FIBO 2014, Fitness, Glamour et Bodybuilding pour le plus grand salon européen des sports

FIBO-2014-entree-sudEn gros, tout est à peu prêt résumé dans le titre. Cette année – disons plutôt cette deuxième année du FIBO à Cologne – a encore une fois tenu ses promesses, avec cependant un petit bémol sur la qualité générale du salon et de ses exposants. En effet, si on a gagné de la place à Cologne, un grand nombre de visiteurs habitués du FIBO ont sans doute remarqué que l’ambiance d’Essen avait plutôt disparue avec l’agrandissement de l’exposition. Plus d’espace, c’est bien, même si cet agrandissement laisse encore énormément de place à de nouveaux exposants, mais moins d’ambiance c’est franchement pas terrible. Ce FIBO 2014 donne vraiment l’impression que le gain en place a entraîné une perte d’ambiance et de proximité avec les marques exposées et les exposants eux-mêmes. Disons que c’est un avis assez général car on me l’a fait remarquer après le salon; de nombreux participants sont revenus plutôt déçus de leur visite. Espérons que cela s’améliore l’année prochaine avec un FIBO 2015 mémorable.

Le FIBO ou “Fitness Boom” ne cesse de grandir et de faire exploser sa popularité…

FIBO-2014-bodybuiliding-comQuant à cette année, un nouveau record d’affluence a été battu avec plus de 116000 entrées, visiteurs et professionnels inclus. Cependant, afin que le salon garde une taille humaine, les places visiteurs étaient limitées durant le week-end. Quoi qu’il en soit, on peut dire que le FIBO garde et affirme encore un peu plus sa dimension européenne avec un public qui s’est déplacé en masse de tous les coins de l’Europe. Si on entend parler majoritairement anglais et allemand, le nombre de francophones et toujours aussi important, français et belges en majorité.

En effet, les musclés se sont déplacés en masse pour ce FIBO 2014 avec, notons-le, la présence plus affirmée cette année de nombreux geeks et autres freluquets pour une moyenne de 50 kg sur 1,70 m environ. C’est également dans cette catégorie de visiteurs que l’on retrouve le plus de débardeurs largement surdimensionnés, placés sur les os et les quelques cm de viande, miraculeusement placés autour. Espérons que ce FIBO 2014, et la présence des athlètes professionnels du bodybuilding, leur donne un peu d’inspiration. For heureusement, le centre des expositions de Cologne laissera largement la place aux exposants et athlètes venus du monde entier. Bodybuilders, pratiquants de la musculation, du Crossfit et de nombreux autres déclinaisons du fitness auront l’espace du plus grand parc d’exposition d’Allemagne pour s’exprimer…

FIBO-powerQuant à moi, pas de soucis particuliers sur la route, sauf la veille où j’ai eu la très mauvaise idée de louer une voiture chez Sixt. Après 4 locations peu satisfaisantes (voitures qui ne correspondent pas à celle demandée, voitures griffées et abîmées…), l’employé Sixt vous annonce que la caution CB ne passe pas. Seulement, ils ne vous mettent jamais au courant du fait qu’une caution est prise sur votre carte bancaire. Ce petit détail n’est mentionné sur leur site que dans les “conditions d’utilisation particulières”, jamais en clair au moment de commander. On est pas loin de l’arnaque avec ce genre de pratique, surtout qu’ils ne m’avaient jamais informés de cette caution auparavant. C’est toujours pareils. Publicités tape à l’œil, tarifs qui ne correspondent pas au véhicule réellement loué, etc. Pensant louer une BMW, je me suis retrouvé avec une Fiat 500 (sic !). En un mot, si vous devez louer un véhicule, adressez-vous plutôt à une agence de location honnête.

