Les bons comiques ne feraient pas de vieux os…

Aucun commentaire

Voilà… Maintenant nous savons pourquoi les nutritionnistes ont peu de chances de finir centenaire…

——————————–

Faites-vous rire les autres facilement ? Que cela vous plaise ou non, vous vous trouvez au centre de l’attention lors de fêtes ou de réunions ? Si c’est le cas, estimez-vous chanceux d’avoir trouvé ce site Web, avec ses montagnes d’informations sur le vieillissement et l’anti-âge. Selon une étude australienne, publiée dans l’International Journal of Cardiology, ceux qui ont le don de faire rire les autres meurent plus tôt que les mortels sans humour.

L’étude statistique sur les comiques

Les chercheurs ont recueilli les données de 53 comédiens masculins, nés entre 1900 et 1954. Ils ont utilisé le site ranker.com, où les visiteurs peuvent noter le comédiens avec un score entre 0 et 10. Ensuite, ils ont regardé lesquelles des comiques étaient déjà morts et leur âge au moment du décès.

Résultats de l’étude statistique

La courbe du graphique ci-dessous montre que la vie des meilleurs humoristes [avec un score de 6 à 10 à l’indice de comédie] était environ sept ans plus courte que celle de leurs collègues moins drôles.

comiques-longevite

Les explications possibles sur la longévité des humoristes

Les chercheurs pensent que beaucoup d’humoristes talentueux présentent une personnalité qui les rendraient susceptibles d’être malades ou d’adopter des comportements à risque.

“La dépression et la manie, par exemple, ne sont pas rares chez les comédiens, bien qu’elles soient souvent masquées et difficiles à discerner”, écrivent-ils. “De nombreux comédiens ont publiquement admis être déprimés ou maniaques ou les deux : John Cleese, Peter Cook, Stephen Fry, Tony Hancock, Spike Milligan et Kenneth Williams en sont des exemples. Certains d’entre eux comme Tony Hancock, s’est suicidé.”

Les chercheurs se réfèrent à une étude publiée en 2014 dans The British Journal of Psychiatry. Dans cette étude, les psychologues de l’Université d’Oxford ont soumis environ 500 comiques à des tests psychologiques qui mesurent les traits de personnalité les plus forts chez les psychotiques. Et ils ont fait la même chose avec quelques centaines d’acteurs.

comediens-longevite

Les chercheurs ont découvert que les comiques avaient des scores remarquablement élevés pour l’anhédonie (ne pas pouvoir profiter des choses) et la non-conformité impulsive (se comporter de façon impulsive d’une manière socialement inacceptable). Certes, les scores moyens se situent tous dans la moyenne, mais ils montrent que les humoristes ont tendance à avoir “une structure de personnalité inhabituelle qui peut aider à expliquer la facilité de la performance comique” et qui augmente aussi le risque de mourir.

Source de l’article: Good comics die sooner

Source Ergo-log: Int J Cardiol. 2015 Feb 1;180:258-61.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.