Voici comment une combinaison de NADH et de Co Q10 combat la fatigue

Aucun commentaire

Celles et ceux qui souffrent d’une fatigue chronique pourraient très bien réagir aux suppléments contenant du NADH et du CO Q10. C’est ce que des chercheurs espagnols de l’Université Autonome de Barcelone ont découvert au cours d’une étude sponsorisée. Les résultats de l’étude espagnole semblent également indiquer que le NADH serait tout aussi digne d’intérêt pour les athlètes .

NADH et NAD +

Le NADH est la forme réduite du coenzyme NAD +. Le NAD + joue un rôle important au niveau cellulaire pour toutes sortes d’enzymes impliquées dans les processus de combustion de l’énergie et de réparation. À l’heure actuelle, les chercheurs « anti-âge » se demandent s’il serait possible d’améliorer les performances physiques et de retarder le vieillissement en augmentant la concentration de NAD + dans les cellules. Un supplément de nicotinamide riboside est une façon d’y parvenir. La supplémentation en NADH en est une autre.

L’étude en question

Coenzyme Q10Les chercheurs ont réalisé une expérience avec 73 femmes, âgées de 18 à 65 ans. Toutes luttaient contre le syndrome de fatigue chronique. Ils ont donné à la moitié d’entre elles un placebo chaque jour et à l’autre moitié, une dose journalière de 20 mg de NADH [formule structurale ci-dessous], 200 mg de Q10 [formule structurale à droite], 80 mg de phosphatidylsérine et 160 mg de vitamine C.

Streucture du NADH et du NAD

Le sponsor de l’étude scientifique

Les suppléments que les chercheurs ont utilisé ont été fabriqués par Vitae Natural Nutrition. Cette entreprise a parrainé l’étude, l’un des employés de la société était également directeur de recherche.

Les résultats de l’étude sur le NADH

Au cours des huit semaines qu’aura duré l’expérience, les sujets ont déclaré ressentir moins de fatigue lorsqu’ils ont rempli l’Échelle d’Impact de la Fatigue [FIS]. Le score maximum du test était de 160, le plus bas de 0. Plus vous notez un score élevé, moins vous êtes fatigué. L’effet de la supplémentation s’est avéré significatif mais pas excessivement important.

Test de fatigue après supplémentation en NADH et CO Q10

Les chercheurs ont demandé à leurs sujets de faire du cycle jusqu’à l’épuisement à deux reprises: juste avant de commencer la période de supplémentation et après qu’ils aient pris le supplément pour la dernière fois. Pendant le test, les sujets ont dû pédaler un peu plus fort à chaque minute.

Les chercheurs n’ont noté aucune amélioration significative durant la période de temps où les sujets pouvaient maintenir l’exercice de cycle. Ils ont cependant remarqué que le rythme cardiaque des utilisateurs de suppléments diminuait significativement au cours du test. Cela n’a pas eu lieu dans le groupe placebo.

Résultat d'un supplément de NADH

Quels mécanismes réduisent la fatigue chronique avec le supplément de NADH et de Co Q10 ?

Dans une autre publication [Antioxid Redox Signal. 2015 Mar 10;22(8):679-85] Les chercheurs ont décrit comment la supplémentation avec NADH et Q10 atténuait probablement le syndrome de fatigue chronique. Dans cet article, les chercheurs espagnols expliquent que le supplément stimulerait la concentration de NADH dans les cellules et réduirait le nombre de marqueurs sanguins en relation à l’activité des radicaux libres.

En outre, la supplémentation a stimulé la concentration d’ATP et l’activité de l’enzyme citrate synthase dans les cellules. Le citrate synthase est une enzyme clé du cycle de l’acide citrique, une réaction complexe où les cellules convertissent les nutriments en énergie.

Taux d'ATP et de citrate synthase avec supplément de NADH et CO Q10

Conclusion de l’étude

«Cet étude randomisée sur 8 semaines en double aveugle et contrôlée par placebo suggère que la supplémentation en CoQ10 + NADH pourrait être un traitement sûr, bien toléré et potentiellement utile», ont résumé les chercheurs. «La supplémentation en CoQ10 et NADH a amélioré significativement la réduction  de la fréquence cardiaque maximale pendant le test de stress ergométrique ainsi que la fatigue perçue pour le syndrome de fatigue chronique».

«De plus larges essais avec des interventions de suivi à plus long terme sur des populations plus homogènes de syndrome de fatigue chronique sont dès lors justifiées».

Source de l’article: How a combination of NADH and Co Q10 fights fatigue

Source Ergo-log: Clin Nutr. 2016 Aug;35(4):826-34.

Traduction pour Espace Corps Esprit Forme,

Eric Mallet

A propos de l'auteur

Passionné et pratiquant depuis plus de 20 ans, j'ai toujours porté un regard curieux sur le développement de la science des ergogènes et de la nutrition sportive. Diplômé des universités Lille 3 et Paris 7, je passe actuellement ma thèse en psychologie sur la question de la sublimation par la culture physique et la musculation. Espace Corps Esprit Forme est à considérer comme un blog de vulgarisation scientifique, destiné à aider le pratiquant tout en lui donnant des informations scientifiques utiles à sa pratique des sports de force.

Faire une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *