1000 UI de vitamine D3 bloquent le catabolisme musculaire chez les athlètes

Aucun commentaire

calcitriol-vitamine-DSi des athlètes prennent une dose d’environ 1000 unités de vitamine D3 par jour, ils récupèrent plus rapidement des sessions d’entraînements intenses et peuvent aussi construire de la masse musculaire et de la force plus rapidement. Au moins, c’est ce à quoi vous pourriez vous attendre après la lecture de l’étude que les nutritionnistes coréens de l’Université de Sungshin ont publié dans le magazine Cytokine. Une supplémentation en vitamine D inhiberait la première étape du processus de dégradation musculaire qui a lieu après un effort intense de musculation ou d’endurance.

Les carences en vitamine D pourraient réduire les performances athlétiques

Est-ce qu’une carence en vitamine D – plus fréquemment retrouvée chez les habitants de climats nordiques – ont des conséquences négatives pour les athlètes ? Oui, c’est le cas, des scientifiques du sport à l’Université du Wyoming l’affirment après avoir étudié 19 athlètes d’endurance bien entraînés [Open Access J Sport Med 2012;. 3:35-42]. Au plus la quantité de vitamine D3 était présente dans le sang des athlètes, au moins de TNF alpha se retrouvaient dans le sang.

1000-UI-de-vitamine-D3-facilite-la-recuperation-post-entrainement-de-musculation

Le TNF-alpha (mis pour Facteur de Nécrose Tumorale) est une protéine inflammatoire. En petites quantités, elle joue un rôle crucial dans la récupération musculaire, en concentration élevée, elle inhibe l’effet de facteurs anabolisants au niveau des cellules musculaires et stimule la dégradation des tissus.

Ces résultats d’expérience ont donné aux Coréens l’idée d’étudier l’effet de la supplémentation en vitamine D en faisant de la recherche fondamentale avec une étude animale. Sur une période de huit semaines, les chercheurs ont entraîné un groupe de rats: ils ont couru durant 30 minutes sur un tapis roulant, cinq jours par semaine. Les chercheurs ont progressivement augmenté l’intensité des efforts des animaux alors qu’un groupe de contrôle n’a pas couru.

La moitié des rats qui se sont entraîné ont reçu 25 microgrammes de vitamine D3 par injection dans leur intestin grêle et par jour [HED]. L’équivalent humain de cette dose serait d’environ 1000 UI par jour. L’autre moitié n’a pas reçu de vitamine D [HE].

Le catabolisme des muscles était réduit par rapport aux rats qui n’avaient pas reçu de vitamine D

Chez les rats qui ont reçu de la vitamine D3, la concentration des enzymes LDH et CK dans le sang des rats HED a moins augmenté que pour les rats du groupe HE. Les enzymes LDH et CK sont des indicateurs de la dégradation des fibres musculaires.

vitamine-D-recuperation-post-exercices-masse-musculaire

L’administration de vitamine D a inhibé l’augmentation de la production des protéines inflammatoires TNF-alpha et d’interleukine-6 chez les rats du groupe HED par rapport aux animaux du groupe SE. Les Coréens ont découvert que la supplémentation en vitamine D3  réduirait l’action du facteur de transcription NF-kB. L’activité de NF-kB est le premier signe de la dégradation musculaire.

vitamine-D3-recuperation-musculaire-post-entrainementPar conséquent, la supplémentation en vitamine D3 peut être bénéfique à la récupération rapide ou pour la protection contre des lésions musculaires créées par un entraînement intense” comme les Coréens l’affirme.

Source de l’article: Cytokine. 2013 Jul;63(1):27-35.

Source Ergo-Log: Animal study: 1000 UI vitamin D3 inhibits muscle breakdown in athletes

Traduction pour Espace Corps esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.