Longévité et régime alimentaire, une étude chinoise qui vaut son pesant de noisettes

regime-alimentaire-sainUn régime alimentaire contenant des quantités relativement importantes de haricots, de noix, de poissons et d’algues marines est susceptible de prolonger votre espérance de vie.

Consommer beaucoup de boissons gazeuses semble avoir l’effet contraire. Les chercheurs du Peking Union Medical College ont tiré cette conclusion de l’étude moléculaire et épidémiologique qu’ils ont publiée dans Nutrition Journal. L’étude visait à établir des relations entre la tolérance au glucose – diabète ou non – et la longueur des télomères; les marqueurs de l’inflammation et du stress oxydatif.

L’étude scientifique chinoise sur le régime alimentaire

Les chercheurs ont examiné 556 Chinois vivant dans une banlieue de Beijing dans le cadre d’une étude sur le diabète. Un certain nombre de participants étaient diabétiques, un certain nombre en étaient aux stades préliminaires de la maladie et environ 200 participants étaient en bonne santé.

Les chercheurs ont utilisé des questionnaires pour connaître les habitudes alimentaires des participants et ont également mesuré la longueur de leurs télomères dans l’ADN de leurs cellules sanguines. Les télomères sont un peu comme une horloge biologique. Chaque fois que les cellules se divisent, elles raccourcissent. Plus ils sont longs, plus il vous reste de temps à vivre. Et un mode de vie sain retarde la réduction de la longueur des télomères.

Les résultats de l’étude selon la tolérance au glucose des individus

La quantité de glucides, de graisses et de protéines que les participants ont mangée n’a eu aucun effet sur la longueur du télomère. Dans les figures ci-dessous, les chercheurs ont divisé les participants en trois groupes de taille égale en fonction de la longueur de leurs télomères.

longevite-regime-alimentaire

Les chercheurs ont d’ailleurs découvert qu’un apport calorique élevé n’est pas sain. Au plus les participants consomment de calories, au plus de TNF-alpha circule dans leur corps. Le TNF-alpha est un facteur inflammatoire et des études ont montré qu’il joue un rôle dans presque tous les processus qui conduisent à une détérioration de la santé.

Céréales, produits laitiers, légumes, fruits, pommes de terre et viandes n’avaient aucune influence sur la longueur des télomères. On pouvait s’attendre à ce que les légumes aient au moins une influence positive sur cette longueur mais c’est peut-être parce que les sujets de l’étude en mangeaient peu. D’autre part, la consommation de boissons gazeuses a eu un effet négatif prononcé sur la longueur des télomères. Les chercheurs n’ont fait aucune distinction entre les boissons gazeuses sucrées avec des sucres et celles sucrées avec des édulcorants artificiels comme l’aspartame.

regime-alimentaire-longevite

longevite-regime

L’étude a montré qu’un régime alimentaire contenant de grandes quantités de haricots, de noix, de poissons et d’algues marines avait un effet positif sur la longueur des télomères. En conclusion, le diabète présentait un effet fortement négatif sur leur longueur. Moins le corps était sensible à l’insuline, plus les télomères étaient courts.

Source de l’article: Want to live longer? Eat lots of beans, nuts and fish, and avoid soft drinks

Source Ergo-log: Nutr J. 2016 Apr 12;15(1):39.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Cacao, chocolat, caféine, vigilance et théobromine

cacao

Un morceau de chocolat noir de 40 grammes active votre cerveau, vous rend plus éveillé, plus alerte et moins somnolent, selon un article de psychologues de la Northern Arizona University in NeuroRegulation. Encore une raison supplémentaire d’ajouter une cuillère à café de cacao à votre shake avant l’entraînement, comme le font certains athlètes. Finalement, ce n’est pas une si mauvaise idée du tout.

Le cacao est un stimulant bien connu

Le cacao contient un cocktail de substances bioactives intéressantes, comme la théobromine et la caféine. Il renferme également des phénols capables d’augmenter la concentration d’hormones et de neurotransmetteurs comme l’adrénaline et la noradrénaline.

theobromine

La théobromine

Ce n’était donc pas une surprise quand des chercheurs britanniques ont annoncé il y a dix ans que le cacao avait un effet stimulant sur les personnes souffrant de fatigue chronique. Mais jusqu’à récemment, aucune étude n’avait encore été faite pour mesurer l’activité électrique du cerveau après ingestion de cacao. C’est exactement ce que les chercheurs de la Northern Arizona University ont fait en 2015.

