Gagnerez-vous plus de force sans tricher à l’entraînement ?

Aucun commentaire
execution-des-exercices

L’exécution stricte des exercices est-elle indispensable ?

Presque tous les athlètes de force connaissent le dilemme suivant : dois-je m’entraîner “correctement” et donc utiliser un poids qui n’a rien de spécial ? Ou dois-je opter pour des charges plus impressionnantes, ce qui signifie que je ne peux pas faire de répétitions complètes ? Choisissez la première option, conseillez les scientifiques du sport de l’Université fédérale de Rio Grande do Sul. De cette façon, vous développerez plus de force à long terme. A priori, vous ne gagneriez rien à tricher à l’entraînement.

L’étude sur l’exécution correcte des exercices

Les chercheurs ont publié dans le Journal of Strength and Conditioning Research les résultats d’une expérience qu’ils ont réalisée avec 40 hommes d’une vingtaine d’années. Dix hommes du groupe de contrôle n’ont rien fait pendant dix semaines ; 30 hommes ont entraîné leurs biceps deux fois par semaine sur un banc à curl en position assise.

Quinze des trente hommes ont entraîné leurs biceps avec un poids leur permettant de faire des répétitions complètes [FULL]. Le schéma ci-dessous montre ce que signifie “Full ROM“.

Les quinze autres hommes [PART] entraînaient leurs biceps en faisant seulement une répétition partielle (ROM). Les hommes du groupe PART se sont entraînés avec des poids de 10 kg de plus que les hommes du groupe FULL.

Résultats de l’étude sur l’exécution d’un exercice

Au terme des dix semaines, la force maximale du groupe FULL avait augmenté de 26 %. L’augmentation du groupe PART n’était que de 16 %. Les chercheurs n’ont pas pu détecter d’effet sur la masse musculaire. Il n’y avait pas de différence sur l’augmentation du volume musculaire entre les deux groupes.

Explications des chercheurs sur l’utilité ou non de tricher à l’entraînement

Les chercheurs supposent que si vous entraînez vos muscles avec des répétitions complètes, ils “recrutent” plus de fibres musculaires pour le faire, et donc, ils estiment que l’effet de l’entraînement sera plus important. Une autre possibilité à considérer serait que les répétitions complètes entraînent une meilleure circulation du sang dans les muscles, et donc aussi, un meilleur apport en oxygène et en nutriments.

Note EM: Pour ma part, et même si cette étude met en évidence certaines “certitudes” que nous pourrions avoir sur la pratique correcte de la musculation, cette dernière ne fait que refléter une base de l’entraînement et non pas toutes les techniques, plus ou moins complexes, que nous pouvons découvrir, travailler et améliorer au cours de nos années d’expérience du culturisme. C’est aussi pour cette raison que je tenais à vous faire part de certaines techniques recommandées par Charles Glass sur ma page Facebook, alors que ces mêmes techniques s’éloignent assez souvent de la doxa du milieu. Cependant, Charles Glass est aussi, et surtout connu, pour obtenir des résultats des bodybuilders qu’il entraîne. Le contrat est donc rempli, même s’il faut savoir faire la part des choses entre l’utile et l’inutile.

Source de l’article: Strength athletes gain more strength by training properly

Source Ergo-log: J Strength Cond Res. 2012 Aug;26(8):2140-5.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.