J’arrive sur Köln et me prépare au FIBO 2014 avec impatience…

A part cette contrariété de dernière minute, je suis arrivé à Köln avec un jour d’avance, comme tous les ans. Arrivé avant 13 heures, je gare la voiture et rejoins le Burger King du centre, du côté de la rue piétonne (en prenant une salade à la place des frites, comme il se doit !).FIBO-Power-2014 Arrivé à l’hôtel non loin de là, nous sommes vendredi après-midi; la journée des professionnels a déjà commencé depuis jeudi mais je préfère pourtant passer le week-end au salon, côté visiteurs. En soirée, je ne résiste pas à l’envie de manger une bonne viande dans un restaurant argentin (où j’entends parler portugais, je répond donc en espagnol, ne parlant pas portugais). Finalement, je commande en anglais et répond en allemand. A la fin de la soirée, je ne savais plus quelle langue parler. Seule chose dont j’étais certain, c’est que j’avais abandonné le français depuis vendredi matin. Toujours est-il que les choses se sont encore compliquées sur le stand Technogym le dimanche alors qu’un italien me proposait un café. Le problème se pose, je ne parle pas italien. C’est vraiment compliqué de faire les salons en Allemagne, l’année prochaine, je m’arrête à l’anglais et à l’allemand, ça sera plus simple.

Samedi, premier jour visiteurs pour ce nouveau FIBO :-)

Samedi matin, je me prépare tout doucement, la voiture est garée à l’hôtel, elle ne bougera plus jusqu’à dimanche. Je prends le pont qui traverse le Rhin pour me retrouver côté Salon des Expositions (die Messe) et après plusieurs chemins et escalators tortueux, j’arrive enfin dans le salon lui-même, côté sud. Cette année, une bonne surprise nous attend. Le FIBO Power est clairement distingué des autres salons d’expositions FIBO Expert et FIBO Passion où l’on retrouve le FIBO Med et les installations d’appareils de musculation, fitness et autres. Je me décide donc par commencer par le FIBO Power, le matos attendra demain.

All-Stars-FIBO-2014Début de la visite par le stand de la marque allemande All Stars qui fait la part belle aux présentatrices, plus qu’aux produits eux-mêmes. C’est un peu une tendance qui s’accentue au fil des années. Les marques se soucient de plus en plus de la représentation que des produits eux-mêmes; un peu comme au salon de l’auto finalement. Les grandes marques du complément alimentaire sont présentes – pour le matériel de musculation/fitness, se reporter à l’article dédié – mais on remarquera pourtant quelques absents notables, Universal Nutrition par exemple. Ajoutons l’absence de la marque de Francis Benfatto, également absent pour ce FIBO 2014 malgré une présence toujours remarquée et sympathique pour les athlètes et visiteurs francophones. Lionel Beyeké était également absent alors qu’il était présent au moment de la dernière exposition à Essen mais les compétitions qu’il prépare explique son absence au salon.

All-Stars-FIBO-2014Parmi les marques présentes, citons Activlab, All American EFX, All Stars, AMIX Nutrition avec Dennis Wolf en sponsoring, Athletic Edge Nutrition, Beast Sports Nutrition (avec un stand triste et dépouillé), Bodybuilding.com (toujours pas d’athlètes américains(es) comme Jaimie Eason ou d’autres représentants du site), BSN avec Flex Lewis, Cellucor (en perte de vitesse), Cytosport (même remarque), Gorilla Wear avec leur gamme classique de vêtements, Grenade avec un très beau stand militaire, I Force Nutrition (beau stand également), IronMaxx avec un stand toujours aussi coloré et agréable à l’œil, Musclemeds avec Kai Green dans sa capuche (^^), Musclepharm qui lançait une espèce de ligne de vêtements assez peu intéressante, Muscletech avec un beau stand également, New Whey Nutrition présentait un packaging très réussi de ses protéines.

