Que vous preniez de la caféine ou non, une tasse de café améliore vos performances sportives

3 Commentaires

L’étude sur l’homme que les scientifiques du sport de l’université de Coventry en Angleterre viennent de publier concerne les cyclistes, mais elle pourrait probablement s’appliquer à tous les athlètes. Et c’est certainement deux fois mieux, si nous devions citer George Orwell. Neil Clarke et Darren Richardson ont clairement indiqué que même les athlètes habitués à la consommation de grandes quantités de caféine réalisent de meilleures performances après une tasse de café fort.

tasse-de-cafe

L’étude sur la caféine et les consommateurs habituels du café

À deux reprises, les chercheurs ont demandé à 46 cyclistes amateurs de parcourir une distance de 5 kilomètres en un temps record.

A une occasion, les cyclistes ont bu un placebo aromatisé au café une heure avant de monter sur leur vélo. Une autre fois, ils ont pris une tasse de café instantané avec de la caféine. Les chercheurs anglais ont veillé à ce que les sujets consomment 3 milligrammes de caféine par kilogramme de poids corporel.

Résultats de l’étude sur la consommation de caféine et la performance sportive

La tasse de café a permis aux sujets de gagner 8 secondes en moyenne, mais cela n’est finalement pas très intéressant en soi. Ce qui est intéressant, c’est ce que nous dit le tableau ci-dessous.

Les chercheurs anglais ont divisé les sujets en un groupe qui consommait normalement peu de caféine par jour [moins de 3 milligrammes par kilo par jour] [Low user] et un groupe qui en consommait relativement beaucoup par jour [plus de 6 milligrammes par kilo et par jour] [High user].

Les petits consommateurs et les grands consommateurs de café ont obtenu des résultats équivalents.

Conclusion sur la consommation de café et l’exercice

“La consommation habituelle de caféine n’a pas affecté le caractère ergogène de l’ingestion de café avant un contre-la-montre à vélo de 5 km”, résument les chercheurs.

Source de l’article: Whether or not you are used to caffeine, a cup of coffee improves sports performance

Source de l’article: Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2020 Dec 1;1-8.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

3 Commentaires

  1. Norgoll Damien -  22 décembre 2020 - 18 h 40 min

    Bonjour,

    Tout d’abord merci beaucoup pour votre travail,j’apprécie énormément lire vos articles et vos synthèses d’étude.
    Concernant le café,c’est un aliment composé de nombreuses molécules très complexes,qui a été très étudié mais dont finalement on ne connaît pas grand chose.
    J’avais cru lire dans une étude que le café est hypoglycémien, qu’en pensez vous ? Si cela est vrai, ca aurait du avoir un impact sur les performances cités dans cet article non ?!

    Encore merci,bonne continuation.

    • Eric -  22 décembre 2020 - 19 h 42 min

      Bonjour Damien,

      Merci pour votre message très sympathique. Il faut se méfier des espèces de rapport de cause à effet trop directs puisque la biochimie humaine est complexe, ses lois n’ont aucun rapport avec des simplifications hâtives. La caféine stimule naturellement la consommation des graisses en limitant l’oxydation des réserves de glycogène mais d’un autre côté, son action favorisant l’action de l’adrénaline pourrait évoquer un risque d’hypoglycémie mais il faudrait sans doute pour cela être à jeun depuis plusieurs heures, être en régime hypocalorique depuis un moment et avaler une forte dose de caféine. Ce phénomène d’hypoglycémie réactionnelle pourrait peut-être être constaté chez des personnes très sensibles, mal alimentés ou diabétiques mais ce n’est pas une règle. Dans le cas contraire, il y a bien longtemps que l’on s’en serait rendu compte.

      Sportivement,
      Eric Mallet

      https://www.espacecorps-espritforme.fr/
  2. Norgoll Damien -  22 décembre 2020 - 19 h 59 min

    Merci pour votre réponse.
    Effectivement ma conclusion était peut-être hative,ou peut-être tout simplement j’avais mal compris l’étude.
    Effectivement la biochimie humaine est extrêmement complexe,c’est ce qui en fait sa beauté. Beaucoup de choses reste à découvrir

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.