Vie saine, longévité augmentée et en bonne santé, perspectives d’un futur proche avec Elizabeth Parrish Partie 2

Je vous avais laissé avec la transcription de la conférence de Liz Parrish en plein milieu de son discours. J’étais un peu obligé de le faire car l’article devenait particulièrement long. Voici donc les 20 dernières minutes de transcription de cette conférence très étonnante sur la longévité et les perspectives futures sur le vieillissement sain et en bonne santé de l’être humain. Cette deuxième partie est sans doute encore plus étonnante que la première. Ici, Elizabeth Parrish nous informe des moyens que nous aurons bientôt pour vieillir en bonne santé. Si vous n’avez pas lu la première partie, je vous invite à le faire dès maintenant…

Eric Mallet

En savoir plus »
Aucun commentaire

Vie saine, longévité augmentée et en bonne santé, perspectives d’un futur proche avec Elizabeth Parrish

future-of-healthy-longevity-elizabeth-parrish

Copyright BioViva USA Inc™

Vivre plus longtemps implique nécessairement de vivre en bonne santé. En effet, vivre plus vieux tout en étant un fardeau pour soi-même et la société n’a jamais été très enviable. Cependant, ce que vous ne savez pas encore, c’est que l’humanité est à l’aube de vivre un nouveau paradigme. Et parler de nouveau paradigme implique nécessairement un changement total de notre manière de concevoir l’existence humaine et le vieillissement biologique. Cette nouvelle conception de la vie humaine nous sera donnée par la science et l’allongement exponentiel de la longévité. Actuellement, cela n’a plus rien de la science-fiction car la recherche sur la longévité augmentée est véritablement devenue une science…

En savoir plus »
2 Commentaires

Morphotypes et fumisteries, quand la science vient remettre de l’ordre dans les croyances

musculation-morphotypesLa musculation grand public est un sport où les ânes les plus bruyants se plaisent à braire à forte voix et s’en suivent un troupeau de moutons, jeunes et moins jeunes, qui s’empressent de les suivre. Ce phénomène absurde est d’ailleurs tout aussi présent dans la nutrition, marché très juteux où grand nombre de nutritionnistes et leurs croyances se plaisent à alimenter les esprits les plus crédules de leurs recettes magiques, de leurs tonnes de glucides sans protéines ou de protéines sans glucides et autres commandements divers et variés. La science dévoyée, sinon quelque peu détournée, est une source abondante et pratique d’informations que l’on vulgarise à profit depuis les années 1970 à peu près. Il faudra un jour m’expliquer comment il est possible d’être assez stupide pour prétendre qu’un autre que vous-même puisse vous dire quoi manger…

Phénomène qui se répète inlassablement, psychologie et sociologie en particulier, sont des domaines parfois victimes de cette vulgarisation outrancière. Loin de certaines théories nutritionnistes fumeuses qui ne font jamais que de créer de nouveaux obèses et autres diabétiques, d’autres fantaisies pseudo-scientifiques connues sous le nom de morphotypes font partie de ces croyances qui n’ont pas plus de rapport avec la science que les sports de force avec le tennis de table. Disons que ce genre d’inepties trouve sa source chez un psychologue (ou connu comme tel) du nom de William Herbert Sheldon.

En savoir plus »
4 Commentaires

Longévité, tissus musculaires et irisine

irisineLes muscles libèrent une protéine nommée irisine [formule développée ci-contre] dans la circulation sanguine, et ce montant est augmenté par l’exercice physique. L’irisine inhibe les cellules cancéreuses, nous vous en avions parlé récemment. Des chercheurs espagnols pensent aussi que cette même irisine pourrait aider les gens à vivre plus longtemps, c’est ce qu’ils écrivent dans l’American Journal of Medicine.

Une vie plus longue avec plus de muscles

irisine-adipocytes-exercice

Image www.researchGate.com

L’exercice physique est sain et la masse musculaire l’est aussi. C’est clair comme le jour, ceux qui  font beaucoup d’exercices vivent plus longtemps que les gens qui en font peu alors qu’il existe un nombre croissant de preuves que vous vivrez à un âge avancé, au plus de masse musculaire vous avez. Dans ces conditions, vous pouvez vous attendre à ce que la musculation puisse être considérée comme le sport le plus sain jamais inventé; la musculation naturelle, cela s’entend.

En effet, un grand nombre de bodybuilders utilisent tout ce que la nature a interdit dans une tentative de construire plus de muscles et de masse, mais il n’existe encore aucune indication convaincante que les bodybuilders aidés par la pharmacie meurent plus tôt que la moyenne des gens.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Le stress réduirait l’espérance de vie au niveau moléculaire

stress-esperance-vieDe graves inquiétudes et du stress, endurés à long terme, réduisent votre espérance de vie. Des psychiatres américains et des scientifiques qui travaillent au niveau moléculaire l’ont découverts quand ils ont étudié des femmes qui prennent soin de leurs enfants. L’ADN de ceux qui s’occupaient d’un enfant chroniquement malade prenaient de l’âge plus rapidement au niveau cellulaire.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang provenant de 20 mères ayant un enfant en bonne santé le groupe de contrôle et de 40 mères ayant un enfant gravement malade le groupe expérimental. Ils ont ensuite extrait les globules blancs à partir des échantillons. Dans l’ADN des globules blancs, les chercheurs ont déterminé la longueur des télomères. Au plus ils sont longs, au plus la personne est jeune en termes biologiques. Si les télomères sont plus longs, ils pourront plus se diviser que des télomères courts. Au plus vos cellules comportent de longs télomères, au plus la durée de vie de votre corps sera élevée.

En savoir plus »
Aucun commentaire

L’exercice physique retarderait l’âge “moléculaire” de 10 ans

exercices-musculationSi vous êtes très actif physiquement, les chances que votre matériel génétique soit de 10 ans plus jeune par rapport à ce qu’il serait si vous aviez passé votre vie comme une loque dans un canapé sont grandes. C’est du moins ce qu’affirment des chercheurs du King’s College de Londres, dans les Archives of Internal Medicine. Les chercheurs britanniques ont mesuré la longueur des télomères de 2400 jumeaux pour lesquels ils avaient déterminé la fréquence de l’activité et de l’exercice physique qu’ils avaient eu l’année précédente.

La longueur des télomères est un des marqueurs de l’espérance de vie

Au plus vos télomères sont longs, au plus votre matériel génétique aura encore de temps devant lui. Un certain nombre d’études ont été publiées récemment, affirmant que les télomères sont plus longs chez les personnes qui consomment plus de vitamine D, font du sport de résistance où se retrouvent à une position plus élevée dans l’échelle sociale.

En savoir plus »
2 Commentaires