Un extrait de feuilles d’olivier augmenterait la concentration de l’hormone thyroïdienne active T3

huile-oliveSelon les fabricants, les suppléments contenant de l’extrait de feuilles d’olivier réduiraient le rythme du vieillissement et protègeraient la peau contre les rayons UV. Il y a dix ans, des chercheurs de l’Université du Roi Saoud en Arabie Saoudite ont publié une étude sur animaux. Elle suggère que l’extrait de feuilles d’olivier pourrait également aider à perdre du poids. Selon les Saoudiens, cet extrait riche en phénols augmenterait la concentration d’hormones thyroïdiennes actives dans le sang.

Les fruits et les feuilles de l’olivier, Olea europaea, contiennent des molécules antioxydantes tels que l’hydroxytyrosol [ci-dessous, formule 1], de l’oleuropéine [formule 2] et de l’oléocanthal [formule 3]. Donnés à des souris exposées aux rayons UV, ils retarderaient le vieillissement de la peau. De plus, des expériences similaires ont montré que les phénols de l’olivier inhiberaient le développement du cancer de la peau.

Les chercheurs voulaient savoir si l’extrait de feuilles d’olivier pouvait stimuler les d’hormones thyroïdiennes

Dans une étude publiée en 2002 dans Phytotherapy Research, les chercheurs ont examiné un autre effet des phénols dans Olea europaea. L’administration de l’extrait de feuilles d’olivier dans le cadre d’expériences sur les animaux avait entraîné une réduction du taux de glucose et des lipides dans le sang. Les chercheurs saoudiens se sont alors demandé si l’extrait de feuilles d’olivier, en augmentant la quantité d’hormones thyroïdiennes dans le corps, stimulait le métabolisme.

olive-hydroxytyrosol-oleuropeine

Les chercheurs ont donné à des rats mâles pesant 125-150 g un extrait de feuilles d’olivier fait maison à base d’eau par voie orale pendant 14 jours. La dose maximale était de 0,5 mg par jour. Cela correspond à 4 mg par kg de poids corporel. Pour l’homme, cela correspondrait à environ 50 mg d’extrait par jour. Ce n’est pas beaucoup. Les pharmacies vendent des gélules contenant 150 mg d’extrait de feuilles d’olivier.

olive-hormones-thyroidiennes

Chez les rats auxquels on a donné 500 microgrammes d’extrait de feuilles d’olivier, la concentration de l’hormone T3 a été multipliée par 2,5. Cela suffirait pour que les personnes souhaitant perdre du poids plus rapidement remarquent un changement. Les chercheurs pensent que les phénols contenus dans l’extrait de feuilles d’olivier activeraient plus fortement l’enzyme thyroxine 5-déiodinase. Cette enzyme convertit l’hormone thyroïdienne T4 qui est moins active, en T3 plus active.

Source de l’article: Olive Leaf Extract boosts concentration of active thyroid hormone

Source Ergo-log: Phytother Res. 2002 May;16(3):286-7.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire