Effets cumulés du HMB-FA (sans calcium) et de l’ATP au cours d’une étude de 12 semaines avec des athlètes entraînés aux exercices de résistance

Aucun commentaire

En cherchant un peu par hasard si des nouvelles du HMB-FA (Free Acid) pouvaient être glanées ci et là, je suis tombé sur cet article du Magazine de la société internationale de la nutrition sportive – Journal of the International Society of Sports Nutrition – rapportant les effets d’une expérience intéressante organisée sur 12 semaine à partir, non pas du HMB FA seulement, mais d’une association entre le HMB FA et l’ATP; essayant de déterminer si des effets cumulatifs pouvaient être trouvés.

Article original: R. P. Lowery, J. Joy, J. A. Rathmacher, S. M. Baier, J. C Fuller, R. Jäger, S M. C. Wilson, J M. Wilson, Effects pf 12 weeks of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate free acid, adenosine triphosphate, or a combination on muscle mass, strenght, and power in resistance trained individuals.

Ici, je traduis, ne pouvant prendre le temps d’une réécriture:

Introduction

ATP

L’ATP

Une supplémentation en Adénosinetriphosphate (ATPmaintient les performances et augmente le volume d’exercices réalisables sous la forme de contractions musculaires intenses. Toutefois, une plus grande fatigue augmente la demande de récupération entre les séances d’entraînement. Les études utilisant un supplément de HMB sans calcium (HMB-FA) suggèrent que la supplémentation accélère la capacité de régénération de l’ATP. Cependant, nous ne connaissons pas d’études ayant enquêté sur une synergie, si elle existe entre les deux molécules.

Par conséquent, nous avons étudié les effets du HMB-FA, de l’ATP ou une combinaison des deux sur la masse maigre (MM), la force et la puissance de personnes entraînées durant 12 semaines. Nous avons également essayé de déterminer les effets de ces suppléments sur la performance lors d’un cycle d’épuisement.

Méthode

Une étude  en doubleaveugle à 3 phases et par placebo, avec une alimentation contrôlée a été menée. Les sujets ont reçu soit 3 grammes par jour de HMB sous la forme d’acide libre (Metabolic Technologies, Ames, IA), 400 mg par jour de Peak ATP® (STI, Missoula, MT) ou une combinaison des deux. La Phase 1 consistait en un programme de périodisation d’exercices de résistance de 8 semaines; la Phase 2 était de 2 semaines d’un cycle d’épuisement dans lequel le volume d’entraînement et la fréquence ont été augmentés alors que la phase 3 a duré 2 semaines au cours desquelles le volume d’entraînement et la fréquence ont diminué. La masse musculaire, la force et la puissance ont été examinés aux semaines 0, 4, 8 et 12 pour évaluer les effets chroniques de la supplémentation; et l’évaluation de ces semaines a été réalisée aux semaines 9 et 10 du cycle d’épuisement.

Résultats

La supplémentation avec de l’ATP et du HMB-FA a augmenté les gains en force au cours de l’étude de 12 semaines (ATP * temps, p < 0,05 et HMB x temps, p < 0,05,  respectivement). Les gains de force suite à un entraînement étaient plus importants dans le groupe HMB-FA + ATP , suivie par le HMB-FA, l’ATP , et le groupe placebo, respectivement. Aucune interaction significative (HMB -FA x ATP x temps, p> 0,05 ) n’a été observée, indiquant que les effets des suppléments HMB et ATP sont additifs. Pendant le cycle d’épuisement, la force a diminué dans le groupe placebo (-4,5 %) mais cette baisse a été atténuée à la fois dans le groupe de l’ATP (-2 %) et du HMB-FA (- 0,5 %). Étonnamment, le groupe HMB-FA + ATP a continué à gagner en force (+1,2 %).

Au cours des 12 semaines d’entraînement, la puissance de saut vertical a augmenté à sa plus forte extension dans le groupe HMB + ATP , suivi par le groupe HMB-FA, ATP, et le groupe placebo respectivement. Les pourcentages d’augmentation de la puissance de saut vertical sont synergiques avec le HMB-FA et l’ATP supplémentées en association (HMB-FA x ATP x temps, p < 0,004). La puissance de saut vertical pendant le cycle d’épuisement a diminué davantage dans le groupe placebo, 5,0 ± 0,4% , par rapport aux plus faibles diminutions de la puissance de saut vertical pour les groupes HMB-FA , celui de l’ATP et le HMB-FA + ATP, 1,4 ± 0,4 , 2,2 ± 0,4 et 2,2 ± 0,5 %, respectivement, au delà de 9 et 10 semaines (test t, p < 0,05). La masse maigre a augmenté d’une manière additive de 2,1 ± 0,5, 7,4 ± 0,4 , 4,0 ± 0,4 et 8,5 ± 0,8 kg dans le groupe placebo, HMB-FA , ATP et HMB-FA + ATP respectivement (test t, p < 0,05 ), alors que le pourcentage de graisse n’a diminué que dans les groupes supplémentés en HMB.

Conclusions

Nos résultats suggèrent que le HMB FA, l’ATP et leur combinaison permet une augmentation de la masse musculaire maigre et de la force d’une manière additive, avec une augmentation de la puissance lorsque le HMB-FA et l’ATP sont combinés. Ces suppléments permettent également de supprimer la réponse catabolisante à l’épuisement créée par un entraînement à haut volume d’exercices suivi de cycles de récupération courts.

Et d’ici le prochain article, n’oubliez pas de développer votre culture physique !

NB: N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour être averti de la parution des nouveaux articles.

Traduction originale Eric Mallet pour Espace Corps Esprit Forme

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.