FIBO 2013 Cologne, nouveau salon des sports de la forme !

FIBO-2013Après un déménagement très attendu du FIBO depuis Essen jusqu’à Cologne, cette édition 2013 du plus grand salon européen a encore connu un succès exemplaire, avec toujours plus d’exposants, plus de fun et plus de centres d’intérêts, notamment avec le développement du FIBO Med. Cependant, le FIBO 2013 est sans doute ce que l’on pourrait appeler une année de transition. A voir l’espace considérable du centre d’exposition de Köln, il restait encore pas mal de place à faire à de nouveaux exposants alors que l’on sentait le manque d’habitudes et la découverte d’un nouveau lieu d’exercice pour les dizaines d’exposants du nouveau FIBO. Le manque d’aise et de facilités restaient palpable sur l’ambiance du salon. Quelques petits inconvénients à noter, surtout celui d’une cafétéria offrant la même qualité de plats qu’à Essen. A Cologne, il est préférable de sortir manger à l’extérieur pour ne pas être déçu.

Les grandes marques du fitness et de la musculation présentent des stands très complets

FIBO-2013Cependant, on retrouve l’ensemble des thématiques généralement abordées par le FIBO comme les équipements sportifs (qui font l’objet d’un article) de musculation, fitness, cardio training et quelques gadgets. A ce niveau, on a l’impression qu’il ne reste plus grand chose à inventer, à part peut-être un grand nombre d’accessoires de fitness en tous genres. La plupart des grande marques étaient présentes, Technogym, Nautilus, X Force, Cybex et beaucoup d’autres encore. FIBO-2013A noter, la présence de la marque Precor dont la qualité des appareils m’ont vraiment impressionné. Notons la présence de plus en plus affirmée des asiatiques, chinois et coréens sur le marché de l’équipement et des machines de musculation. La qualité de ce qu’ils proposent n’a rien à envier aux autres fabricants plus proches de chez nous.

Au niveau équipement des salles et services, les offres commerciales se diversifient au niveau des ressources humaines (consulting), du management des salles de musculation et clubs de sports, des équipements multifonctionnels, des centres de SPA, des équipements pour les centres (sauna, solarium, espace de bien-être et détente…). FIBO-2013Question bien-être, les équipements pour hôtels et centres de soins se développent également. Cependant, c’est l’extension du FIBO Med qui cette année s’est révélée être le sujet le plus intéressant de ce nouveau salon pour le visiteur passionné du paramédical que je suis. Le concept basé autour du médical et bien-être relatif à la santé et à son maintien propose dès maintenant un nombre considérable de services et produits. Désormais, on peut espérer vieillir dans de meilleures conditions ou, tout au moins, de bénéficier d’un plus grand confort au fil des années.

FIBO-2013-cyclesComme tous les ans, Le FIBO Power rassemblait la majorité des grandes marques du compléments alimentaires et des athlètes qui sponsorisent et encouragent le développement de la musculation dans le monde. Notons la présence de Activ Lab, All American EFX, les allemands All Stars, Applied Nutraceuticals, Best Body Nutrition, Betancourt, Biotech USA, Bodybuilding.com (toujours sans Jamie Eason malheureusement !), FIBO-2013Bodymaxx, BPI Sports, BSN, Champion Nutrition, Dedicated, Dorian Yates Sports Nutrition, Grenade, Hi Tec, Hypertrophy Nutrition (si je vous assure !), I Force, Gaspari, MHP, Muscle Meds, Muscle Pharm, Muscletech, Nutrex, Olimp Sport, Optimum Nutrition, Peak Performance, QNT, Reflex, SAN, Tested Nutrition, Ultimate, Universal Nutrition, USP Labs, VPX, Weider et d’autres que j’ai dû oublier (sorry for them). Toujours est-il que le FIBO Power permet à de nombreux athlètes de faire un grand nombre de démonstrations, ce qui est toujours apprécié par les visiteurs.

Les plus grands athlètes se sont déplacés en Allemagne pour ce FIBO 2013

FIBO-2013Plus grand mais pas forcément mieux qu’à Essen (pour l’instant), l’édition 2013 du FIBO reste pourtant une véritable réussite à de nombreux points de vue même si on regrette, surtout pour les musclés, l’absence de certains poids lourds du bodybuilding mais avec des surprises, notamment la présence bienvenue et sympathique de Victor Martinez. FIBO-2013Les athlètes habitués sont là pour mettre l’ambiance ou nous impressionner par la masse hors norme de leur physique. Notons la présence de notre Mister Olympia Jay Cutler  mais il ne fait pas toujours partie des plus sympathiques non plus; disons qu’il est sans cesse demandé. Flex Lewis rattrape le coup et fait preuve d’une gentillesse vraiment remarquable, et des plus agréables. C’est également un des bodybuilders qui progresse le mieux dans le circuit très fermé du bodybuilding. Disons que j’ai eu la chance de les croiser à l’hôtel où nous étions, le Radisson Blue étant localisé à 500 mètres du FIBO édition 2013.

