Des nutriments pour vos mitochondries et gagner de l’endurance

Aucun commentaire

Endurance-et-mitochondriesPrenez ces quelques substances: acide alpha-lipoïque, acétyl-L-Carnitine, biotine, vitamines B2, B3 et B6, créatine, Coenzyme Q10, resvératrol et taurine. Mettez-les tous ensemble dans une capsule et vous obtenez un supplément qui aidera probablement les athlètes d’endurance sérieux à atteindre de meilleurs performances.

Des rats ont reçu les quantités suivantes de nutriments par kilo de poids corporel chaque jour: 50 mg d’acide R-alpha-lipoïque, 100 mg d’acétyl-L-Carnitine, 0,1 mg de biotine, 15 mg de nicotinamide [vitamine B3], 6 mg de riboflavine [vitamine B2] 6 mg de pyridoxine [vitamine B6], 50 mg de créatine, 5 mg de coenzyme Q10, 5 mg de resvératrol et 100 mg de taurine.

Un cocktail de nutriments pourrait-il faire une différence en termes d’endurance ?

Certains des rats n’ont reçu aucun supplément et ne se sont pas entraînés [SC]. D’autres ont dû courir sur un tapis roulant pendant les 4 semaines de durée de l’expérience jusqu’à ce qu’ils aient atteint le point d’épuisement [EC]. Les chercheurs donnaient  des chocs électriques aux rats quand ils cessaient de courir. C’est seulement lorsque les rats n’ont plus réagi aux chocs que les chercheurs ont arrêté l’entraînement. Un troisième groupe a été soumis à un programme barbare d’entraînement similaire et a également reçu les nutriments mitochondriaux [EN].

Un rat du groupe EC est mort et un autre n’a pas non plus survécu dans le groupe EN pendant les séances d’entraînement. Disons qu’ils ont littéralement couru comme des dératés si vous m’excusez l’expression. Le tableau ci-dessous montre que le groupe qui a reçu le supplément a couru plus longtemps que le groupe EC, dès le début.

Endurance-et-distance-parcourue-en-fonction-d-une-supplementationActivite-enzymatique-du-plasma-sanguin

Le supplément avait réduit les dommages musculaires. Après 4 semaines, les rats du groupe EN avaient moins de créatine kinase [CK] et moins de lactate déshydrogénase [LDH] dans leur sang. Ces deux molécules sont des indicateurs de dommages musculaires.

Densite-des-mitochondriesniveau-relatif-des-proteines

Les mitochondries des souris du groupe EN ont augmenté en nombre et en taille. De plus, leurs mitochondries produisaient plus de protéines pour les complexes de transport d’électrons I, II et III. Le mélange d’éléments nutritifs a également stimulé la production de molécules signal impliquées dans la synthèse des mitochondries: PGC-1alpha, Nrf-1, Tfam, Mfn1, Mfn2 ainsi que le dernier mais non des moindres, le récepteur alpha lié à l’œstrogène.

Les chercheurs concluent que «Les nutriments ciblant les mitochondries pourraient être une stratégie efficace pour améliorer la performance physique et la récupération de la fatigue créée par un exercice d’endurance intense».

Source de l’article: Mitochondrial nutrients for more stamina and more mitochondria

Source Ergo-log: Scand J Med Sci Sports. 2011 Apr 21. doi: 10.1111/j.1600-0838.2011.01314.x.

—————————————-

Note: Cette expérience qui cible la question de l’endurance confirme que ce n’est pas le supplément isolé que vous prenez qui fera une différence sur vos performances sportives mais bien un ensemble de nutriments qui s’associent en synergie d’effets à condition, bien évidemment, que votre alimentation et votre récupération soient les meilleures possibles.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.