L’étude sur le cacao et ses effets

Les chercheurs ont fait des expériences avec 122 étudiants, âgés de 18 à 25 ans. Ils ont divisé leurs sujets en six groupes et ont donné aux sujets de trois d’entre eux un morceau de chocolat de 40 g. Le chocolat qu’ils ont utilisé a été fabriqué par The Hershey Company, le commanditaire de l’étude.

Un groupe a reçu du chocolat à teneur plus élevée en cacao, qui était composé à 60 % de cacao. Les sujets ont ingéré 24 grammes de cacao (environ 5 cuillères à soupe de cacao en poudre). Un autre groupe a reçu 40 g de chocolat à faible teneur en cacao. Il s’agissait de chocolat blanc qui ne contenait pas de cacao, mais plus de sucre et de graisse.

Le troisième groupe a reçu du chocolat au cacao supérieur auquel le fabricant avait ajouté l’acide aminé L-Théanine. La composition exacte des trois différents types de chocolat est indiquée dans le tableau ci-dessous.

cacao-stimulant

Deux groupes témoins buvaient de l’eau contenant du sucre. Le groupe à teneur élevée en sucre a ingéré la même quantité de sucre que le groupe chocolat à faible teneur en cacao. Le groupe à faible teneur en sucre a pris la même quantité de sucre que le groupe à teneur élevée en cacao. Un troisième groupe témoin a reçu de l’eau sans additifs.

Résultats

Les chercheurs ont fixé des électrodes sur la tête de leurs sujets pour mesurer l’activité électrique du cerveau. Ils ont pris des mesures juste avant que les sujets prennent du chocolat ou de l’eau et 90 minutes plus tard. Les tableaux ci-dessous montrent les différences entre les deux groupes de mesures. Chez les sujets qui avaient reçu du chocolat riche en cacao, les vagues thêta avaient diminué. Au plus le cerveau produit d’ondes thêta, au plus vous êtes endormi.

cacao-stimulant-cerveau

cacao-stimulation-systeme-nerveux

Dans le groupe du chocolat à haute teneur en cacao – et dans le groupe à haute teneur en sucre – les chercheurs ont observé une augmentation significative des ondes bêta. Au plus votre cerveau produit d’ondes bêta, au plus vous êtes alerte et conscient de votre environnement.

Conclusion

“Le chocolat est en effet un stimulant qui active le cerveau d’une manière vraiment spéciale”, a annoncé le chercheur Larry Stevens dans un communiqué de presse. “Il améliore les caractéristiques cérébrales de l’attention.”

Source de l’article: Cacao makes you alert

Source Ergo-log: NeuroRegulation, 2(1), 3–28. doi.org/10.15540/nr.2.1.3.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Comment rendre votre développé couché plus efficace ?

bench-press-bancComme vous le savez, le bench press est un exercice de musculation efficace pour développer les muscles du haut du corps et les pectoraux en particulier. Cet exercice deviendrait encore plus efficace si vous leviez les jambes pendant vos séries, de sorte que vos pieds n’entrent pas en contact avec le sol. Des scientifiques espagnols spécialisés dans les exercices, affiliés à l’Université d’Almeria, en font état dans PLoS One.

L’étude sur le bench press en fonction de la position des jambes

Les chercheurs ont demandé à 20 jeunes hommes présentant 4 ans d’expérience de la musculation de faire du bench press à plusieurs reprises. Un jour, les hommes posèrent les pieds à plat sur le sol, un autre jour, ils levèrent les jambes. Les chercheurs avaient fixé des électrodes sur la peau des sujets avec lesquelles ils pouvaient mesurer l’activité des muscles sous les électrodes (mesures par électromyographie). De cette façon, les chercheurs ont pu voir à quel point ces muscles devaient travailler. L’expérience a duré 5 semaines, l’exercice était réalisé 2 fois par semaines avec un minimum de 2 jours entre les tests.

Les résultats

Le fait de lever les jambes pendant l’exercice du bench press a augmenté l’activité de tous les muscles impliqués. Les pectoraux, les deltoïdes, les triceps et même les muscles des avant-bras travaillaient beaucoup plus fort si les sujets avaient levé leurs jambes pendant l’exercice.

bench-press-position-pieds

bench-press-position-dos

Conclusion sur la position des jambes au développé couché

“Effectuer l’exercice du développé couché avec les hanches fléchies pourrait être recommandé, notamment pour l’entraînement de certains sports où les membres supérieurs et les muscles fléchisseurs de la hanche sont nécessaires” écrivent les chercheurs.

