La vitamine D peut-elle réduire le risque de mort par cancer ?

Aucun commentaire

complements-alimentaires-franceLes suppléments de vitamine D réduiraient le risque de mourir d’un cancer. L’épidémiologiste chinois Yu Zhang, affilié à l’hôpital affilié de l’université de Chengdu, arrive à cette conclusion dans une méta-analyse publiée dans The BMJ.

La méta-analyse sur la vitamine D et le risque de mortalité par cancer

Il existe un grand nombre de recherches scientifiques positives sur la vitamine D, mais la majorité de ces recherches concernent les taux de vitamine D ou sur l’apport alimentaire estimé.

Il convient néanmoins de faire preuve d’une certaine prudence dans le cadre de cette méta-analyse. Si les personnes qui ont beaucoup de vitamine D dans le sang sont en meilleure santé, dans quelle mesure la vitamine D est-elle impliquée ? Les personnes en bonne santé sont-elles plus souvent à l’extérieur, de sorte que leur corps produit plus de vitamine D ? Toutes les associations possibles ne sont pas causées par une cause directe.

C’est pourquoi la méta-étude de Zhang n’a porté que sur des études cliniques dans lesquelles les chercheurs ont donné des suppléments de vitamine D à un groupe de personnes, et un placebo à un autre. Si ces essais sont correctement réalisés, ils permettent d’établir des relations de cause à effet. Au total, Zhang a recensé 52 études cliniques auxquels ont participé 75454 sujets. Les études ont également porté sur la variable la plus robuste que l’on puisse imaginer en matière de santé : le risque de mortalité.

Les résultats de la méta-analyse

Zhang a constaté que les suppléments de vitamine D avaient tendance à réduire le risque de décès. Cependant, cette tendance n’était pas statistiquement significative. Elle est alors devenue plus marquée lorsque Zhang a laissé de côté les études où les sujets recevaient de la vitamine D2 au lieu de la D3 mais la tendance n’était toujours pas statistiquement significative.

Lorsque Zhang a divisé ses données par cause de décès, il a trouvé une différence statistiquement significative entre le groupe placebo et le groupe supplémenté. La supplémentation en vitamine D avait réduit le risque de décès par cancer de 16 %.

meta-analyse-cancer

Source de l’article: Vitamin D supplements reduce the risk of cancer death

Source Ergo-log: BMJ 2019;366:l4673.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.