Culture du corps, musculation, bodybuilding, passion et sublimation, Partie II

sublimation-psychanalyseAprès avoir très vaguement débroussaillé le terme délicat de ‘sublimation’ dans la première partie de cet article, j’aurais voulu revenir un peu plus en avant sur la question théorique elle-même, en rapport à cette notion de la psychanalyse freudienne et lacanienne – ou plutôt sur ce qu’elle n’est pas – afin de cerner le sujet de près, puis, de me pencher avec circonspection sur ceux qui analysent le sport et sur ce qu’ils appellent sans le comprendre ‘le culte du corps’ mais que je qualifie plus exactement de culture physique, parce qu’il s’agit bien de culture, et donc d’un débat de société, pourtant restreint à ce qui apparaît parfois comme équivoque, sans pudeur, trivial ou grotesque quand il s’agit de parler de physique (ou pire encore, de son propre corps), surtout à notre époque où quelques tabous ineptes ont tendance à mettre la laideur, l’obésité obscène et le handicap maladif à l’aigre sauce de ce que beaucoup considèrent comme la règle. Se respecter soi-même un minimum demande pourtant très peu d’efforts.

En savoir plus »
Aucun commentaire