La cannelle augmente l’IGF 1 et la jeunesse de la peau

2 Commentaires
Cannelle

La cannelle

Un supplément de cannelle constituerait une aide probante contre le vieillissement cutané, c’est la conclusion des biochimistes de l’université d’Osaka au Japon, à partir d’une étude au cours de laquelle ils ont exposé des cellules de la peau à différents extraits végétaux dans des tubes à essai.

La jeunesse de la peau, le collagène et l’IGF1

Si vous étiez un fabricant de suppléments ou de produits cosmétiques à la recherche de produits pour réduire le vieillissement de la peau, il y a deux facteurs que vous devriez prendre en compte: le collagène et l’IGF-1. La peau doit sa souplesse et sa jeunesse à un niveau élevé de synthèse du collagène par les cellules de la peau, et à l’hormone qui stimule les cellules de la peau à le produire, c’est à dire l’IGF-1.

Une étude scientifique sur différents extraits végétaux

Scientifiquement parlant, de nombreux indices donnés par nos aliments nous indiquent qu’ils pourraient renfermer des molécules pouvant améliorer l’effet de l’insuline qui, à bien des égards, ressemble à l’effet produit par l’IGF-1. Voilà pourquoi ces chercheurs se sont demandés s’ils pouvaient trouver ces molécules dans des végétaux ou plantes comestibles.

L’étude, les résultats et les effets produits par la cannelle

Lorsque les Japonais ont exposé des cellules de la peau à dix extraits de plantes différents dans des tubes à essai, ils ont remarqué que le fenugrec, la cannelle et le cumin iranien en particulier, stimulaient la production de collagène. Plus la marque dans le tableau ci-dessous est élevée, plus la synthèse du collagène est importante.

Experience-scientifique-sur-les-effets-de-certains-vegetaux-cannelle-cumin-fenugrec-sur-la-production-de-collagene

Elements-actifs-de-la-cannelle-et-leur-influence-sur-la-retention-du-glucose

 

La cannelle du Sri Lanka a stimulé la production de collagène le plus fortement, comme les chercheurs l’ont découvert. L’analyse par HPLC a révélé les composés suivants, comme le montre le graphique ci-dessus: Pic 1 = alcool cinnamylique; Pic 2 = acide cinnamique; Pic 3 = cinnamaldéhyde; Pic 4 = 2méthoxycinnamaldéhyde; Pic 5 = alpha-méthyle cinnamaldéhyde; Pic  6 = cinnamylique acétate. Le cinnamaldéhyde en particulier a amélioré la synthèse du collagène.

Effets-des-differentes-molecules-de-la-cannelle-sur-la-production-de-collagene-de-type-I

La cinnamaldéhyde améliore les performances du métabolisme de l’IGF-1, comme les chercheurs l’ont également découvert. Ils ont compté un nombre plus important de récepteurs phosphorylés de l’IGF-1 dans les cellules de la peau qui avaient été exposées à l’IGF-1 au lieu de l’aldéhyde cinnamique. Donc, le cinnamaldéhyde ne conduit pas à la création de nouveaux récepteurs de l’IGF-1 mais il garantit que, une fois que l’IGF-1 s’est lui-même fixé à son récepteur, le signal est mieux transmis à la cellule.

Le même phénomène s’est également produit durant des expériences sans IGF1. Il semblerait donc que la cinnamaldéhyde de la cannelle pourrait remplacer l’IGF1 dans les cellules de la peau. {Humm… et si cette molécule faisait de même pour les cellules musculaires ?}

Conclusion de l’étude

“Nos résultats pourraient être utiles dans le cadre de l’amélioration des signes et symptômes du vieillissement de la peau car une réduction de la production de collagène dermique est considérée comme la cause principale de cette dégradation des tissus», concluent les chercheurs. Le mécanisme par lequel le cinnamaldéhyde induit l’activation indépendante du ligand du récepteur d’IGF-I sera abordé par d’autres études dans un futur proche.

Source de l’article: Cinnamon boosts IGF 1, rejuvenates skin

Source Ergo-log: J Agric Food Chem. 2012 Feb 8;60(5):1193-200.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

2 Commentaires

  1. fetthi bouzidi -  23 septembre 2016 - 15 h 31 min

    supper ,pour ce qu’il arrive la science d’aujourd’hui à nous expliquer .merci … et je suis ravis de recevoir vos articles .

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.