Statistiques du marché des compléments alimentaires en France

Aucun commentaire
complements-alimentaires-france

Image healthcastle.com

Déjà 600 articles d’une petite aventure commencée il y a 10 ans mais pour moi, je ne suis aujourd’hui même pas à la moitié du chemin. A vrai dire, je me vois bien constituer une petite base de données de 1500 articles au moins, où chacun pourra puiser autant qu’il le voudra.

Ceci n’est jamais qu’une étape et j’ai d’autres projets d’écriture en cours, autant sur le plan des ergogènes qu’en psychanalyse car, comme vous le savez (ou pas), c’est ma petite marotte depuis très longtemps. Toujours est-il que cet article est consacré aux statistiques du marché des compléments alimentaires en France. Les informations données proviennent du très sérieux magazine Actif’s. Les données que je vais vous transmettre sont donc considérées comme fiables et caractéristiques du marché français.

Les compléments alimentaires en France, chiffres et statistiques

D’un point de vue purement formel, je ne pourrais pas séparer le marché des compléments alimentaires en France de celui des compléments dédiés aux sports de force comme les protéines en poudre ou la créatine car, à ma connaissance, il existe très peu de statistiques fiables sur ce seul marché. Cependant, les chiffres avancés ici sont déjà impressionnants par eux mêmes, même s’ils restent généraux. Au niveau du total des ventes, nous en sommes actuellement à 2,15 milliards d’euros, un chiffre déjà colossal à vous présenter dans les détails. Comme vous le savez, en France, les pharmacie détiennent une très large majorité du marché, les français ayant toujours cette idée ridicule en tête qu’un complément alimentaire doit être vendu en pharmacie ou en parapharmacie. Inconsciemment, le rapport indirect avec le médicament, censé être efficace, est certainement présent dans la tête des acheteurs. A priori, les pharmaciens ne s’en plaignent pas.

statistiques-des-complements-alimentaires

En réalité, une même boite peut être vendue autant en pharmacie que sur un site, cela n’y changera rien, sauf peut-être pour le prix. Toujours est-il qu’en 2018, les pharmacies représentent 952,5 millions d’euros du chiffre d’affaires réalisé dans l’hexagone. Autrement dit, les officines monopolisent environ 44,30% du marché. Avec les parapharmacies (113,5 millions d’euros), ils représentent à eux deux 49,60% du marché. Autrement dit, un complément alimentaire sur deux en France est vendu en pharmacie et parapharmacie. Pour ma part, c’est quelque chose que j’ai toujours du mal à comprendre mais cet amalgame absurde complément/médicament persiste encore dans la tête des français. Cela dit, les grandes et moyennes surfaces ne sont pas non plus sans tirer leurs épingles du jeu car ils représentent quand même un marché de 198 millions d’euros (9,20% du marché).

Le e-commerce continue à se maintenir sur le marché des compléments alimentaires en France malgré une légère baisse

l-arginineDe son côté, les circuits de vente dématérialisées pèsent environ 600 millions d’euros pour 28% du marché. A lui seul, le e-commerce pèse pratiquement 300 millions d’euros, soit 13,80% du marché. Le secteur dématérialisé accuse cependant une baisse significative (8%) par rapport à l’année précédente. Les marges serrées et autres promotions constantes ne sont sans doute pas sans produire leur effet sur le résultat global des revendeurs. Le secteur sportif semble pourtant contribuer de manière significative à la solidité relative de ce résultat en termes de chiffre d’affaires.

D’un point de vue plus général, 46% des français affirment avoir consommé des compléments alimentaires en 2018 selon les chiffres donnés par le syndicat Synadiet. L’idée de plus en plus forte que les compléments alimentaires contribuent à l’entretien de la santé continue de faire son chemin. La phytothérapie serait appréciée par 84% des français, un chiffre de 86% est avancé en ce qui concerne les produits de l’apiculture, des chiffres intéressants à remarquer. Omégas 3, 6 et 9 continuent de maintenir leur bonne réputation pour 83% des français, 79% en ce qui concerne les huiles essentielles. En effet, l’image des compléments alimentaires en France bénéficie d’une opinion de plus en plus positive, pour 93% d’entre eux. Les arguments “croissance”, “vieillissement”, “contre les carences” ou “pour “prévenir les déficiences alimentaires” font toujours partie des principales raisons pour lesquelles les français s’intéressent de près à ce marché.

Notons également que l’implication des professionnels de santé contribue aussi à la vitalité du marché. C’est 59% des français qui auraient pris un ou des compléments alimentaires suite aux conseils de leur médecin ou d’un professionnel de santé. Les patients eux-mêmes se sentent plus impliqués dans cette démarche. Ils seraient 30% à souhaiter recevoir les conseils de leur médecin sur les compléments alimentaires. Mieux encore, 55% des français estiment que ces produits devraient être remboursés par leur mutuelle. Quoi qu’il en soit, je ne pourrais pas vous donner de chiffres précis sur le seul marché des compléments alimentaires en France dans le secteur sportif ou musculation pour l’instant. Côté statistiques, le prochain article évoquera le marché indien mais cela ne devrait pas vous empêcher de revenir rapidement sur Espace Corps Esprit Forme afin de développer votre culture physique.

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.