L’Astragale pourrait booster la synthèse de l’EPO

Aucun commentaire

Les compléments contenant des extraits de racines d’Astragale (Astragalus membranaceus) seraient, selon lindustrie des suppléments, intéressants pour ceux qui veulent augmenter leur résistance aux infections. Les chercheurs de lUniversité des Sciences et de Technologies de Hong Kong estiment que ce végétal pourrait également être utile aux athlètes des sports dendurance. Dans les études test in vitro, l’Astragalus membranaceus renforce la synthèse de lEPO.

Les flavonoïdes de l’Astragale pourraient augmenter la synthèse de l’EPO

Selon la médecine classique chinoise Astragalus membranaceus, ou Huangqi comme l’Astragale est appelée en chinois, boosterait le Qi notre «force vitale vitale». Danggui Buxue Tang, un complément de la phytothérapie censé «nourrir le sang» contiendrait un extrait de racines dAstragalus membranaceus avec de lAngelica sinensis dans un rapport 5:1. Il y a de cela quelques années, des chercheurs ont montré que le Danggui Buxue Tang boostait la production de lEPO dans les cellules. Dans cette étude, publiée en 2011, ils nont examiné que l’Astragale.

Les racines d’Astragale contiennent des flavonoïdes comme la formononétine [Schéma cidessous n°1], de l’ononine [2], de la calycosine [3] et de la calycosine-7ObetaDglucoside [4]. L’Ononine est une version chaptalisée de la formononétine. Les ononines et formononétines sont également retrouvés dans le soja, mais la calycosine et la calycosine-7ObetaDglucoside sont des composants typiquement retrouvés dans l’Astragale. NdT: {Il s’agit de dérivés phénoliques, eux-mêmes dépendant de la grande famille des glucosides parmi lesquels on retrouve les flavonoïdes qui comptent eux-mêmes plus de 5000 molécules différentes}.

flavonoïdes de l'Astragale

L’Astragale contient également des composés stéroïdes appellés astragalosides [5] par les scientifiques. Ils ne jouent aucun rôle dans cette étude. Ces molécules nont pas stimulé la production de lEPO au cours de l’expérience.

Lorsque les chercheurs ont ajouté leur extrait d’Astragale aux cellules rénales, ces dernières ont commencé à produire plus dEPO. Lorsque les chercheurs ont répété lexpérience avec les flavonoïdes astragaloside, les quatre ont accéléré la synthèse de lEPO. Le meilleur booster de l’EPO était la calycosine-7ObetaDglucoside.

astragale EPO

Les chercheurs ont découvert que les flavonoïdes de l’Astragale agissant dans les cellules rénales activent le gène de l’HIF-1 alpha. Ce gène est habituellement activé lorsque les cellules ne reçoivent pas assez doxygène, par exemple pendant des périodes prolongées deffort physique ou lorsque l’organisme passe un certain temps dans un environnement privé doxygène. En effet, les flavonoïdes de l’Astragale ont perdu leur effet lorsque les laborantins ont exposé les cellules rénales aux inhibiteurs de l’HIF-1 alpha.

Les chercheurs nétaient pas financés par les fabricants de suppléments mais par la Fondation Croucher et le Research Grants Council de Hong Kong.

Source de l’article: Astragalus membranaceus boosts EPO synthesis

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme
Eric Mallet

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.