Nutrex, Olimp Sport, Oat King, QNT, Weider… La plupart des marques sont présentes pour ce nouveau FIBO

FIBO-2014-Performance-NutritionChez Nutrabolics, rien de neuf pour l’instant. Pour Nutrex (sans la présence de Larissa Reiss malheureusement), ne présentait rien de nouveau non plus. Optimum Nutrition avec un stand sensiblement identique à celui de l’année dernière affirmait encore la qualité de sa gamme, Oat King était présent avec un stand particulièrement sympathique, structuré comme une véritable cuisine de gourmets. Olimp Sport présentait un stand plus réussi que l’année précédente (moins de bruit surtout), Peak Performance (voir la superbe photo) est à féliciter, Performance meals était sur place avec un petit stand mais dégustations à la demande ! Protech, QNT présentaient de très belles couleurs où le noir prédomine adroitement, Reflex Nutrition présentait sa gamme avec un stand quand même moins bien agencé que celui de l’année dernière, SAN Nutrition (voir ma remarque ci-dessous), FIBO-2014-VPX-SportsScitec Nutrition nous proposait un stand très étendu avec de nombreux écrans, Smartshake, Tested Nutrition (très dépouillé et qui ne donne pas envie de s’y intéresser), Trec Nutrition, Ultimate Nutrition, USP Labs présentait pratiquement toute sa gamme, VPX Nutrition (avec leur excellent CremTOR !), Weider avec un très grand et large stand, et d’autres encore que je n’ai pas cité mais que vous apercevrez sur les photos. Ajoutons que pour l’ensemble du FIBO Power, l’organisation était chapeautée par Prometeus, le grossiste hollandais qui approvisionne une bonne partie des magasins européens en suppléments nutritionnels. Pourtant, la tendance cette année, c’était le shaker. On en retrouve de toutes les sortes, en multi-compartiments et autres systèmes à ressort pour permettre un mélange toujours plus fluide et crémeux.

Un FIBO Power qui évolue avec d’autres compléments alimentaires et d’autres marques

FIBO-Smart-shakeDisons que pour faire la synthèse du FIBO Power, on remarque surtout que les grandes marques du complément alimentaire se copient un peu entre eux, sans afficher vraiment de nouveautés intéressantes. Inévitablement, les mêmes composants sont assemblés de manière plus ou moins similaires et peu de tendances s’affichent quoi que je vous dirais bien que les conner**s à base de Tribulus Terrestris commencent fort heureusement à disparaître au profit d’une autre molécule tout aussi inutile et inefficace sous la forme d’un acide aminé, c’est à dire l’acide aspartique. Pourtant, certains font des efforts, je pense notamment à SAN Nutrition qui a bien renouvelé sa gamme, Star Labs qui se place clairement au dessus du lot, Reflex Nutrition ou Optimum qui demeurent pareils à eux-mêmes, c’est à dire excellents et d’autres qui régressent clairement comme USP Labs alors que d’autres encore mises tout sur le marketing et les belles boites comme Scitec ou Muscletech alors que la qualité de leurs produits reste assez standard (sans vouloir trop critiquer).

FIBO-2014-Oh-YeahSinon, l’intérêt principal réside toutefois dans les prix affichés qui permettront à beaucoup de faire le plein de protéines et de créatine pour un coût réduit chez certains distributeurs. Quant à connaître l’origine de leurs produits et donc, le nom du fabricant, c’est encore un autre problème. Par contre, ce qui m’inquiète vraiment, c’est de constater qu’un nombre de plus en plus élevé de suppléments à base de stimulants contiennent des doses de plus en plus fortes de caféine (jusqu’à 400 mg/dose), une molécule potentiellement dangereuse pour la santé à court terme mais aussi sur le long terme. Des cas de psychoses graves on déjà été répertoriées chez des sujets qui consommaient des doses très élevées de caféine depuis de nombreuses années. Au lieu de s’en prendre bêtement à la créatine alors qu’il s’agit de l’ergogène le plus étudié dans l’histoire de la nutrition sportive, il serait sans doute plus intelligent de légiférer utilement sur la caféine dont les excès sont clairement nuisibles pour la santé.

