La vitamine D3 augmente les effets anabolisants de la Leucine

3 Commentaires

Un apport de l’acide aminé L-Leucine à des repas riches en protéines est peut-être la stratégie de supplémentation le plus efficace pour les athlètes de la force qui cherchent à accélérer la croissance musculaire. Des chercheurs de l’Université de Clermont en France ont découvert que plus la concentration de vitamine D3 dans le sang est élevée, plus l’effet anabolique de la leucine l’est aussi.

La vitamine D3 et la Leucine jouerait un rôle central sur l’anabolisme musculaire

Dans des éprouvettes, les chercheurs ont exposé des cellules musculaires C2C12 à la leucine, l’insuline et des concentrations variables de vitamine D3, qui porte aussi le nom de calcitriol. Il s’agit de la forme active de la vitamine D. Les chercheurs ont également ajouté de la valine marqué dans les éprouvettes afin qu’ils puissent voir si les cellules musculaires se sont servies de la valine dans la structure de leurs protéines. Cela leur a permis de mesurer l’effet anabolisant de leur cocktail leucine-insuline. Au plus il y avait de vitamine D3 dans les tubes à essai, au plus l’effet anabolisant était prononcé.

La vitamine D3 augmente l'effet anabolisant de la L-Leucine

Lorsque les chercheurs ont examiné de près la production et l’activité des protéines de signalisation de l’anabolisme, ils ont remarqué que la vitamine D3 avait rendu les récepteurs de l’insuline plus sensibles. Plus la concentration de vitamine D3 était importante, au plus l’activité des protéines de signalisation anabolisantes tels que les Akt, GSK3, p70-S6K et 4EBP1 présentaient une activité élevée.

La vitamine D influence la réponse anabolisante de la L-LeucineVitamine D et signalisation cellulaire de l'anabolisme

Les chiffres ci-dessus montrent la manière dont la vitamine D3 commande aux processus anabolisants des cellules de travailler plus fort. La vitamine D3 commande ensuite aux cellules musculaires de fabriquer plus de récepteurs de l’insuline. Dans le même temps, les cellules musculaires produisent aussi plus de récepteurs de la vitamine D en raison de l’exposition à la vitamine D3, un effet que d’autres chercheurs avaient déjà observé.

L’induction de la transcription de ces gènes ainsi que d’une potentialisation de l’insuline et de l’action anabolisante de la leucine sur les protéines clés connexes est probablement l’un des mécanismes centraux de l’action de la vitamine D sur l’anabolisme musculaire squelettique“, écrivent les chercheurs. «Dans l’ensemble, nos données ouvrent des perspectives pour les interventions nutritionnelles à partir d’un précieux couplage potentiel de la vitamine D et de la supplémentation en acides aminés, surtout dans des situations comme la sarcopénie où la réponse de la vitamine D et des acides aminés est déficiente pour soutenir la synthèse musculaire protéique des fibres.

La recherche a été financée par Danone.

Article Ergo-log: Vitamin D3 boosts anabolic effect of leucine

Source Ergo-log: Mol Nutr Food Res. 2013 Aug 9. doi: 10.1002/mnfr.201300074

Traduction Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

3 Commentaires

  1. woolfgang -  20 mars 2020 - 20 h 30 min

    Bonjour,

    J’espère que vous allez bien?

    Je prends 10 milles unités de D3 par jour depuis au moins un an, qu’en pensez-vous?

    Merci

    • Eric -  20 mars 2020 - 20 h 45 min

      Bonjour Charles,

      Oui, merci. J’espère que vous allez bien également. 10000 UI, c’est déjà beaucoup mais c’est assez relatif, notamment en fonction de la saison. Je dirais surtout que des doses élevées ne doivent pas être prises sans que vous connaissiez votre taux sanguin de vitamine D. Seul une prise de sang pourrait vous en informer et vous dire si vous en avez besoin ou pas.

      Bien cordialement,
      Eric Mallet

      https://www.espacecorps-espritforme.fr/
  2. woolfgang -  26 mars 2020 - 4 h 08 min

    Merci beaucoup,

    Je ne suis pas allé chez le docteur depuis 35 ans, et je suis en très bonne santé, je me soigne moi-même avec depuis ces lettres d’information que je reçois, je fonctionne par intuition et aussi en écoutant mon corps qui me parle,je prends aussi de toutes les gammes de vitamines, d’acide aminée et aussi des probiotiques. Je ne suis jamais malade, et je n’ai non plus jamais de malaises du nombre de vitamines et de tout ce que je prends, j’ai très confiance en moi et en ce que je ressens.

    Votre site est un cadeau du ciel, je vous en remercie, je suis très intéressé par la régénération cellulaire, je lis tout ce que vous écrivez, cous hyper intéressant, je vous encourage à continuer, on a besoin d’un être comme vous.

    Merci

    Charles

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.