“Cependant, d’autres études seront nécessaires pour analyser l’influence de l’activation des muscles fléchisseurs de la hanche sur le stress de la colonne lombaire lors de l’exercice du bench press.”

Source de l’article: How to make the bench press more effective

Source Ergo-log: PLoS One. 2019 Jun 14;14(6):e0218209.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
2 Commentaires

Prendre 2 minutes de temps de repos entre les séries serait plus efficace qu’en prendre une

Si les athlètes de force veulent devenir plus forts, ils feraient mieux de prendre 2 minutes de temps de repos entre les séries ou peut-être même plus longtemps. S’ils veulent augmenter leur masse musculaire, la théorie conseillerait de prendre de courtes périodes de repos d’une minute. Selon Brad Schoenfeld, spécialiste américain du sport, il faudrait peut-être ajuster ces conseils. Il a publié les résultats d’une étude dans laquelle des athlètes de force expérimentés accumulent non seulement plus de force mais aussi plus de masse musculaire lorsqu’ils prennent 2 minutes entre les séries.

L’étude clinique sur les temps de repos

Schoenfeld a divisé en deux groupes 21 sujets de sexe masculin qui faisaient de la musculation depuis au moins 6 mois. Les deux groupes se sont entraînés pendant 8 semaines avec le même programme d’entraînement. Il y avait une différence : les temps de repos. Un groupe s’est reposé pendant 1 minute entre les séries [SHORT], l’autre pendant 2 minutes [LONG].

Les résultats sur l’influence des temps de repos

Les scanners ont montré que les sujets prenaient plus de masse musculaire dans les bras et les jambes lorsqu’ils prenaient deux minutes entre les séries.

temps-de-repos-series

temps-de-repos-2-minutes

temps-repos-series-musculation

Le poids avec lequel les élèves pouvaient gérer au maximum 1 répétition [1RM] au développé couché et au squat a augmenté davantage dans le groupe qui s’était reposé pendant 2 minutes que dans l’autre groupe.

temps-de-repos-1-2-minutes

recuperation-series-musculation

Conclusion sur le temps de repos

“Bien que nos résultats suggèrent que des périodes de repos plus longues soient utilisées pour améliorer les adaptations musculaires, nous ne pouvons pas en déduire que ces résultats seront nécessairement vrais lorsque d’autres variables d’entraînement seront manipulées “, écrit Schoenfeld.

“Il convient également de noter qu’il existe une variabilité considérable au sein des groupes et même entre les groupes musculaires chez les mêmes participants. Cela peut impliquer que, lors de la manipulation des variables d’entraînement, la susceptibilité aux adaptations peut être spécifique à l’individu et/ou au groupe musculaire.”

“De plus, l’intégration de phases de repos court associées avec des périodes de repos plus longues pourrait provoquer des réactions se traduisant par des gains musculaires plus importants avec le temps. Cette possibilité mérite une étude plus approfondie.”

“Enfin, les contraintes de temps doivent également être considérées concernant la durée du temps de repos. Les séances du groupe LONG ont duré plus de 2 fois plus longtemps que celles du groupe SHORT. Le rapport coût-bénéfice doit donc être pris en compte si le temps d’entraînement est un facteur important.”

Source de l’article: Taking 2 minutes rest between strength training sets works better than 1 minute rest

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2016 Jul;30(7):1805-12.

Note EM: Dans quelques articles, je reviendrai sur cette question essentielle des temps de repos avec une autre traduction d’un article d’ergo-log.

Eric Mallet

En savoir plus »
1 Commentaire

Les bons comiques ne feraient pas de vieux os…

Voilà… Maintenant nous savons pourquoi les nutritionnistes ont peu de chances de finir centenaire…

——————————–

Faites-vous rire les autres facilement ? Que cela vous plaise ou non, vous vous trouvez au centre de l’attention lors de fêtes ou de réunions ? Si c’est le cas, estimez-vous chanceux d’avoir trouvé ce site Web, avec ses montagnes d’informations sur le vieillissement et l’anti-âge. Selon une étude australienne, publiée dans l’International Journal of Cardiology, ceux qui ont le don de faire rire les autres meurent plus tôt que les mortels sans humour.

