Comment les aliments ultra-transformés vous font prendre du poids

fritesSi vous remplacez tous les aliments transformés de manière non intensive dans votre alimentation par des aliments ultra-transformés prêts à l’emploi, vous pourriez consommer 500 calories de plus par jour que si vous ne consommez que des aliments transformés de manière plus modérée. C’est ce que montre une étude expérimentale que le physiologiste américain Kevin Hall a publiée dans Cell Metabolism.

L’étude clinique sur l’influence des aliments ultra-transformés

Kevin Hall et ses collègues ont fait manger à 20 sujets de poids sain des aliments ultra-transformés pendant deux semaines exclusivement. A une autre occasion, ils ont donné aux mêmes sujets uniquement des aliments qui n’avaient pas été traités de manière excessive.

Les aliments ultra-transformés sont des aliments prêts à consommer ou presque prêts à consommer. Ils sont produits à des températures nettement plus élevées que celles des casseroles d’une cuisine ordinaire. Ils contiennent souvent peu de fibres et beaucoup de sel. Ils sont pleins de glucides rapidement absorbés et de graisses. Les hamburgers, les croissants, les boissons gazeuses, la purée de pommes de terre industrielle, les saucisses et les pizzas sont des exemples d’aliments ultra-transformés.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Vieux mais en forme, la recherche sur l’interleukine 37

interleukine-37-proteineL’interleukine 37 est une cytokine peu connue. Les chercheurs espèrent qu’elle permettra de lutter contre l’allergie et les maladies auto-immunes. Des physiologistes américains de l’université du Colorado Boulder ont découvert que l’interleukine 37 présente également des effets anti-âge puissants. Des souris âgées sont devenues plus saines et surtout plus en forme après avoir pris de l’interleukine 37 pendant quelques semaines.

L’interleukine 37

La principale fonction biologique de l’interleukine-37 est d’empêcher le système immunitaire de s’emballer. Récemment, l’intérêt scientifique pour l’interleukine-37 s’est accru, après que la recherche fondamentale ait démontré que la protéine bloquait les réactions allergiques.

Les scientifiques espèrent qu’en modulant les réponses immunitaires, l’interleukine-37 puisse jouer un rôle positif dans “les maladies intestinales inflammatoires, les maladies respiratoires inflammatoires, l’athérosclérose, l’hépatite, l’obésité, l’hypersensibilité de contact, la maladie de Graves, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le lupus érythémateux systémique, la sclérose en plaques, le psoriasis et la maladie de Behcet”.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le sucralose, un édulcorant qui réduirait la sensibilité à l’insuline

sucralose

Le sucralose

Le sucralose, un édulcorant synthétique 600 fois plus sucré que le sucre, provoquerait chez les personnes en bonne santé des symptômes qui ressemblent à un diabète de type 2 au stade précoce. Des chercheurs de l’université de Yale l’écrivaient récemment dans Cell Metabolism. Bien que les sujets ne soient pas réellement tombés malades, les résultats étaient si troublants que l’université a conseillé aux chercheurs d’interrompre leur étude.

L’étude sur le sucralose

Les chercheurs ont divisé 45 sujets sains en trois groupes. Chaque groupe est venu au laboratoire des chercheurs 7 fois sur une période de 2 semaines, et a ensuite bu une boisson non alcoolisée de 355 millilitres.

Les sujets d’un groupe ont pris une boisson contenant 60 milligrammes de l’édulcorant sucralose [LCS]. L’autre groupe en a bu un autre avec 30 grammes de saccharose [sucre de table normal] [Sugar]. Les sujets du troisième groupe buvaient une boisson contenant 60 milligrammes de sucralose plus 31 grammes de maltodextrine glucidique [Combi].

En savoir plus »
Aucun commentaire

Une supplémentation en spermidine réduirait le vieillissement cardiovasculaire

spermidineSi vous êtes au courant des développements dans le domaine de la longévité, alors vous connaissez la spermidine. Tout le monde n’apprécie pas forcément les compléments de spermidine actuellement disponibles dans les magasins en ligne, mais il est clair qu’il s’agit d’une substance intéressante. Nous avons lu l’étude sur les animaux que des chercheurs chinois de l’université médicale de Harbin ont publiée dans Aging, et nous devons avouer que notre intérêt est maintenant là aussi éveillé.

