Le zinc augmente effectivement votre taux de testostérone

Aucun commentaire

zinc-capsulesLes suppléments de zinc augmentent la libération de testostérone. Les fabricants de suppléments le disent depuis longtemps alors que des chercheurs de l’Université Firat en Turquie l’ont confirmé il y a de cela quelques années après avoir fait des études animales et humaines. Nous avons lu les articles et avons été convaincus, cet oligoélément fonctionne. Mais serait-il sain de stimuler votre niveau de testostérone en prenant du zinc sur le long terme ? Nous en doutons réellement.

Une première études positive sur le zinc publiée en 2006 dans Neuroendocrinology Letters

Les chercheurs ont publié leurs premiers résultats dans Neuroendocrinology Letters en 2006. Ceux-ci provenaient d’une étude animale dans laquelle ils avaient administré à des rats mâles des injections quotidiennes de 3 mg de zinc par kg de poids corporel dans l’intestin grêle. Les injections ont duré quatre semaines. À la fin de la période, les chercheurs ont fait nager les animaux pendant 30 minutes.

Un groupe témoin de rats a également nagé mais il n’a pas reçu de zinc supplémentaire. Un autre groupe témoin n’a rien fait du tout. Les chercheurs ont ensuite mesuré le niveau de testostérone des rats immédiatement après avoir terminé le test de natation.

zinc-influence-testosterone

 

L’activité physique a entraîné une diminution du taux de testostérone – mais pas chez les animaux qui avaient reçu un supplément de zinc. Le niveau d’acide lactique > lactates de ce groupe de rats a également augmenté dans une moindre mesure que celui des rats qui ont nagé mais n’ont pas reçu de zinc. Les chercheurs supposent que l’organisme utilise de grandes quantités de zinc pendant l’exercice physique et que, par conséquent, d’autres processus organiques qui génèrent de l’énergie ou produisent des hormones sont entravés. Le zinc est également nécessaire dans ces processus.

Une première expérience avec du zinc réalisée sur des humains sédentaires

“Des doses physiologiques de supplémentation en zinc peuvent produire des résultats utiles sur la performance”, concluent les chercheurs. Les rats n’étant pas des humains, les chercheurs ont poursuivi leur expérience sur des sujets humains. Ils l’ont réalisé avec dix étudiants de 20 ans en moyenne, ayant un mode de vie sédentaire. Les résultats de cette étude sont apparus un an après les résultats de l’étude animale, publiés dans le même journal. [Neuro Endocrinol Lett. 2007 Oct;28(5):681-5.]

Les étudiants ont reçu une dose quotidienne de 3 mg de sulfate de zinc par kg de poids corporel sur une période de 4 semaines. C’est une forte quantité. Si vous pesez 80 kg, vous prendriez 240 mg de sulfate de zinc par jour. C’est environ 50 mg de zinc élémentaire ou 3,3 fois le RDA.

Après quatre semaines de supplémentation, les étudiants sont allé jusqu’au point d’épuisement sur un cycle en pédalant plus fort à mesure que le test progressait. Les chercheurs ont également demandé aux étudiants de faire le test lorsqu’ils n’avaient pas reçu de zinc. Le tableau ci-dessous montre l’effet du supplément sur le niveau de testostérone.

testosterone-zinc

 

L’effet sur la testostérone libre est particulièrement frappant. Au repos, le niveau était de 50% supérieur à la normale et il a augmenté après le test d’épuisement. Dans le groupe témoin, le taux de testostérone libre avait diminué d’environ 20% après le test de cyclisme.

Le supplément a eu un effet similaire, mais moins marqué, sur la concentration de thyroxine. Les niveaux de cette hormone ont augmenté d’environ 10% chez les étudiants qui avaient pris l’oligoélément. Le supplément n’a pas empêché les concentrations de T3 et T4 de diminuer à la suite d’un effort physique. Nous savons que les athlètes réagissent différemment aux suppléments et aux régimes alimentaires que les sédentaires. Et les chercheurs ont également effectué des tests avec des athlètes. Plus d’informations à ce sujet dans le prochain article :-)

Source de l’article: It really works – zinc is a testosterone booster

Source Ergo-log: Neuro Endocrinol Lett. 2006 Feb-Apr; 27(1-2):267-70.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

Note: Abonnez-vous à la newsletter pour vous tenir au courant de la sortie des nouveaux articles.

——————

Références bibliographiques

  • You X, Wei L, Fan S, Yang W, Liu X, Wang G, Man Y, Pan Z, Feng W., Expression pattern of Zinc finger protein 185 in mouse testis and its role in regulation of testosterone secretion, Mol Med Rep. 2017 Aug; 16(2):2101-2106. Epub 2017 Jun 16.
  • Kothari RP, Chaudhari AR., Zinc Levels in Seminal Fluid in Infertile Males and its Relation with Serum Free Testosterone, J Clin Diagn Res. 2016 May; 10(5):CC05-8. Epub 2016 May 1.
  • Chu Q, Chi ZH, Zhang X, Liang D, Wang X, Zhao Y, Zhang L, Zhang P., A potential role for zinc transporter 7 in testosterone synthesis in mouse Leydig tumor cells., Int J Mol Med. 2016 Jun; 37(6):1619-26. Epub 2016 Apr 25.

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.