FIBO-2013Partis assez tardivement du vendredi, nous avions décidé, Mike et moi, de prendre notre journée pour visiter la ville et prendre un peu de bon temps avant de faire le salon durant le week-end. L’hôtel, le Radisson Blue, s’avère  particulièrement agréable et confortable. FIBO-2013A 500 mètres du salon, on peut difficilement rêver mieux. Une fois installé et pris un peu de repos, nous décidions de partir en ballade à travers la ville. L’immensité de Cologne nous imposa de prendre la voiture et nous sommes donc partis en direction de la Cathédrale (les allemands l’appelle Die Dom) où j’ai pu tester mon nouvel objectif, un 28-70 série L focale 2,8 qui s’avéra finalement un peu gênant à cause de l’absence du grand angle. FIBO-2013Cela ne m’a pas empêché de prendre de belles photos de la ville, même si la prise d’un grand angle m’eut permis de réaliser toutes les photos que je voulais prendre. Difficile de prendre le porche gothique de la cathédrale en deux fois, à moins de se placer à au moins 80 mètres du bâtiment, tellement elle est immense. Résolument gothique, la cathédrale est plus grande que Notre Dame, elle en impose par ses dimensions hors normes, quasiment bodybuildée en volume !

FIBO-2013L’absence d’un grand angle m’aura également gêné au salon, notamment sur certaines présentation de stands dont l’affichage s’étale parfois sur une quinzaine de mètres, notamment au FIBO Power où les grandes marques du complément alimentaire prennent de la place en largeur. Cependant, la qualité des photos est là pour vous faire apprécier ce que fut cette première édition du FIBO à Cologne. FIBO-2013Des 400 clichés pris, j’en ai finalement sélectionné 310 environ. Nouvelle disposition des stands, beaucoup plus d’espace aura été laissé au FIBO Med qui rassemble l’ensemble des exposants médicaux et paramédicaux, avec des découvertes intéressantes mais une déception au niveau des conférences, elles sont souvent données en allemand. A connaître la renommée du salon, des conférences en anglais auraient permis de satisfaire un plus grand nombre de visiteurs.

Les exposants des grands marques du complément alimentaire sont tous présents au FIBO 2013

Les exposants des grandes marques de compléments alimentaires bien implantées comme Muscletech, Universal, VPX, USP Labs, Tested Nutrition, Gaspari, Musclepharm, Musclemeds et bien d’autres s’étaient partagés la place au milieu du salon alors que le FIBO Power leur donnait également de l’espace au niveau des Halls 1 et 2.FIBO-2013 Les arts martiaux, UFC et autres formes de sports de combat étaient tout aussi bien représentés que l’année dernière. Les sports du fitness, Les Mills, Body Pump et autres formes de sports d’endurance ou de cardio training avaient également leur place avec deux grandes surfaces de pratique alors qu’une immense place était réservée aux cycles statiques au milieu d’un de ces énormes couloirs qui font le lien entre les différents halls du salon.FIBO-2013 La différence d’espace entre les deux salons d’exposition, celui de Köln et d’Essen ne permettait pourtant pas de remplir les couloirs d’exposants comme c’était le cas à Essen. Une impression relative de vide dominait; seuls quelques pauvres snacks distribuant pâtes et boissons (avec une sauce douteuse) étaient disséminés dans ces allées. A vrai dire, ça faisait un peu triste et cela contribuait surtout à rendre le FIBO d’Essen plus dense avec une impression de foire et de fête plutôt bienvenue. A l’opposé, l’espace supplémentaire donné à Köln nous a permis d’apprécier l’exposition avec un peu moins de fatigue et de bruits, surtout au niveau du FIBO Power qui bénéficie désormais d’un secteur dédié.

Francis Benfatto présentait sa marque au FIBO 2013

FIBO-2013Soulignons à nouveau la présence de notre français légendaire Francis Benfatto avec qui j’ai pu discuter un moment. Comme l’année dernière, Francis faisait la promotion de sa marque de compléments alimentaires avec quelques références bien ciblées. Certains des compléments alimentaires proposés par la marque de notre champion s’avèrent particulièrement intéressants et je vous invite à visiter son site. fibo-2013-francis-benfattoLa forme physique de Francis est toujours aussi impressionnante en densité et en masse, le temps semble ne pas avoir de prise sur notre champion français. C’est un peu un exemple pour nous tous en termes de persévérance et d’une recherche inlassable d’une meilleure forme physique, avec une qualité musculaire toujours exemplaire.