La spermidine, une polyamine probablement lié à la longévité

La spermidine est une polyamine. Les organismes vivants produisent cette substance par le métabolisme de l’arginine, entre autres, mais la spermidine est également présente dans les aliments. Le germe de blé en est la meilleure source. Une cuillère à soupe de 7 grammes de germe de blé contient environ 1,7 milligramme de spermidine. C’est autant que ce que la plupart des suppléments de spermidine fournissent par dose quotidienne.

Aliment Spermidine mg/kilo
Germes de blé 243
Germes de soja 207
Cheddar (1 an d’affinage) 199
Champignons 89
Riz brun 50
Foie de poulet 48
Petits pois 46
Mangue 30
Pois chiche 29
Chou fleur 25
Broccoli 25

 

polyamines-spermidine-agmatine

En savoir plus »
Aucun commentaire

Moins de fruits et légumes dans votre régime alimentaire, moins de testostérone chez l’homme

fruits-legumes

Image visualhunt.com

Comme les fruits et légumes ont progressivement disparu de l’alimentation occidentale, le taux de testostérone des hommes a peut-être fortement baissé. Même si nous ne sommes que les rédacteurs de ce magazine gratuit en ligne (Note EM: Ergo-Log), nous osons avancer cette affirmation audacieuse avec une certaine crédibilité, après avoir lu une étude animale oubliée des années 90.

L’étude sur les fruits et légumes en tant que source de potassium

Les fruits et légumes sont les principales sources nutritionnelles de potassium. Dans leur étude sur des animaux, des scientifiques espagnols de l’université de Murcie ont voulu découvrir les effets hormonaux d’un régime pauvre en potassium en nourrissant des souris CD1 mâles avec une quantité très faible de ce minéral essentiel.

En savoir plus »
2 Commentaires

Quel rapport y aurait-il entre le jus de tomates et la force musculaire ?

tomate-antioxydantsAu cours du processus de vieillissement, conserver sa force musculaire, et peut-être aussi l’augmenter, deviendrait plus facile si l’on consommait plus de tomates et autres produits à base de ce fruit tels que le jus et le concentré de tomates. Une étude remarquable sur le jus de tomates, que des chercheurs japonais ont publiée dans le Food Chem. Toxicology, le suggère.

Les tomates et vos muscles !?!

Les fabricants de suppléments anti-âge et de nutrition sportive suivent l’actualité scientifique avec intérêt sur l’interaction entre les tomates, l’exercice et les muscles. Des études montrent que le jus de tomates ralentirait la production de radicaux libres pendant l’exercice, tout comme la production de protéines inflammatoires telles que la CRP (Note: Protéine C réactive).

Si vous avez lu les articles du blog, vous savez aussi qu’il y a des substances anabolisantes dans les tomates comme l’affirment des études in vitro et animales. Dès lors, vous comprenez pourquoi des scientifiques du sport comme David Nieman expérimentent l’extrait de tomates sur des athlètes. Au printemps 2018, David Nieman avait publié une étude dans laquelle une supplémentation en extrait de tomate Lycored semblait réduire la dégradation musculaire chez les athlètes d’endurance.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Les polyacétylènes, les inhibiteurs du cancer de la carotte, du céleri et du panais

carottes-antioxydantsLa carotte protègerait contre le cancer de la prostate, le cancer du sein et sans doute d’autres types de cancer. C’est grâce aux caroténoïdes contenus dans les carottes, pensons-nous – jusqu’à ce qu’un lecteur nous envoie quelques études que nous ne connaissions pas encore. Nous savons maintenant qu’il existe encore plus d’inhibiteurs du cancer dans les carottes et les légumes apparentés tels que la céleri, le persil, le fenouil et le panais. L’un d’eux est le falcarinol.

Les polyacétylènes

Le falcarinol est un polyacétylène ou, plus précisément, un polyacétylène aliphatique en C17. Les polyacétylènes se trouvent en quantité relativement importante dans les légumes de la famille des Apiacées, comme la carotte à l’ancienne. De plus, contrairement à de nombreuses autres substances bioactives intéressantes, leur biodisponibilité est assez bonne.

En savoir plus »
Aucun commentaire