EMIQ, un composant anabolisant basé sur la quercétine

quercetine-modifiee-enzymes-EMIQDes suppléments contenant un analogue de la quercétine nommé “EMIQ” sont disponibles dans les boutiques en ligne depuis quelques années. Selon une étude sur les animaux publiée par des chercheurs de la confiserie japonaise Morinaga, ce supplément pourrait accélérer la croissance musculaire stimulée par la musculation ou un programme d’exercices de rééducation. [morinaga.co.jp] L’étude a été publiée dans l’International Society of Sports Nutrition.

EMIQ, un analogue de la quercétine

EMIQ est une abréviation mise pour Iso-Quercétine à Modification Enzymatique. Les fabricants fabriquent l’EMIQ en coupant la molécule de rhamnose de la rutine en utilisant des enzymes et en la remplaçant par 1 à 8 molécules de glucose (voir ci-desous).

quercetine-rutine-emiq

 

La quercétine de l’EMIQ est absorbée 17 fois mieux que la quercétine libre. [Biol Pharm Bull. 2009 Dec;32(12):2034-40.]

L’étude scientifique sur cette molécule enzymatiquement modifiée

Les chercheurs ont désactivé chirurgicalement deux muscles du mollet (soléaire et gastrocnémien) chez des souris mâles. Cela signifiait que le muscle plantaire devait assumer la tâche des deux muscles désactivés [Overload]. Certaines souris ont reçu de l’EMIQ dans leur nourriture. L’équivalent humain de la dose utilisée – basé sur une personne pesant 70 à 90 kg – serait d’environ 21 à 36 mg d’EMIQ par jour.

Les souris des groupes témoins ont subi une opération fictive dans laquelle aucun muscle n’a été désactivé [Sham], Note EM: “In control groups, a sham operation was performed by making the skin incision only“. L’expérience a duré 3 semaines.

Résultats de l’expérience

Après l’opération, le muscle plantaire avait gagné du poids…

isoquercetine-emiq

isoquercetine

Cependant, la circonférence musculaire avait augmenté davantage chez les souris ayant reçu de l’EMIQ, comme le montre le tableau ci-dessus.

Les Japonais ont donné aux souris des aliments composés de 20% de protéines, dont la plupart étaient à base de soja. Les chercheurs ont répété leurs expériences, mais ont ensuite donné aux souris des aliments contenant 20% de protéines de lactosérum. Lorsque ce type de protéine a été utilisé, la dose à laquelle EMIQ est devenu efficace était dix fois supérieure.

emiq-proteine

Cela s’explique probablement parce que les acides aminés contenus dans le lactosérum permettent au corps d’éliminer plus rapidement la quercétine. EMIQ fonctionne probablement mieux sur un estomac vide, pris dans un laps de temps où vous ne consommez pas de protéines.

Conclusion de l’expérience

“La supplémentation en EMIQ a intensifié l’hypertrophie des fibres du muscle plantaire chez des souris soumises à une surcharge compensatoire”, ont écrit les Japonais.

“Étant donné que l’hypertrophie des fibres musculaires est bénéfique non seulement aux athlètes mais aussi aux personnes âgées atteintes d’un syndrome locomoteur, EMIQ pourrait être considéré comme un complément efficace pour diverses sous-populations nécessitant une hypertrophie et un maintien des fibres musculaires.”

Source de l’article: EMIQ, an anabolic compound based on quercetin

Source Ergo-log: J Int Soc Sports Nutr. 2017 Sep 2;14:32.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Entraînement de force sans programme d’entraînement, pas de croissance musculaire

musculation-programme-d-entrainementLes salles de fitness et de musculation à petit budget se multiplient. C’est bien, mais l’inconvénient de ces centres de remise en forme, c’est que les adhérents sont laissés à leur sort et qu’ils doivent souvent se débrouiller seuls. Des scientifiques anglais de l’exercice, affiliés à l’Université de Coventry ont élaboré une étude expérimentale. Ils ont montré ce qui arrivait lorsque l’on donnait accès à une salle de fitness à des sportifs mais sans fournir de programme d’entraînement approprié.

L’étude sur l’absence de programme d’entraînement

Les chercheurs ont recruté 310 sujets [âge moyen: 43 ans] et les ont ensuite répartis en 4 groupes. Pendant les 48 semaines de l’expérience, 1 groupe n’a rien fait du tout. Un troisième groupe de sujets a eu accès à un centre de remise en forme.

Le quatrième groupe a aussi eu accès à une salle de musculation et fitness et a reçu un programme d’entraînement. Ce dernier consistait en un certain nombre d’exercices poly-articulaires de base pour les groupes musculaires les plus importants, tels que le développé couché, les dips, la presse épaules, le tirage poulie haute, le rowing assis et la presse à cuisses. Le programme a été périodisé.

