La vitamine C réduirait le risque de décès de 25 %.

La vitamine C est un complément alimentaire essentielPlus il y a de vitamine C dans votre sang, moins vous auriez de chances de mourir dans les 16 prochaines années. Selon une étude chinoise, cette vitamine semble protéger à la fois contre les maladies cardiovasculaires et les cancers mortels.

L’étude chinoise sur la vitamine C

En 2018, des épidémiologistes chinois ont publié une étude dans le Journal of Epidemiology and Community Health dans laquelle ils ont suivi 948 habitants d’une région rurale pendant 16 ans. Au début de l’étude, les participants étaient âgés de 53 à 84 ans. Au cours de l’étude, les chercheurs ont déterminé à deux reprises la quantité de vitamine C présente dans le sang des participants à l’étude. En outre, ils ont suivi le nombre de participants à l’étude qui sont décédés et les causes de leur décès.

En savoir plus »
Aucun commentaire

La supplémentation en vitamine E d’un seul type contribue à la déficience vitaminique

Vitamines E alpha, bêta, gamma et delta tocopherol

Un bon supplément de vitamine E doit comporter les 4 variantes naturelles alpha, bêta, gamma et delta

Le problème de la supplémentation en vitamine E à fortes doses est qu’il existe 1: de multiples formes de vitamine E, 2: que les suppléments ne contiennent généralement qu’une forme spécifique de vitamine E et 3, que cette forme particulière remplacerait d’autres variantes de vitamine E. Par conséquent, une supplémentation excessive en vitamine E pourrait donc priver l’organisme de cet antioxydant. De la même manière, une supplémentation un peu trop enthousiaste en vitamine E pourrait alors entrainer une déficience vitaminique. Par chance, nous sommes tombés aujourd’hui sur l’étude qui a démontré cet effet paradoxal.

L’étude sur la supplémentation en vitamine E et la déficience vitaminique

En 1985, le groupe de recherche du biochimiste américain Edward Dratz a publié une petite étude humaine dans laquelle 8 sujets sains âgés de 30 à 60 ans ont pris un supplément quotidien de vitamine E pendant 8 semaines. Ce supplément contenait 1200 unités d’alpha-tocophérol. Les chercheurs ont utilisé une forme synthétique et racémique d’alpha-tocophérol.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Un apport journalier en vitamine D après 50 ans préservera votre masse musculaire

La vitamine D après 50 ans préserve de la sarcopénie

Image Nataliya Vaitkevich – Pexels.com

Les quinquagénaires qui ne font pas d’exercice ou de travail physique perdent un peu de muscle et donc de force au fil des années. La prise d’une dose modérée de vitamine D3 sous forme de supplément pourrait arrêter ce processus, écrivent des chercheurs brésiliens de l’université d’État de Sao Paulo dans Osteoporosis International.

La vitamine D et vos muscles après 50 ans

Les muscles possèdent des récepteurs de vitamine D. Lorsqu’une molécule de vitamine D s’attache à ce récepteur, les cellules musculaires commencent à fabriquer davantage de protéines et inhibent en même temps la dégradation des protéines (Garcia et al. 2011, Hayakawa 2015). Des expériences menées sur des personnes âgées ont montré que la supplémentation en vitamine D augmente la fabrication de fibres musculaires rapides (Ceglia et al. 2013).

En savoir plus »
Aucun commentaire

Prendre suffisamment de vitamine B6 vous permettrait de vivre plus longtemps

Si une quantité suffisante de vitamine B6 circulait dans votre organisme, vous pourriez vivre plus longtemps que si cette quantité était faible. Du moins, c’est ce que concluent des épidémiologistes chinois sur une base de données recueillies aux États-Unis.

Structure moléculaire de la vitamine B6

L’étude sur la vitamine B6 et la longévité

Les épidémiologistes de l’Université de Wuhan ont utilisé des données statistiques recueillies aux États-Unis dans le cadre d’une enquête nationale sur la santé et la nutrition.

Dans ce projet, les chercheurs avaient déterminé, entre autres, le statut en vitamine B6 des participants à l’étude entre 2005 et 2010 auprès de 12 190 adultes. Les chercheurs ont également recueilli diverses autres données sur les participants à l’étude à l’aide de questionnaires.

En savoir plus »
Aucun commentaire
Aucun commentaire

La vitamine C renforcerait la force musculaire des seniors

Orange et fruits riches en vitamine C

Image Jessica Lewis

Plus il y a de vitamine C dans votre sang lorsque vous vieillissez, plus vos muscles seront forts. Du moins, c’est ce que rapportent des épidémiologistes japonais dans le Journal of Gerontology : Medical Sciences. Les données japonaises suggèrent que non seulement les aliments riches en vitamine C, mais aussi les suppléments contenant de la vitamine C, peuvent aider à maintenir la force musculaire des seniors ou personnes âgées.

L’étude sur la relation supposée entre la vitamine C et la force musculaire chez les seniors

Les chercheurs ont étudié un groupe de 655 femmes dont l’âge moyen était de 75 ans. Ils ont mesuré la concentration de vitamine C dans le sang des femmes et ont utilisé ces données pour diviser les femmes en 4 groupes de taille égale : un groupe avec des niveaux de vitamine C relativement faibles, un groupe avec des concentrations légèrement plus élevées, et ainsi de suite.

En savoir plus »
Aucun commentaire

Resvératrol et vitamine C associés pour la santé de la peau

Le resvératrol est un antioxydant du raisin et des fruits rougesSelon des études sur les animaux, la supplémentation en vitamine C permettrait de garder une peau jeune et sans rides. Et si vous accordez également une certaine valeur à l’étude in vitro que les scientifiques japonais de l’université préfectorale d’Hiroshima ont publiée dans Molecular and Cellular Biochemistry, la vitamine C fonctionnerait encore mieux en combinaison avec le bon vieux resvératrol. Autrement dit, associer l’acide ascorbique au resvératrol favoriserait la santé de la peau.

L’étude sur le resvératrol, la vitamine C et la santé de la peau

Les chercheurs ont exposé des cellules de peau humaine – des kératinocytes HaCaT – à une forme active et une forme moins active de vitamine C. En même temps, les chercheurs ont exposé les cellules au resvératrol. La forme active ou réduite de la vitamine C était l’acide ascorbique, la forme moins active ou oxydée était l’acide déshydroascorbique.

En savoir plus »
Aucun commentaire