Voici comment la PQQ retarde le vieillissement et augmente la perte des graisses

Aucun commentaire

pqq-moleculeLe nom complet du PQQ serait pyrroloquinoline quinone [formule structurelle à droite] ou méthoxanine. Cette substance se retrouve aujourd’hui dans de nombreux suppléments anti-âge disponibles en ligne. Les produits contenant du PQQ se vendent bien, selon nos sources. Et si vous lisez l’étude in vitro que des chercheurs de l’Université de Californie à Davis ont publiée dans le Journal of Biological Chemistry, vous comprendrez pourquoi.

La PQQ

La PQQ est présent dans les végétaux de notre alimentation. Des sources significatives de PQQ sont les graines de soja, les kiwis, les poivrons verts, le thé vert et le tofu.

pqq-aliments

Après plusieurs études sur animaux, les chercheurs ont estimé qu’il s’agissait d’une vitamine mais ce n’est plus le cas actuellement. Toujours est-il que les animaux ne réagissent pas bien à un régime alimentaire sans PQQ.

L’étude sur le PQQ

Les chercheurs ont exposé des cellules hépatiques de souris à des concentrations assez faibles de PQQ.

Les résultats

Le tableau ci-dessous à gauche montre que la PQQ a stimulé l’activité des mitochondries dans les cellules. Comme vous le savez, les mitochondries sont un peu comme les centrales des cellules. Elles convertissent les nutriments en énergie. Le tableau ci-dessous à droite montre que la PQQ a augmenté la consommation d’oxygène des cellules. Le tableau du milieu montre que le nombre de mitochondries a augmenté suite à l’exposition au pyrroloquinoline quinone.

pqq-mitochondrie

Le fonctionnement du PQQ est probablement illustré dans les tableaux ci-dessous. Ils montrent que la pyrroloquinoline quinone augmente la concentration de la molécule signal PGC-1-alpha. Le PGC-1-alpha joue un rôle clé dans la biosynthèse et le fonctionnement des mitochondries.

pqq-pyrroloquinoline

pqq-activite-mitochondries

rotenoneD’autre part, les chercheurs peuvent imiter le vieillissement cellulaire en exposant les cellules au roténone, un pesticide à large spectre [formule structurelle présentée ici]. La roténone sabote les mitochondries. Comme vous pouvez le voir dans les tableaux ci-dessus, la pyrroloquinoline quinone annule l’effet de la roténone sur la consommation d’oxygène et la viabilité des cellules.

Cela pourrait suggérer qu’il s’agit d’une substance anti-âge. En outre, le vieillissement est en grande partie la conséquence du déclin des fonctions des mitochondries. {Note EM: En réalité, c’est une des causes du vieillissement mais il y en aurait au moins 6 autres}.

Conclusion

Les substances qui activent le fonctionnement et la production des mitochondries sont intéressantes pour les athlètes d’endurance, car elles peuvent aider à améliorer leurs performances. Elles sont également intéressantes pour ceux qui souhaitent réduire leur masse grasse car elles stimulent la combustion des calories. Tout autant, elles intéressent ceux qui veulent retarder le processus du vieillissement. Lorsque les chercheurs ont comparé les effets de cette molécule avec d’autres nutriments qui améliorent l’activité mitochondriale, la PQQ arrivait en première position.

“Bien que d’autres composés phytochimiques soient associés à l’activation de voies de signalisation cellulaire majeures pour la fonction mitochondriale, la PQQ présente des propriétés qui le distinguent des autres”, ont écrit les chercheurs dans leur conclusion. “Par exemple, il a été démontré que le resvératrol et la génistéine affectent les voies de signalisation cellulaire, y compris celles qui sont importantes pour la biogenèse mitochondriale.”

“Le resvératrol peut induire la désacétylation des PGC-1-alpha et l’activation de la protéine kinase activée par l’AMP qui sont des mécanismes potentiels pour l’activation de cette protéine {Note EM: Ce qui induit la biosynthèse des mitochondries (voir plus haut)}. Autant le resvératrol que la génistéine sont relativement insolubles dans l’eau mais d’augmenter leur solubilité n’augmente pas l’absorption du resvératrol, bien que la biodisponibilité de la génistéine puisse être augmentée en la complexant avec des cyclodextrines. Par contre, la PQQ est relativement soluble dans l’eau (plus de 1 gramme de PQQ/litre d’eau). Il est facilement absorbée à des concentrations alimentaires faibles.”

“Bien que la génistéine puisse induire l’expression de la protéine PGC-1-alpha et la biogenèse mitochondriale, la génistéine peut également avoir des propriétés phyto-œstrogéniques en raison de sa capacité à activer les récepteurs des œstrogènes.”

“Les effets observés du PQQ sont également observés à des concentrations inférieures à celles du resvératrol et de la génistéine, en particulier in vivo. Dans les cultures cellulaires in vitro, la PQQ provoque des modifications de la mitochondriogenèse à des concentrations similaires à celles rapportées récemment. Leur potentiel thérapeutique sera alors exploré.”

“Ces observations suggèrent qu’une étude plus approfondie sur cette molécule soit justifiée.”

Source de l’article: How PQQ delays aging (and speeds up fat loss)

Source Ergo-log: J Biol Chem. 2010 Jan 1;285(1):142-52.

—————————-

Je vous retrouve avec le prochain article pour discuter un peu plus en détails de nutrigénomique et d’épigénétique, un thème qui se fera bientôt plus présent sur Espace Corps Esprit Forme.

Eric Mallet

Références bibliographiques

  • T Kumazawa, K Sato, H Seno, A Ishii, O Suzuki, Levels of pyrroloquinoline quinone in various foods, Biochem J. 1995 Apr 15; 307(Pt 2): 331–333.
  • Killgore J., Nutritional importance of pyrroloquinoline quinone, Science. 1989 Aug 25;245(4920):850-2.
  • Rucker R., Potential physiological importance of pyrroloquinoline quinone, Altern Med Rev. 2009 Sep;14(3):268-77.
  • Steinberg F., Pyrroloquinoline quinone improves growth and reproductive performance in mice fed chemically defined diets, Exp Biol Med (Maywood). 2003 Feb;228(2):160-6.
  • Steinberg FM., Dietary pyrroloquinoline quinone: growth and immune response in BALB/c mice, J Nutr. 1994 May;124(5):744-53.

 

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.