All-Stars-FIBO-2014Quant aux professionnels présents, j’en ai pas rencontré beaucoup, à moins qu’ils préfèrent être présents durant les journées professionnelles, toujours plus intéressantes pour eux. Comme tous les ans, j’ai eu le plaisir de croiser Flex Lewis, le Mr. Olympia catégorie 212, avec sa gentillesse habituelle. En visionnant ses vidéos, on se rend compte assez vite que Flex possède aussi une certaine intelligence évidente de l’entraînement, ce qui ajoute naturellement à ses qualités. Jay Cutler était sur le coup également; il n’y présentait pas sa marque mais sponsorisait BPI Sports, une entreprise avec laquelle il travaille depuis quelques années. Ronnie Coleman était présent lui aussi, il semble toujours tenir la forme !

En bref, et pour ne pas s’attarder, un FIBO Power très marketing mais qui a perdu un peu de son âme, c’est vraiment dommage. Je pense par exemple, aux queues de visiteurs qui se sont formées sur une grande majorité des stands afin de vous faire profiter de quelques échantillons de produits en échange de l’inscription de votre adresse e mail sur une tablette; difficile de faire plus pénible ou de casser l’ambiance encore un peu mieux. 20 minutes d’attente pour deux ou trois échantillons qui ne vous apportent rien à part des pubs sur votre boite e mail, très peu pour moi !

Un beau salon mais une petite déception pour cette édition du FIBO 2014

fibo-2014Restons cependant sur une note positive en ajoutant qu’une grande partie du FIBO nous propose toujours plus de découvertes, surtout dans d’autres domaines que le complément alimentaire qui ressemble de plus en plus, au fil des années, à une grosse foire sans réelles surprises. Même les animations fitness du genre Zumba et cycling ont perdu de leur importance. Pour la Zumba, il ne restait plus qu’une boutique de vêtements et quelques brèves animations sur le podium central; les cours de cycling ont simplement disparus. Je vous laisse avec les photos même si je comptais en faire plus, ma batterie est tombé en panne le dimanche après-midi. J’ai eu la mauvaise idée de ne pas la recharger le samedi soir. Samedi ou dimanche, la plupart des gens partaient vers 17 heures alors qu’à Essen, le salon était encore plein au moment de la fermeture à 18 heures; comme quoi, le FIBO a vraiment changé. Reste l’organisation des différentes thématiques qui s’est nettement améliorée, chacun avait accès aux différentes salles d’exposition sans être gêné par la foule.

Les articles en préparation sur Espace Corps Esprit Forme concerneront le matériel exposé avec un article spécial Technogym ainsi qu’un article sur le  bilan du salon, une traduction du “Final Report” de ce FIBO 2014. Les halls d’exposition présentant les plus grandes marques d’appareils et de machines de musculation étaient toujours présentes avec de larges stands mais peu de nouveautés. Hammer Stregth, Precor, Nautilus, Panatta et bien d’autres nous ont présentés leur gamme avec beaucoup de professionnalisme. L’ensemble de mes photos sont accessibles sur pinterest, pour ceux que cela intéressent. En même temps, je les ajouterai peu à peu à cet article.

Eric Mallet

LES PHOTOS DU FIBO 2014 !

All-Stars-FIBO-2014

Stand All Stars FIBO 2014

Weider-Nutrition-FIBO-2014

QG Weider Nutrition !

FIBO-2014-Gold-s-Gym

Stand Gold’s Gym FIBO 2014. Un grand succès comme tous les ans !

FIBO-2014-Hi-Tech-Nutrition

Stand Hi Tech Nutrition

FIBO-2014-Star-Labs

Stand Star Labs FIBO 2014

FIBO-2014-Star-Labs

Star Labs Nutrition FIBO 2014

FIBO-2014-Amix-Nutrition

Stand AMIX Nutrition FIBO 2014

 

 

FIBO-2014-Beverly-Nutrition

Beverly Nutrition, une marque intéressante !

FIBO-2014-Dennis-Wolf

Stand Amix Nutrition avec Denis Wolf

FIBO-2014-Denis-Wolf-Amix-Nutrition

Amix Nutrition

FIBO-2014

A very sexy freak !

FIBO-2014

Strong and sexy !