L’étude statistique sur les comiques

Les chercheurs ont recueilli les données de 53 comédiens masculins, nés entre 1900 et 1954. Ils ont utilisé le site ranker.com, où les visiteurs peuvent noter le comédiens avec un score entre 0 et 10. Ensuite, ils ont regardé lesquelles des comiques étaient déjà morts et leur âge au moment du décès.

Résultats de l’étude statistique

La courbe du graphique ci-dessous montre que la vie des meilleurs humoristes [avec un score de 6 à 10 à l’indice de comédie] était environ sept ans plus courte que celle de leurs collègues moins drôles.

comiques-longevite

Les explications possibles sur la longévité des humoristes

Les chercheurs pensent que beaucoup d’humoristes talentueux présentent une personnalité qui les rendraient susceptibles d’être malades ou d’adopter des comportements à risque.

“La dépression et la manie, par exemple, ne sont pas rares chez les comédiens, bien qu’elles soient souvent masquées et difficiles à discerner”, écrivent-ils. “De nombreux comédiens ont publiquement admis être déprimés ou maniaques ou les deux : John Cleese, Peter Cook, Stephen Fry, Tony Hancock, Spike Milligan et Kenneth Williams en sont des exemples. Certains d’entre eux comme Tony Hancock, s’est suicidé.”

Les chercheurs se réfèrent à une étude publiée en 2014 dans The British Journal of Psychiatry. Dans cette étude, les psychologues de l’Université d’Oxford ont soumis environ 500 comiques à des tests psychologiques qui mesurent les traits de personnalité les plus forts chez les psychotiques. Et ils ont fait la même chose avec quelques centaines d’acteurs.

comediens-longevite

Les chercheurs ont découvert que les comiques avaient des scores remarquablement élevés pour l’anhédonie (ne pas pouvoir profiter des choses) et la non-conformité impulsive (se comporter de façon impulsive d’une manière socialement inacceptable). Certes, les scores moyens se situent tous dans la moyenne, mais ils montrent que les humoristes ont tendance à avoir “une structure de personnalité inhabituelle qui peut aider à expliquer la facilité de la performance comique” et qui augmente aussi le risque de mourir.

Source de l’article: Good comics die sooner

Source Ergo-log: Int J Cardiol. 2015 Feb 1;180:258-61.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Pas de récupération complète mais vous vous entraînez quand même ?

pull-overDeux jours après une séance d’entraînement meurtrière, vos muscles ont toujours l’impression d’être en feu. Vous ne vous êtes pas remis mais vous vous entraînez à nouveau. Ce n’est pas une bonne idée selon les scientifiques sportifs finlandais. Ils ont publié leurs conclusions dans le Scandinavian Journal of Medicine and Science in Sports. Ne pas laisser votre corps récupérer complètement perturbe sa réponse hormonale à l’entraînement.

L’étude clinique sur l’importance d’une récupération complète

Les Finlandais ont recruté 8 hommes actifs [âge moyen de 31 ans] pour leur faire réaliser un entraînement auquel ils n’étaient pas habitués. Ils ont fait 4 séries à l’échec avec 40% de leur 1RM sur un Leg extension. Immédiatement après la séance d’entraînement, les chercheurs ont mesuré les niveaux d’adrénaline, de noradrénaline, de testostérone, de cortisol et d’hormone de croissance [E1]. La concentration de toutes ces hormones devrait augmenter après une séance d’entraînement.

Deux jours plus tard, alors que les hommes étaient encore courbaturés et ne s’étaient pas remis de la séance précédente, les Finlandais ont répété l’entraînement [E2].

recuperation-entrainement-musculation

hormones-musculation

hormone-de-croissance-musculation

Concernant la libération de testostérone, la différence était peu marquée si les athlètes ne s’étaient pas complètement rétablis. Mais pour la production des autres hormones mesurées, cela représentait une différence significative. C’est la production d’hormone de croissance qui a le plus diminué. La production après E2 était inférieure de 45% à celle après E1.

Très clairement, ce genre de répétition d’entraînement sans récupération complète n’est pas bonne pour l’hypertrophie.

Source de l’article: Not fully recovered – but training again?

Source Ergo-log: Scand J Med Sci Sports. 2011 Dec;21(6):e184-94.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

En savoir plus »
5 Commentaires