FIBO-2013Tout ceci pour dire que dans l’ensemble, ce FIBO 2013 est une grande réussite avec notamment, le développement du FIBO Med et du FIBO Power qui gagnent tous les ans en intérêt malgré, cette année, la présence sans doute plus discrète des athlètes selon mes impressions. FIBO-2013On regrettera pourtant une ambiance qui laisse paraître un certain manque de facilité ou d’habitude dans un nouveau centre d’exposition où les exposants comme les visiteurs ne se sentent pas tout de suite à leur aise; c’est bien normal pour une année de transition. Espérons cependant que le FIBO 2014 sera l’année du développement optimal d’un marché qui ne cesse d’évoluer, une évolution exponentielle qui, pour l’instant, ne connaît pas vraiment la crise.

Sur ces quelques paroles, je vous laisse regarder les photos placées ci-dessous (cliquez pour les agrandir). N’hésitez pas à revenir de temps à autres sur l’article, je ne peux pas y insérer toutes les photos d’un coup, il y en a 250 et 57 pour le second article FIBO, le Matos qui sortira en fin de semaine. N’oubliez pas que vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en taille réelle mais aussi sur ma page pinterest dédiée au salon. A très bientôt pour d’autres articles et d’ici là, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

Eric MalletFIBO-2013

FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013-precorFIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013-precor FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013-musclemeds FIBO-2013-bsn FIBO-2013-usp-labsFIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013-entree FIBO-2013-entree FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013

En savoir plus »
Aucun commentaire

Fun & FIBO 2011, le plaisir du fitness à l’état pur

Une nouvelle forme de cardiotraining ?Même si beaucoup d’entre nous pensent au FIBO en termes en musculation et de bodybuilding, de compléments alimentaires avec leurs nouveautés et les grandes marques qui font l’essentiel du show, le FIBO ne se résume pas seulement à l’exposition des grands champions même si cette année ont a été très gâté, par la présence notamment de Ronnie Coleman, Lee Priest, Francis Benfatto ou encore Kevin Levrone qui fait un retour remarqué avec sa marque et pour l’instant, deux compléments exclusifs, une formule de préparation physique à l’entraînement et un complément à prendre après la séance.

Entraînement TRXFinalement, même si le salon du FIBO m’a un peu moins impressionné que l’année dernière, j’y ai quand même trouvé mon compte et j’ai passé un excellent week-end. A vrai dire, je n’habite pas très loin du salon, je n’ai que 300km à faire pour me rendre à Essen, ce qui ne représente que 3 heures de voiture alors que certains prennent l’avion ou viennent de plus loin en prenant leur propre véhicule. Et même si la partie du FIBO réservée aux grandes marques du complément alimentaire était moins intéressante que l’année dernière, le côté fun et relax commence à prendre un peu plus d’ampleur qu’auparavant.

Entraînement au poids de corpsLes traditionnelles exhibitions ne manquent pas de nous surprendre chaque année et continuent à se renouveler à chaque nouveau FIBO. Les exhibitions body ont sans doute perdu un peu de leur prestige pour laisser un peu plus de place au fitness et à d’autres sports plutôt tournés vers l’endurance comme les sports de combat ou de fitness. On y perd rien au change finalement. Jay Cutler n’avait pas l’air d’être de la partie mais les anciens champions du FIBO 2011bodybuilding des années 80 se sont fait remarquer par une présence discrète mais très appréciée. Les démonstrations de force sont tout aussi intéressantes et pour le moins impressionnantes. Quant à mon week-end FIBO, cela reste, malgré une petite déception pour les grandes marques du supplément nutritionnel comme Gaspari ou d’autres ténors du genre, une réussite complète.

FIBO 2011Arrivé assez tardivement à Essen (vers 11h30), les premiers parkings en face du salon (die Messe) étaient déjà tous pleins. Heureusement, un gigantesque parking situé un peu en dehors de la ville était mis à disposition pour les retardataires. Une navette gratuite en bus assurait le déplacement jusqu’au FIBO. L’organisation allemande est toujours aussi parfaite. Ma journée FIBO commença donc vers midi avec une première découverte du salon 2011 et une première déception. Matériel ReebokLes choses changent mais le marché du complément alimentaire a quelques peines à se renouveler. Peu importe, il s’agissait de faire un premier tour d’horizon. Avec deux grands podiums, les exhibitions d’athlètes se sont poursuivies les unes après les autres. Un peu moins de bodybuilding cette année pour laisser un peu plus de place au fitness et au monde de la “forme fine” si vous me permettez l’expression !