FIBO-2014-Tweester

Un tweester dans votre shaker !

FIBO-2014

Opération charme et séduction pour Amix Nutrition

FIBO-2014-SAN-Nutrition

SAN, une gamme intéressante de compléments alimentaires

FIBO-2014-Pro-Supps

Pro Supps FIBO 2014

FIBO-2014-4-plus-Nutrition

4 + Nutrition FIBO 2014

FIBO-4-plus-Nutrition

Gamme 4 + Nutrition

FIBO-2014

Extreme Nutrition FIBO 2014

FIBO-2014-BPI-Sports

Le stand BPI Sport avec l’inimitable Jay Cutler !

FIBO-BPI-Sports

Il y avait plus intéressant que Jay Cutler !

FIBO-2014-Jay-Cutler

Jay Cutler rencontre des geeks au FIBO.

FIBO-2014-Jay-Cutler

Fed up with geeks !

 

 

En savoir plus »

Aucun commentaire

FIBO 2013 Cologne, nouveau salon des sports de la forme !

FIBO-2013Après un déménagement très attendu du FIBO depuis Essen jusqu’à Cologne, cette édition 2013 du plus grand salon européen a encore connu un succès exemplaire, avec toujours plus d’exposants, plus de fun et plus de centres d’intérêts, notamment avec le développement du FIBO Med. Cependant, le FIBO 2013 est sans doute ce que l’on pourrait appeler une année de transition. A voir l’espace considérable du centre d’exposition de Köln, il restait encore pas mal de place à faire à de nouveaux exposants alors que l’on sentait le manque d’habitudes et la découverte d’un nouveau lieu d’exercice pour les dizaines d’exposants du nouveau FIBO. Le manque d’aise et de facilités restaient palpable sur l’ambiance du salon. Quelques petits inconvénients à noter, surtout celui d’une cafétéria offrant la même qualité de plats qu’à Essen. A Cologne, il est préférable de sortir manger à l’extérieur pour ne pas être déçu.

Les grandes marques du fitness et de la musculation présentent des stands très complets

FIBO-2013Cependant, on retrouve l’ensemble des thématiques généralement abordées par le FIBO comme les équipements sportifs (qui font l’objet d’un article) de musculation, fitness, cardio training et quelques gadgets. A ce niveau, on a l’impression qu’il ne reste plus grand chose à inventer, à part peut-être un grand nombre d’accessoires de fitness en tous genres. La plupart des grande marques étaient présentes, Technogym, Nautilus, X Force, Cybex et beaucoup d’autres encore. FIBO-2013A noter, la présence de la marque Precor dont la qualité des appareils m’ont vraiment impressionné. Notons la présence de plus en plus affirmée des asiatiques, chinois et coréens sur le marché de l’équipement et des machines de musculation. La qualité de ce qu’ils proposent n’a rien à envier aux autres fabricants plus proches de chez nous.

Au niveau équipement des salles et services, les offres commerciales se diversifient au niveau des ressources humaines (consulting), du management des salles de musculation et clubs de sports, des équipements multifonctionnels, des centres de SPA, des équipements pour les centres (sauna, solarium, espace de bien-être et détente…). FIBO-2013Question bien-être, les équipements pour hôtels et centres de soins se développent également. Cependant, c’est l’extension du FIBO Med qui cette année s’est révélée être le sujet le plus intéressant de ce nouveau salon pour le visiteur passionné du paramédical que je suis. Le concept basé autour du médical et bien-être relatif à la santé et à son maintien propose dès maintenant un nombre considérable de services et produits. Désormais, on peut espérer vieillir dans de meilleures conditions ou, tout au moins, de bénéficier d’un plus grand confort au fil des années.

