

 

 

presse-a-pectoraux-convergentecadre-guidepresse-a-cuisses-Technogym

 

 

 

Essai-de-la-presse-convergente-pour-pectoraux

essai-de-la-presse-a-cuissesportique-multi-exercices

 

 

 

 

 

rowing-assis

En savoir plus »
Aucun commentaire

Fun & FIBO 2011, le plaisir du fitness à l’état pur

Une nouvelle forme de cardiotraining ?Même si beaucoup d’entre nous pensent au FIBO en termes en musculation et de bodybuilding, de compléments alimentaires avec leurs nouveautés et les grandes marques qui font l’essentiel du show, le FIBO ne se résume pas seulement à l’exposition des grands champions même si cette année ont a été très gâté, par la présence notamment de Ronnie Coleman, Lee Priest, Francis Benfatto ou encore Kevin Levrone qui fait un retour remarqué avec sa marque et pour l’instant, deux compléments exclusifs, une formule de préparation physique à l’entraînement et un complément à prendre après la séance.

Entraînement TRXFinalement, même si le salon du FIBO m’a un peu moins impressionné que l’année dernière, j’y ai quand même trouvé mon compte et j’ai passé un excellent week-end. A vrai dire, je n’habite pas très loin du salon, je n’ai que 300km à faire pour me rendre à Essen, ce qui ne représente que 3 heures de voiture alors que certains prennent l’avion ou viennent de plus loin en prenant leur propre véhicule. Et même si la partie du FIBO réservée aux grandes marques du complément alimentaire était moins intéressante que l’année dernière, le côté fun et relax commence à prendre un peu plus d’ampleur qu’auparavant.

Entraînement au poids de corpsLes traditionnelles exhibitions ne manquent pas de nous surprendre chaque année et continuent à se renouveler à chaque nouveau FIBO. Les exhibitions body ont sans doute perdu un peu de leur prestige pour laisser un peu plus de place au fitness et à d’autres sports plutôt tournés vers l’endurance comme les sports de combat ou de fitness. On y perd rien au change finalement. Jay Cutler n’avait pas l’air d’être de la partie mais les anciens champions du FIBO 2011bodybuilding des années 80 se sont fait remarquer par une présence discrète mais très appréciée. Les démonstrations de force sont tout aussi intéressantes et pour le moins impressionnantes. Quant à mon week-end FIBO, cela reste, malgré une petite déception pour les grandes marques du supplément nutritionnel comme Gaspari ou d’autres ténors du genre, une réussite complète.

FIBO 2011Arrivé assez tardivement à Essen (vers 11h30), les premiers parkings en face du salon (die Messe) étaient déjà tous pleins. Heureusement, un gigantesque parking situé un peu en dehors de la ville était mis à disposition pour les retardataires. Une navette gratuite en bus assurait le déplacement jusqu’au FIBO. L’organisation allemande est toujours aussi parfaite. Ma journée FIBO commença donc vers midi avec une première découverte du salon 2011 et une première déception. Matériel ReebokLes choses changent mais le marché du complément alimentaire a quelques peines à se renouveler. Peu importe, il s’agissait de faire un premier tour d’horizon. Avec deux grands podiums, les exhibitions d’athlètes se sont poursuivies les unes après les autres. Un peu moins de bodybuilding cette année pour laisser un peu plus de place au fitness et au monde de la “forme fine” si vous me permettez l’expression !

FIBO 2011L’hôtel du samedi soir était vraiment fort sympathique et j’ai pu à nouveau apprécier l’hospitalité bienvenue de nos cousins germains. Le Park Hotel proposait une animation musicale blues et rock fort sympathique mais j’étais tellement crevé que je n’ai même pas eu la force de descendre prendre un verre pour applaudir les musiciens (et venant d’un gratteux du métal, c’est pas vraiment top non plus). FIBO 2011A vrai dire, j’ai préféré me rendre au restaurant mexicain à quelques centaines de mètres de l’hôtel. Les serveuses étaient vraiment charmantes. La cuisine fut absolument parfaite, on se croirait vraiment au Mexique. D’autres participants du salon avaient également réservés quelques tables et l’ambiance était franchement sympathique.