FIBO 2011L’hôtel du samedi soir était vraiment fort sympathique et j’ai pu à nouveau apprécier l’hospitalité bienvenue de nos cousins germains. Le Park Hotel proposait une animation musicale blues et rock fort sympathique mais j’étais tellement crevé que je n’ai même pas eu la force de descendre prendre un verre pour applaudir les musiciens (et venant d’un gratteux du métal, c’est pas vraiment top non plus). FIBO 2011A vrai dire, j’ai préféré me rendre au restaurant mexicain à quelques centaines de mètres de l’hôtel. Les serveuses étaient vraiment charmantes. La cuisine fut absolument parfaite, on se croirait vraiment au Mexique. D’autres participants du salon avaient également réservés quelques tables et l’ambiance était franchement sympathique.

Eric profite du FIBOLe dimanche, mon emploi du temps était un peu différent puisque je devais croiser mes collègues et amis du club de force athlétique d’Halluin, géré par les mêmes personnes. La sympathie et la passion pour les sports de force de l’équipe halluinoise ne saurait se démentir, en témoigne l’organisation du championnat de France de développé couché du 14 et 15 mai 2011.

Bref… j’ai donc refais un tour de salon au matin dans un calme tout relatif alors que le monde commençait à arriver doucement au fur et à mesure que le temps s’égrainait. Séance de dédicace avec les champions de la forceVers 13 heures, je croise Julio et Bruno de notre club municipal d’Halluin. Sur le point d’aller manger je les ai donc accompagné jusqu’à la cafétéria (placée en haut du salon) pour déguster une grande salade formidablement bien préparée. Il faut dire que pendant ce week-end, on aura difficilement vu autant de musclés dans une cafétéria, la masse de certains et de certaines impressionne très sérieusement. En bas, toujours autant d’effervescence, on bénéficiait d’une belle vue sur le salon et les grandes marques du complément alimentaire mais l’ambiance semblait plus chaude à l’intérieur. Quelques allemandes vêtues très fitness avaient tôt fait de nous attirer l’œil avec leur anatomie un brin dénudée.

Un FIBO très fun, avec une ambiance sportive et détendue affirmée…

Body Painting au FIBO 2011Nous nous sommes ensuite dirigés vers les principaux halls d’appareils, ce que Julio et Bruno étaient surtout venus voir, en quête de nouveautés. Il faut dire qu’ils sont surtout intéressés par la force et participent régulièrement aux compétitions de force athlétique, qu’il s’agisse de développé couché, de squat ou de soulevé de terre. Bruno est arbitre et tient son rôle très régulièrement avec beaucoup de sérieux. posingAprès quelques errements à l’intérieur des halls d’exposition, nous sommes arrivés dans le grand hall où étaient présentés les plus grandes marques d’appareils comme Nautilus, Technogym, Cybex et encore beaucoup d’autres. L’ambiance de ces halls d’exposition étaient beaucoup plus sérieuse, moins fun mais de temps en temps, la fantaisie reprenait le dessus. La mise en valeur d’une barre de développé couché lestée d’une chaîne faisait plaisir à voir. C’est vraiment le genre d’exercice idéal pour bien progresser quant on manque de force avec cet entraînement de base des pectoraux.La pose du plus musclé

Les machines de cardiotraining de toutes les formes proposent aujourd’hui une esthétique originale et souvent bienvenue en ces temps de morosité. Mes amis ont finalement rejoint leur lieu de rendez-vous vers 17 heures afin de reprendre le bus pour le retour vers Halluin. pose "Most Muscular"De mon côté, je commençais un peu à m’ennuyer, j’ai donc pris la direction du centre d’Essen pour prendre un café au soleil. Finalement, le bilan du week-end reste très positif et nous promet un FIBO 2012 intéressant en espérant que quelques stands se développent (comme celui d’USP Labs ou de BPI Sport par exemple). Quant à moi, j’espère bien revenir dans un an pour profiter à nouveau de l’ambiance sportive, amicale et bienfaisante qui caractérise aussi notre sport.

A bientôt,

Eric Mallet

Machines insolites du cardiotraining

Le cardio tendance rétro

 

 

 

 

 

 

Avec Cup&Cino

Après le sport, il faut savoir profiter d’une bonne pause kawa

Au stand USP Labs

Un nouveau booster de testostérone !

En savoir plus »
1 Commentaire