FIBO-2013-cyclesComme tous les ans, Le FIBO Power rassemblait la majorité des grandes marques du compléments alimentaires et des athlètes qui sponsorisent et encouragent le développement de la musculation dans le monde. Notons la présence de Activ Lab, All American EFX, les allemands All Stars, Applied Nutraceuticals, Best Body Nutrition, Betancourt, Biotech USA, Bodybuilding.com (toujours sans Jamie Eason malheureusement !), FIBO-2013Bodymaxx, BPI Sports, BSN, Champion Nutrition, Dedicated, Dorian Yates Sports Nutrition, Grenade, Hi Tec, Hypertrophy Nutrition (si je vous assure !), I Force, Gaspari, MHP, Muscle Meds, Muscle Pharm, Muscletech, Nutrex, Olimp Sport, Optimum Nutrition, Peak Performance, QNT, Reflex, SAN, Tested Nutrition, Ultimate, Universal Nutrition, USP Labs, VPX, Weider et d’autres que j’ai dû oublier (sorry for them). Toujours est-il que le FIBO Power permet à de nombreux athlètes de faire un grand nombre de démonstrations, ce qui est toujours apprécié par les visiteurs.

Les plus grands athlètes se sont déplacés en Allemagne pour ce FIBO 2013

FIBO-2013Plus grand mais pas forcément mieux qu’à Essen (pour l’instant), l’édition 2013 du FIBO reste pourtant une véritable réussite à de nombreux points de vue même si on regrette, surtout pour les musclés, l’absence de certains poids lourds du bodybuilding mais avec des surprises, notamment la présence bienvenue et sympathique de Victor Martinez. FIBO-2013Les athlètes habitués sont là pour mettre l’ambiance ou nous impressionner par la masse hors norme de leur physique. Notons la présence de notre Mister Olympia Jay Cutler  mais il ne fait pas toujours partie des plus sympathiques non plus; disons qu’il est sans cesse demandé. Flex Lewis rattrape le coup et fait preuve d’une gentillesse vraiment remarquable, et des plus agréables. C’est également un des bodybuilders qui progresse le mieux dans le circuit très fermé du bodybuilding. Disons que j’ai eu la chance de les croiser à l’hôtel où nous étions, le Radisson Blue étant localisé à 500 mètres du FIBO édition 2013.

FIBO-2013Partis assez tardivement du vendredi, nous avions décidé, Mike et moi, de prendre notre journée pour visiter la ville et prendre un peu de bon temps avant de faire le salon durant le week-end. L’hôtel, le Radisson Blue, s’avère  particulièrement agréable et confortable. FIBO-2013A 500 mètres du salon, on peut difficilement rêver mieux. Une fois installé et pris un peu de repos, nous décidions de partir en ballade à travers la ville. L’immensité de Cologne nous imposa de prendre la voiture et nous sommes donc partis en direction de la Cathédrale (les allemands l’appelle Die Dom) où j’ai pu tester mon nouvel objectif, un 28-70 série L focale 2,8 qui s’avéra finalement un peu gênant à cause de l’absence du grand angle. FIBO-2013Cela ne m’a pas empêché de prendre de belles photos de la ville, même si la prise d’un grand angle m’eut permis de réaliser toutes les photos que je voulais prendre. Difficile de prendre le porche gothique de la cathédrale en deux fois, à moins de se placer à au moins 80 mètres du bâtiment, tellement elle est immense. Résolument gothique, la cathédrale est plus grande que Notre Dame, elle en impose par ses dimensions hors normes, quasiment bodybuildée en volume !

FIBO-2013L’absence d’un grand angle m’aura également gêné au salon, notamment sur certaines présentation de stands dont l’affichage s’étale parfois sur une quinzaine de mètres, notamment au FIBO Power où les grandes marques du complément alimentaire prennent de la place en largeur. Cependant, la qualité des photos est là pour vous faire apprécier ce que fut cette première édition du FIBO à Cologne. FIBO-2013Des 400 clichés pris, j’en ai finalement sélectionné 310 environ. Nouvelle disposition des stands, beaucoup plus d’espace aura été laissé au FIBO Med qui rassemble l’ensemble des exposants médicaux et paramédicaux, avec des découvertes intéressantes mais une déception au niveau des conférences, elles sont souvent données en allemand. A connaître la renommée du salon, des conférences en anglais auraient permis de satisfaire un plus grand nombre de visiteurs.