 

programme-entrainement

 

Résultats de l’étude pratiquée en salle de musculation

Les sujets qui se sont entraînés en fonction d’un programme d’entraînement ont accumulé du muscle sans graisse, contrairement aux sujets entrainés sans programme. Il était tout aussi frappant de constater que les sujets qui n’avaient pas accès aux installations du centre de remise en forme, mais qui disposaient d’informations sur la nutrition et l’exercice physique, gagnaient de la masse maigre.

entrainement-musculation

 

Seuls les sujets qui s’étaient entraînés selon un programme d’entraînement avait perdu de la masse grasse de manière substantielle.

gain-muscle-graisse

 

Concernant l’augmentation de la force, elle avait augmentée dans les deux groupes qui avaient accès à la salle de musculation.

 

force-musculation

 

Conclusion

La conclusion des chercheurs est évidente: “L’entraînement de résistance pourrait être plus efficace lorsqu’il est structuré et/ou supervisé par un professionnel de l’exercice“, écrivent-ils.

Source de l’article: Strength training without schedule? Then, no muscle growth

Source Ergo-log: BMC Public Health. 2018 Mar 27;18(1):420.

Note: Je reviendrai vers vous d’ici un ou deux article(s) pour traiter de l’épigénétique, un sujet qui m’intéresse tout particulièrement. Il s’agira d’une transcription d’une conférence de Rhonda Patrick sur ce sujet mais d’ici là… N’oubliez pas de développer votre culture physique !

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le zinc augmente effectivement votre taux de testostérone

zinc-capsulesLes suppléments de zinc augmentent la libération de testostérone. Les fabricants de suppléments le disent depuis longtemps alors que des chercheurs de l’Université Firat en Turquie l’ont confirmé il y a de cela quelques années après avoir fait des études animales et humaines. Nous avons lu les articles et avons été convaincus, cet oligoélément fonctionne. Mais serait-il sain de stimuler votre niveau de testostérone en prenant du zinc sur le long terme ? Nous en doutons réellement.

Une première études positive sur le zinc publiée en 2006 dans Neuroendocrinology Letters

Les chercheurs ont publié leurs premiers résultats dans Neuroendocrinology Letters en 2006. Ceux-ci provenaient d’une étude animale dans laquelle ils avaient administré à des rats mâles des injections quotidiennes de 3 mg de zinc par kg de poids corporel dans l’intestin grêle. Les injections ont duré quatre semaines. À la fin de la période, les chercheurs ont fait nager les animaux pendant 30 minutes.

Un groupe témoin de rats a également nagé mais il n’a pas reçu de zinc supplémentaire. Un autre groupe témoin n’a rien fait du tout. Les chercheurs ont ensuite mesuré le niveau de testostérone des rats immédiatement après avoir terminé le test de natation.

zinc-influence-testosterone

 

L’activité physique a entraîné une diminution du taux de testostérone – mais pas chez les animaux qui avaient reçu un supplément de zinc. Le niveau d’acide lactique > lactates de ce groupe de rats a également augmenté dans une moindre mesure que celui des rats qui ont nagé mais n’ont pas reçu de zinc. Les chercheurs supposent que l’organisme utilise de grandes quantités de zinc pendant l’exercice physique et que, par conséquent, d’autres processus organiques qui génèrent de l’énergie ou produisent des hormones sont entravés. Le zinc est également nécessaire dans ces processus.

Une première expérience avec du zinc réalisée sur des humains sédentaires

“Des doses physiologiques de supplémentation en zinc peuvent produire des résultats utiles sur la performance”, concluent les chercheurs. Les rats n’étant pas des humains, les chercheurs ont poursuivi leur expérience sur des sujets humains. Ils l’ont réalisé avec dix étudiants de 20 ans en moyenne, ayant un mode de vie sédentaire. Les résultats de cette étude sont apparus un an après les résultats de l’étude animale, publiés dans le même journal. [Neuro Endocrinol Lett. 2007 Oct;28(5):681-5.]

Les étudiants ont reçu une dose quotidienne de 3 mg de sulfate de zinc par kg de poids corporel sur une période de 4 semaines. C’est une forte quantité. Si vous pesez 80 kg, vous prendriez 240 mg de sulfate de zinc par jour. C’est environ 50 mg de zinc élémentaire ou 3,3 fois le RDA.

Après quatre semaines de supplémentation, les étudiants sont allé jusqu’au point d’épuisement sur un cycle en pédalant plus fort à mesure que le test progressait. Les chercheurs ont également demandé aux étudiants de faire le test lorsqu’ils n’avaient pas reçu de zinc. Le tableau ci-dessous montre l’effet du supplément sur le niveau de testostérone.

testosterone-zinc

 

L’effet sur la testostérone libre est particulièrement frappant. Au repos, le niveau était de 50% supérieur à la normale et il a augmenté après le test d’épuisement. Dans le groupe témoin, le taux de testostérone libre avait diminué d’environ 20% après le test de cyclisme.

