La protéine CD38 entrave l’augmentation du Nad+ par le NR et le NMN

Bonjour à tous,

Cet article inaugure la transcription des vidéos proposées par le Dr Michael Lustgarten. En effet, je suis tombé sur les vidéos du Dr. Lustgarten suite à une recherche sur le NMN et je lui ai donc demandé le droit de traduction de ces vidéos. Comme vous le savez, le taux cellulaire de NAD+ est un des marqueurs les plus significatifs de la santé énergétique de la cellule et au delà, de la longévité de l’organisme. Ces vidéos sont d’autant plus intéressantes qu’elles couvrent des sujets scientifiques d’actualité particulièrement passionnants. Avec l’aimable autorisation du Dr. Lustgarten, la première transcription d’entre-elles est celle-ci: CD38 gets in the way of NR and NMN for increasing NAD+ dont le lien est présenté ci-dessous par la vidéo originale YouTube:

En savoir plus »
Aucun commentaire

Plus d’irisine (et de santé) grâce à l’huile de cardamone verte

irisine-proteineUn supplément d’huile de cardamone verte [en latin Elettaria cardamomum] augmenterait la concentration d’irisine, l’hormone de longévité libérée par vos muscles. L’effet est si fort que l’huile de cardamone verte pourrait améliorer la santé des personnes obèses souffrant de stéatose hépatique.

L’étude clinique sur l’huile de cardamone verte

Milad Daneshi-Maskooni, un chercheur en nutrition de l’université de Téhéran, a mené une expérience sur près de 90 sujets obèses souffrant de stéatose hépatique non liée à l’alcool. Pendant 3 mois, la moitié d’entre eux ont pris un placebo trois fois par jour, tandis que l’autre moitié a pris des gélules à l’huile de cardamone verte.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le chrome dinicocystéinate, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

chrome-dinicocysteinateComme nous pensions être plutôt bien informés sur les compléments alimentaires, nous avons été surpris de trouver dans un magasin spécialisé une forme de chrome dont nous n’avions jamais entendu parler auparavant. Il s’agissait du dinicocystéinate de chrome. Lorsque nous avons cherché à savoir ce qu’était exactement le dinicocystéinate de chrome, il s’est avéré que ce produit était déjà sur le marché depuis dix ans. Note EM: Il s’agit d’une forme de chrome trivalent, un oligoélément agissant sur notre métabolisme et l’insuline, contrairement au chrome hexavalent qui est toxique pour l’homme.

Le Zychrome, une forme rare et brevetée de chrome dinicocystéinate

Le dinicocystéinate de chrome est un complexe composé d’un atome de chrome trivalent auquel sont attachés 2 groupes nicotinate et un groupe cystéinate. En 2011, le fabricant américain d’ingrédients InterHealth Nutraceuticals, récemment acquis par Lonza, a commercialisé le dinicocystéinate de chrome sous le nom de Zychrome.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les MCT augmenteraient l’endurance des cyclistes

tcm-triglycerides-chaine-moyenneLes athlètes d’endurance pourraient prolonger leur entrainement en prenant 6 grammes de TCM chaque jour pendant deux semaines. C’est ce que concluent les chercheurs du groupe sino-japonais Nisshin OilliO à partir d’un test qu’ils ont réalisé avec huit étudiants. Les TCM permettraient d’économiser les glucides et d’augmenter l’oxydation des graisses.

Les MCT, ou TCM en français, sont a priori des triglycérides comme les autres

Les MCT (Medium Chain Triglycerides ou Triglycérides à Chaine Moyenne) sont des graisses ordinaires : des molécules de glycérol qui présentent trois chaînes d’acides gras liées. La particularité des TCM réside dans la longueur de leurs chaînes d’acides gras. Elles sont de longueur moyenne, donc pas aussi longues que la plupart des acides gras de notre alimentation. Les acides gras de longueur moyenne sont présents dans l’huile de noix de coco. Les entreprises asiatiques possédant des plantations de noix de coco, comme le groupe Nisshin OilliO, proposent constamment de nouveaux produits à base de MCT qui, selon elles, ont des effets ergogéniques ou bénéfiques pour la santé.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le xanthohumol du houblon et de la bière augmenterait la longévité

houblon-xanthohumol

Le houblon – Image Markus Spiske

Le xanthohumol, un flavonoïde et phytochimique présent dans le houblon et la bière, pourrait avoir un effet de prolongation de la vie. Du moins, c’est ce que suggère une étude sur l’animal publiée par des chercheurs de l’Université Rajabhat d’Ubon Ratchathani en Thaïlande dans Comparative Biochemistry and Physiology, Part C.

L’étude sur le xanthohumol du houblon

Les chercheurs ont réalisé des expériences avec la mouche à fruits Drosophilia melanogaster. Ils ont exposé les mouches à différentes concentrations de xanthohumol et ont ensuite mesuré leur durée de vie.

Le xanthohumol est un flavonoïde très présent dans le houblon et la bière qui en contient d’ailleurs beaucoup moins. Il présenterait un faible effet œstrogénique et anti-œstrogénique. Le xanthohumol peut être métabolisé en isoxanthohumol et en 8-prénylnaringénine. Dans l’organisme, l’enzyme CYP1A2 est responsable de cette dernière conversion.

En savoir plus »
3 Commentaires

Vivre plus longtemps ? Mangez plus de fruits et légumes sans toxines agro-industrielles

fruits-legumes-sante

Image Trang Doan

Si vous voulez vivre plus longtemps, augmenter votre consommation de fruits et légumes est l’une des choses les plus intelligentes que vous puissiez faire. Mais il faut alors s’assurer qu’ils ne contiennent pas de toxines agro-industrielles telles que des métaux lourds ou des pesticides…

L’étude sur les fruits et légumes

Yuxuan Gu, une scientifique de la santé de la faculté de médecine de l’université de Zhejiang, a utilisé les données de 19 542 adultes ayant participé à une enquête sur la santé et la nutrition en Chine. Yuxuan Gu a pu suivre les participants à l’étude pendant une moyenne de 14 ans. Au cours de cette période, 1 409 participants à l’étude sont décédés.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Voici comment un flavonoïde du persil pourrait stimuler la testostérone

flavonoides-persilLes légumes de tous les jours, tels que le céleri, les oignons et le persil, contiennent des substances renforçant la testostérone qui, à mesure que nous vieillissons, empêchent la diminution de synthèse de la testostérone. Du moins, c’est ce qu’ont découvert des chercheurs de la Texas Tech University. Dans le Journal of Nutritional Biochemistry, ils décrivent les expériences qu’ils ont menées avec l’apigénine, un flavonoïde stimulant de la testostérone assez prometteur, que l’on trouve en grande quantité dans le persil.

Vieillissement et testostérone

Les chercheurs de Texas Tech travaillent sur les moyens de réduire les dommages causés par le processus de vieillissement, ce qui inclut la recherche de techniques permettant de réduire la baisse du taux de testostérone chez les hommes âgés.

En savoir plus »
Aucun commentaire