Voici comment un flavonoïde du persil pourrait stimuler la testostérone

Aucun commentaire

flavonoides-persilLes légumes de tous les jours, tels que le céleri, les oignons et le persil, contiennent des substances renforçant la testostérone qui, à mesure que nous vieillissons, empêchent la diminution de synthèse de la testostérone. Du moins, c’est ce qu’ont découvert des chercheurs de la Texas Tech University. Dans le Journal of Nutritional Biochemistry, ils décrivent les expériences qu’ils ont menées avec l’apigénine, un flavonoïde stimulant de la testostérone assez prometteur, que l’on trouve en grande quantité dans le persil.

Vieillissement et testostérone

Les chercheurs de Texas Tech travaillent sur les moyens de réduire les dommages causés par le processus de vieillissement, ce qui inclut la recherche de techniques permettant de réduire la baisse du taux de testostérone chez les hommes âgés.

Une baisse du taux de testostérone entraîne une perte de la masse musculaire, de la masse osseuse et de la libido, mais elle accélère également le développement de problèmes neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer. Des études épidémiologiques ont montré qu’un taux élevé de testostérone protègerait les hommes contre cette maladie. Selon des études animales, cela est dû au fait que la testostérone inhibe la croissance des peptides bêta-amyloïdes ainsi que l’hyperphosphorylation de la protéine tau dans le cerveau.

Selon les chercheurs, la réduction de la production de testostérone chez les hommes vieillissants résulte en partie de l’augmentation de l’activité de l’enzyme cyclooxygénase-2 [COX2] dans les testicules. L’enzyme COX2 joue un rôle dans la conversion des métabolites des acides gras Oméga 6 en thromboxane A2.

Un flavonoïde que l’on commence à bien connaitre, l’apigénine

flavonoide-apigenine-quercetineL’apigénine est une substance naturelle de la famille des flavonoïdes qui entrave le fonctionnement du récepteur de la thromboxane-A2, ont découvert les Texans en passant au crible un grand nombre de substances. L’apigénine se trouve dans les légumes et les herbes.

Les meilleures sources sont le persil et le céleri. 100 g de persil contiennent 300 mg d’apigénine et 100 g de feuilles de céleri en contiennent 56 mg. Un peu de travail sur Google et vous trouverez des suppléments qui contiennent 50 mg d’apigénine par capsule.

apigenine-cellules-leydig

 

L’étude in vitro sur ce flavonoïde

Le tableau ci-dessous montre ce qui se passe lorsqu’on expose des cellules de Leydig provenant de testicules de souris à l’apigénine dans des tubes à essai. La production des hormones stéroïdes testostérone et progestérone augmente, ainsi que celle de la protéine StAR. La présence du second messager AMPc est une condition préalable à cela. Note EM: cAMP dans le schéma ci-dessus.

apigenine-proteine-star-testosterone

Conclusion sur le flavonoïde de l’apigénine

“La présente étude démontre que l’apigénine est capable de renforcer l’expression du gène StAR et la production d’hormones stéroïdiennes dans les cellules de Leydig de souris en bloquant le récepteur de la thromboxane A2 et en réduisant le répresseur transcriptionnel DAX-1”, concluent les Texans.

“Cela suggère également le potentiel d’une approche diététique pour l’amélioration de la stéroïdogenèse dans les cellules de Leydig vieillissantes. D’autres études sont nécessaires pour examiner l’efficacité de l’apigénine alimentaire sur la biosynthèse de la testostérone et ses effets sur la santé des hommes vieillissants.”

Note EM: Nous n’en avons pas fini avec ce flavonoïde étant donné son rôle sur la préservation du NAD+ avec le vieillissement. Je vous en expliquerai le mécanisme avec la première traduction d’une vidéo du Dr Lustgarten sur ce sujet.

Source de l’article: How a flavonoid in parsley boosts testosterone levels

Source Ergo-log: J Nutr Biochem. 2011 Mar;22(3):212-8.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

Références bibliographiques

S. D. Moffat, A. B. Zonderman, E. J. Metter, C. Kawas, M. R. Blackman, S. M. Harman, S. M. Resnick, Free testosterone and risk for alzheimer disease in older men, Neurology,

M. Ramsden, A. C. Nyborg, M. P. Murphy, L. Chang, F. Z. Stanczyk, T. E. Golde, C. J. Pike, Androgens modulate β‐amyloid levels in male rat brain, Journal of Neurochemistry Volume 87, Issue 4 p. 1052-1055
Xing Jia Wang, M. T. Dyson, Y. Jo, D. M. Stocco, Inhibition of Cyclooxygenase-2 Activity Enhances Steroidogenesis and Steroidogenic Acute Regulatory Gene Expression in MA-10 Mouse Leydig Cells, Endocrinology, Volume 144, Issue 8, 1 August 2003, Pages 3368–3375

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant de la musculation depuis près de 28 ans, je me suis toujours intéressé au développement des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je travaille actuellement sur la rédaction de plusieurs ouvrages dont la sublimation par la culture physique et la musculation sur le plan psychanalytique. Consultant dans le domaine des compléments alimentaires, j'accompagne les entreprises dans le développement de leur stratégie de vente et de communication en matière de nutrition sportive. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider les athlètes tout en leurs donnant des informations scientifiques utiles à leur pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.