Le supplément a eu un effet similaire, mais moins marqué, sur la concentration de thyroxine. Les niveaux de cette hormone ont augmenté d’environ 10% chez les étudiants qui avaient pris l’oligoélément. Le supplément n’a pas empêché les concentrations de T3 et T4 de diminuer à la suite d’un effort physique. Nous savons que les athlètes réagissent différemment aux suppléments et aux régimes alimentaires que les sédentaires. Et les chercheurs ont également effectué des tests avec des athlètes. Plus d’informations à ce sujet dans le prochain article 🙂

Source de l’article: It really works – zinc is a testosterone booster

Source Ergo-log: Neuro Endocrinol Lett. 2006 Feb-Apr; 27(1-2):267-70.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

Note: Abonnez-vous à la newsletter pour vous tenir au courant de la sortie des nouveaux articles.

——————

Références bibliographiques

You X, Wei L, Fan S, Yang W, Liu X, Wang G, Man Y, Pan Z, Feng W., Expression pattern of Zinc finger protein 185 in mouse testis and its role in regulation of testosterone secretion, Mol Med Rep. 2017 Aug; 16(2):2101-2106. Epub 2017 Jun 16.
Kothari RP, Chaudhari AR., Zinc Levels in Seminal Fluid in Infertile Males and its Relation with Serum Free Testosterone, J Clin Diagn Res. 2016 May; 10(5):CC05-8. Epub 2016 May 1.
Chu Q, Chi ZH, Zhang X, Liang D, Wang X, Zhao Y, Zhang L, Zhang P., A potential role for zinc transporter 7 in testosterone synthesis in mouse Leydig tumor cells., Int J Mol Med. 2016 Jun; 37(6):1619-26. Epub 2016 Apr 25.
En savoir plus »
Aucun commentaire

Plus de vitamine K2, plus de testostérone

vitamine-k2-complement-alimentaireLa liste des suppléments qui stimulent la production de testostérone vient juste de devenir un peu plus longue. En effet, des nutritionnistes de l’Université de Tohoku au Japon affirment que des rats mâles synthétisent plus de testostérone si on leur donne de la nourriture qui contient de grandes quantités de vitamine K2.

La vitamine K

Il existe deux formes de vitamine K: la vitamine K1 [phylloquinone], celle des plantes et que l’on retrouve dans les légumes verts tels que les pois, le brocoli et les épinards, et la vitamine K2 [ménaquinone], présente chez les animaux. La différence entre les deux formes se trouve dans la «terminaison» des motifs prényles: la vitamine K2 en a une, la K1 n’en a pas. Les terminaisons varient aussi. La viande et les œufs présentent une vitamine avec terminaison de quatre unités prényles [MK-4], le fromage et le quark contiennent différentes versions de la vitamine K2 avec 7, 8 et 9 unités prényles [MK-7, MK-8 et MK- 9]. Les produits fermentés comme le natto contiennent une vitamine K2 avec sept unités prényles.

vitamines-k

 

L’étude scientifique réalisée avec la vitamine K2 sur des souris

Les chercheurs ont donné à un groupe d’animaux de laboratoire des aliments contenant de faibles quantités de vitamine MK-4 (0,75 mg par kg). L’autre groupe a reçu des aliments contenant de grandes quantités de la même vitamine (75 mg par kg). L’expérience a duré cinq semaines. Dans le groupe qui a reçu une quantité élevée de vitamine K2 MK-4, les niveaux de testostérone des animaux et leur concentration en testostérone testiculaire ont augmenté à mesure que l’expérience progressait. La vitamine K2 n’a eu aucun effet sur le niveau de LH, l’hormone pituitaire qui stimule la production de testostérone dans les testicules.

 

vitamine-k

vitamine-k2

 

Résultats de l’expérience

Les aliments à haute teneur en vitamine K ont provoqué une augmentation de l’activité des enzymes protéine kinase A (p-PKA) et CREB dans les testicules. Ceci a probablement provoqué une activation de l’enzyme CYP11A. Cette enzyme est responsable de la synthèse de la testostérone. Lorsque les chercheurs ont répété leur expérience avec la vitamine K1, ils ont observé très peu d’effet stimulant sur la testostérone.

Conclusion sur la vitamine K2

Un régime alimentaire contenant des niveaux élevés de vitamine MK-4 “pourrait contribuer à la réduction du risque de maladies liées à l’âge en favorisant une augmentation de la production de testostérone dans les testicules”, écrivent les chercheurs.

Peut-être que nous en entendrons plus à ce sujet prochainement. Les Japonais révèlent qu’ils ont également fait des expériences avec le géranylgéraniol. Il s’agit d’une structure de chaîne latérale de la vitamine MK-4. Ce composant et ses analogues stimulent la production de testostérone dans les études cellulaires.

Source de l’article: More vitamin K2, more testosterone

Source Ergo-log: Lipids Health Dis. 2011 Sep 13;10:158.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

—————————

Note: Naturellement, un apport massif de vitamine K2 n’aurait aucun sens chez l’être humain, sauf sans doute, à constituer un danger potentiel pour votre santé. Cependant, cette étude montre très bien l’influence de cette vitamine sur l’enzyme CYP11A qui nous permet notamment, de passer du cholestérol à la pregnénolone, première étape vers la testostérone. Désormais, assurez-vous que votre multivitamines contiennent une quantité suffisante de vitamine K2, ces derniers étant plutôt rares sur le marché.

Eric Mallet

 

En savoir plus »
Aucun commentaire