Les exposants des grands marques du complément alimentaire sont tous présents au FIBO 2013

Les exposants des grandes marques de compléments alimentaires bien implantées comme Muscletech, Universal, VPX, USP Labs, Tested Nutrition, Gaspari, Musclepharm, Musclemeds et bien d’autres s’étaient partagés la place au milieu du salon alors que le FIBO Power leur donnait également de l’espace au niveau des Halls 1 et 2.FIBO-2013 Les arts martiaux, UFC et autres formes de sports de combat étaient tout aussi bien représentés que l’année dernière. Les sports du fitness, Les Mills, Body Pump et autres formes de sports d’endurance ou de cardio training avaient également leur place avec deux grandes surfaces de pratique alors qu’une immense place était réservée aux cycles statiques au milieu d’un de ces énormes couloirs qui font le lien entre les différents halls du salon.FIBO-2013 La différence d’espace entre les deux salons d’exposition, celui de Köln et d’Essen ne permettait pourtant pas de remplir les couloirs d’exposants comme c’était le cas à Essen. Une impression relative de vide dominait; seuls quelques pauvres snacks distribuant pâtes et boissons (avec une sauce douteuse) étaient disséminés dans ces allées. A vrai dire, ça faisait un peu triste et cela contribuait surtout à rendre le FIBO d’Essen plus dense avec une impression de foire et de fête plutôt bienvenue. A l’opposé, l’espace supplémentaire donné à Köln nous a permis d’apprécier l’exposition avec un peu moins de fatigue et de bruits, surtout au niveau du FIBO Power qui bénéficie désormais d’un secteur dédié.

Francis Benfatto présentait sa marque au FIBO 2013

FIBO-2013Soulignons à nouveau la présence de notre français légendaire Francis Benfatto avec qui j’ai pu discuter un moment. Comme l’année dernière, Francis faisait la promotion de sa marque de compléments alimentaires avec quelques références bien ciblées. Certains des compléments alimentaires proposés par la marque de notre champion s’avèrent particulièrement intéressants et je vous invite à visiter son site. fibo-2013-francis-benfattoLa forme physique de Francis est toujours aussi impressionnante en densité et en masse, le temps semble ne pas avoir de prise sur notre champion français. C’est un peu un exemple pour nous tous en termes de persévérance et d’une recherche inlassable d’une meilleure forme physique, avec une qualité musculaire toujours exemplaire.

FIBO-2013Tout ceci pour dire que dans l’ensemble, ce FIBO 2013 est une grande réussite avec notamment, le développement du FIBO Med et du FIBO Power qui gagnent tous les ans en intérêt malgré, cette année, la présence sans doute plus discrète des athlètes selon mes impressions. FIBO-2013On regrettera pourtant une ambiance qui laisse paraître un certain manque de facilité ou d’habitude dans un nouveau centre d’exposition où les exposants comme les visiteurs ne se sentent pas tout de suite à leur aise; c’est bien normal pour une année de transition. Espérons cependant que le FIBO 2014 sera l’année du développement optimal d’un marché qui ne cesse d’évoluer, une évolution exponentielle qui, pour l’instant, ne connaît pas vraiment la crise.

Sur ces quelques paroles, je vous laisse regarder les photos placées ci-dessous (cliquez pour les agrandir). N’hésitez pas à revenir de temps à autres sur l’article, je ne peux pas y insérer toutes les photos d’un coup, il y en a 250 et 57 pour le second article FIBO, le Matos qui sortira en fin de semaine. N’oubliez pas que vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en taille réelle mais aussi sur ma page pinterest dédiée au salon. A très bientôt pour d’autres articles et d’ici là, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

Eric MalletFIBO-2013

FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013-precorFIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013-precor FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013-musclemeds FIBO-2013-bsn FIBO-2013-usp-labsFIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013-entree FIBO-2013-entree FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013 FIBO-2013

En savoir plus »
Aucun commentaire