Une légère déshydratation augmente le taux de cortisol chez les athlètes

football-cortisol-hydratation

Image Patrick Case

Les joueurs de football qui boivent suffisamment avant un entraînement ou une compétition produisent moins de cortisol, l’hormone du stress qui dégrade potentiellement le muscle squelettique, par rapport à des joueurs qui seraient légèrement déshydratés. Et quels sont les effets positifs de la réduction du taux de cortisol… disons que nous n’avons pas besoin de vous l’expliquer.

L’étude sur le rapport testostérone et cortisol chez des joueurs de football

Des scientifiques chiliens spécialistes de l’exercice physique de l’Universidad Finis Terrae ont réalisé une expérience avec 17 adolescents. Tous les sujets étaient des joueurs de football. Les chercheurs ont divisé les garçons en deux groupes et les ont fait jouer un match amical les uns contre les autres.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Enseigner la gestion du stress à des athlètes réduirait leur taux de cortisol

rameurs-athletes-cortisol

Photo Patrick Case

Un simple cours de psychologie en gestion du stress permettrait d’abaisser le niveau de cortisol des athlètes qui s’entraînent intensément. L’effet est si important que les athlètes se sentent même mieux, écrivent des scientifiques sportifs américains dans un article publié il y a plus de 20 ans déjà dans The Annals of Behavioral Science.

Le cortisol et son rôle négatif sur la récupération musculaire

Le cortisol [formule structurelle ci-dessous] est une “mauvaise” hormone pour les athlètes. Le cortisol inhibe l’action des facteurs de croissance de type insuline sur les cellules satellites, ce qui peut nuire à la régénération musculaire continue après un exercice de haute intensité. Le cortisol abaisse la réponse du système immunitaire et augmente ainsi le risque de maladie. Le cortisol augmenterait aussi le risque de blessure. Trois raisons pour lesquelles les scientifiques du sport sont à la recherche depuis des années des techniques et des substances qui réduiraient la production de cortisol pendant et après une activité physique intensive.

En savoir plus »
1 Commentaire

Le fructose augmente la libération de cortisol

fructoseUn régime alimentaire contenant de grandes quantités de fructose est sans doute encore plus malsain que ce que vous pourriez probablement penser. Ce genre particulier de glucide conduirait non seulement à une augmentation progressive du poids corporel mais il stimulerait aussi l’activité du cortisol, l’hormone du stress. Des biochimistes serbes ont démontré cet effet chez des rats qui avaient reçu une eau contenant du fructose.

Le fructose

Presque tous les aliments transformés que nous mangeons contiennent des quantités de plus en plus importantes de fructose sous forme de sucre, de sirop de glucose-fructose ou de jus de fruits riches en sucres. Ce régime alimentaire à base de fructose que l’industrie alimentaire nous sert à longueur de temps nous rend gros, voire obèse. Non seulement parce qu’il contient de grandes quantités d’énergie cachée, mais aussi parce qu’un régime alimentaire riche en fructose déstabilise votre appétit et votre métabolisme. [Hepatology. 2007 Mar;45(3):778-88.] Interrogez Robert Lustig, il vous en donnera des nouvelles !

En savoir plus »
Aucun commentaire