Les effets secondaires d’un régime hyperprotéiné sont négligeables

Aucun commentaire

shake-proteineUn régime hyperprotéiné – habituellement un régime alimentaire riche en protéines animales – ne présente pas de danger pour la santé. C’est d’autant plus vrai si vous avez un mode de vie sain, ne fumez pas, que vous faites suffisamment d’exercices et que vous présentez un poids normal. Dans ce cas, un régime riche en protéines n’est absolument pas malsain. Les épidémiologistes de l’Université de Harvard ont publié les résultats de leur étude statistique dans le numéro d’octobre 2016 de JAMA Internal Medicine.

L’étude statistique

Les chercheurs ont recueilli et rassemblé les données des études de la Nurses Health Study et de la Health Professionnals aux USA. Cela leur a permis de recueillir des données sur 131 342 sujets suivis sur plusieurs décennies.

Résultats sur l’étude des régimes hyperprotéinés

Au plus les sujets tiraient leur énergie des protéines animales, au plus le risque de mourir augmentait. C’est précisément ce que montre le tableau ci-dessous. Cependant, on a constaté que l’augmentation du risque de mortalité lié à ce régime hyperprotéiné était très faible. Les participants ayant la plus forte teneur en protéines animales présentaient un risque de mortalité de 3% plus élevé que les sujets ayant le plus faible apport en protéines. De fait, 3%, cela reste minime.

taux-de-mortalite-en-fonction-un-regime-hyperproteine-riche-en-proteines-animales

Traduisons pour les plus tatillons d’entre nous: l’augmentation du risque de mortalité s’est traduite avant tout par un risque accru de maladies cardiovasculaires mortelles.

C’est sans doute pour cette raison qu’un régime alimentaire hyperprotéiné riche en protéines animales est souvent associé à un mode de vie malsain. Naturellement, nous ne parlons pas des bodybuilders naturels et des adeptes du régime paléo. Ces personnes sont souvent des fanatiques de la santé. Mais pour d’autres, un régime contenant de grandes quantités de protéines animales s’accompagne souvent d’un mode de vie malsain tels que le surpoids, une forte consommation d’alcool, le tabagisme, une consommation élevée de matières grasses et de l’hypertension artérielle, pour ne citer que quelques-uns de ces facteurs.

Statistiques d’un régime hyperprotéiné en fonction d’un mode de vie sain ou malsain

De fait, les chercheurs ont examiné de nouveau la relation entre la mortalité prématurée et la consommation de protéines animales, mais cette fois, ils ont divisé les sujets de l’étude en un groupe avec un mode de vie sain et un autre groupe avec au moins un facteur malsain de style de vie. De là, le petit effet négatif sur la santé d’un apport élevé en protéines animales a seulement été retrouvé dans le dernier groupe.

mortalite-en-fonction-un-apport-en-proteines-eleve-et-style-de-vie

Les chercheurs se sont également penchés sur les effets supposés des protéines végétales. Aux plus les sujets en avaient consommé, au plus leur taux de mortalité était bas, comme le montre le tableau ci-dessous.

taux-de-mortalite-selon-un-apport-en-proteines-vegetales

Selon cette analyse, pour chaque 3% supplémentaire de l’apport énergétique total provenant des protéines végétales, votre risque de mortalité diminue de 10%, comme les chercheurs l’ont calculé. Si tel est bien le cas, un régime riche en protéines végétales pourrait s’avérer particulièrement sain.

Si un mode de vie végétarien n’est pas fait pour vous, il vous sera toujours utile d’observer le tableau ci-dessous. Il montre l’effet sur la mortalité d’un remplacement de diverses protéines animales par des protéines végétales.

variation-taux-de-mortalite-en-fonction-du-remplacement-une-source-de-proteine-animale-par-une-proteine-vegetale

Cette analyse montre que le remplacement des protéines dans les produits de viande transformés (saucisses de Francfort, sandwich avec viandes ou hamburgers) par des protéines végétales a eu un effet.

Conclusion sur l’étude statistique

«Même si l’augmentation de la consommation de protéines animales a pu être associée à une mortalité plus élevée […] ces associations négatives sont réservées aux sujets présentant au moins un facteur de risque quant à leur mode de vie» en concluent les chercheurs.

«La substitution des protéines végétales contre des protéines animales, surtout à partir de viandes rouges transformées, pourrait conférer un bénéfice santé substantiel. Par conséquent, les recommandations de santé publique devraient se concentrer sur l’amélioration des sources de protéines.

Source de l’article: Health risks of high-protein diet are negligible

Source Ergo-log: JAMA Intern Med. 2016 Oct 1;176(10):1453-63.

————————————–

Cette étude sur le régime hyperprotéiné s’avère particulièrement intéressante car elle évoque également la question des protéines végétales et leur intérêt santé. Comme prévu, je vous retrouve pour le 400ème article pour un sujet assez général sur les compléments alimentaires dans l’optique de leur qualités ergogènes. Mais d’ici là, prenez soin de développer votre culture physique…

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.