Eric profite du FIBOLe dimanche, mon emploi du temps était un peu différent puisque je devais croiser mes collègues et amis du club de force athlétique d’Halluin, géré par les mêmes personnes. La sympathie et la passion pour les sports de force de l’équipe halluinoise ne saurait se démentir, en témoigne l’organisation du championnat de France de développé couché du 14 et 15 mai 2011.

Bref… j’ai donc refais un tour de salon au matin dans un calme tout relatif alors que le monde commençait à arriver doucement au fur et à mesure que le temps s’égrainait. Séance de dédicace avec les champions de la forceVers 13 heures, je croise Julio et Bruno de notre club municipal d’Halluin. Sur le point d’aller manger je les ai donc accompagné jusqu’à la cafétéria (placée en haut du salon) pour déguster une grande salade formidablement bien préparée. Il faut dire que pendant ce week-end, on aura difficilement vu autant de musclés dans une cafétéria, la masse de certains et de certaines impressionne très sérieusement. En bas, toujours autant d’effervescence, on bénéficiait d’une belle vue sur le salon et les grandes marques du complément alimentaire mais l’ambiance semblait plus chaude à l’intérieur. Quelques allemandes vêtues très fitness avaient tôt fait de nous attirer l’œil avec leur anatomie un brin dénudée.

Un FIBO très fun, avec une ambiance sportive et détendue affirmée…

Body Painting au FIBO 2011Nous nous sommes ensuite dirigés vers les principaux halls d’appareils, ce que Julio et Bruno étaient surtout venus voir, en quête de nouveautés. Il faut dire qu’ils sont surtout intéressés par la force et participent régulièrement aux compétitions de force athlétique, qu’il s’agisse de développé couché, de squat ou de soulevé de terre. Bruno est arbitre et tient son rôle très régulièrement avec beaucoup de sérieux. posingAprès quelques errements à l’intérieur des halls d’exposition, nous sommes arrivés dans le grand hall où étaient présentés les plus grandes marques d’appareils comme Nautilus, Technogym, Cybex et encore beaucoup d’autres. L’ambiance de ces halls d’exposition étaient beaucoup plus sérieuse, moins fun mais de temps en temps, la fantaisie reprenait le dessus. La mise en valeur d’une barre de développé couché lestée d’une chaîne faisait plaisir à voir. C’est vraiment le genre d’exercice idéal pour bien progresser quant on manque de force avec cet entraînement de base des pectoraux.La pose du plus musclé

Les machines de cardiotraining de toutes les formes proposent aujourd’hui une esthétique originale et souvent bienvenue en ces temps de morosité. Mes amis ont finalement rejoint leur lieu de rendez-vous vers 17 heures afin de reprendre le bus pour le retour vers Halluin. pose "Most Muscular"De mon côté, je commençais un peu à m’ennuyer, j’ai donc pris la direction du centre d’Essen pour prendre un café au soleil. Finalement, le bilan du week-end reste très positif et nous promet un FIBO 2012 intéressant en espérant que quelques stands se développent (comme celui d’USP Labs ou de BPI Sport par exemple). Quant à moi, j’espère bien revenir dans un an pour profiter à nouveau de l’ambiance sportive, amicale et bienfaisante qui caractérise aussi notre sport.

A bientôt,

Eric Mallet

Machines insolites du cardiotraining

Le cardio tendance rétro

 

 

 

 

 

 

Avec Cup&Cino

Après le sport, il faut savoir profiter d’une bonne pause kawa

Au stand USP Labs

Un nouveau booster de testostérone !

En savoir plus »
1 Commentaire